Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Itinéraires techniques des couverts végétaux pendant l'inculture

De
2 pages
A télécharger ! Pour la performance agronomique et environnementale, vos références
techniques pour faciliter l’utilisation systématique des couverts végétaux pendant l’interculture. Attention pour connaître les conditions réglementaires de mise en oeuvre,
reportez-vous au programme d’action directive nitrates en vigueur dans votre département.
Voir plus Voir moins
Point fort Moyen Point faible
Moutarde blanche
Radis fourrager Repousses colza Trèfle incarnat
Phacélie
Repousses blé Avoine d’hiver Avoine de printemps Seigle Ray-grass d’Italie Vesce commune de printemps Sarrasin Tournesol Choux fourrager Navette Niger Moha Pois, lentilles, féveroles Trèfle d’Alexandrie Trèfle violet Repousses orge d’hiver triticale
L’IMPLANTATION DES COUVERTS
Caractéristiques de semis des couvertsPrécocité de floraison DATE DE SEMISMODALITÉS DE SEMISVARIETES DE MOUTARDE Sirola (2) Semences vertes, Achilles (1), Semences vertes, Architect (2) Tardives Joordens,Abraham (2) Jouffray Drillaud, Lucna (2) Alpha semences, Lotus (2) Deleplanque Carbella (-) Carreau, Carrabosse (-) Carneau, Saloon (2) Joordens, Sirte (2) Intermédiaires Semencesvertes, Sito (2) Semences vertes, Accent (1) Deleplanque, Levée facile : graine peu enterréeCandela (-) Carneau 1,2 8-10 ousous mulch. Sensible aux stress à 3,5**Ogtan (2) Deleplanque, Carnaval (-) hydrique et thermique Carneau, Caralba (-) Carneau, Samba Précoces (2) Deleplanque, Absolvent (2) 12-15 2,7à 4,6 Deleplanque Repousses, déchaumage très superficiel VARIETES DE RADIS 15 Semisavant le 20 août Final (1) Alpha Semences, Ramses (1) Tardives Joordens, Trambo (1) Semences vertes Graine enterrée à 2-3 cm Lit fin et rappuyé. Sensible à la Terranova (2) Joordens, Defender (2) 8-12 8concurrence des repousses de Alpha semences, Doublet (1) Joordens, Intermédiaires céréales, mauvais développement Adios (1) Semences vertes, Cardinal (-) sur structures compactes Carneau Repousses, déchaumage très superficiel Remus (2) Deleplanque, Carlos (-) Précoces Carneau, Colonel (1) Deleplanque 50-70 Necraint pas le gel 1 Graineenterrée à 2-3 cm. Favorise 50-70 (x)Note d’efficacité anti-1,5*** nématode,collet de la betterave nématode attribuée par BSA-80-100 0,2 Graineenterrée à 2-3 cm. Allemagne aux variétés réfé-25* 1,6*Multicaule = tallage plus fort rencées. La note 1 correspond 12-18 1,8Graine enterrée à 2-3 cm rappuyerà la meilleure efficacité.
50 1,5- 1,9En mélange
10 10
En mélange En mélange En mélange En mélange Très sensible au froid Très sensible au froid En mélange
15 3,1- 3,4En mélange 15 Enmélange Repousses, déchaumage très superficiel
* Seigle multicaule ** Variété antinématode Une densité trop faible favo-rise le salissement et rend la destruction plus difficile. *** Avoine de printemps rude type brésilienne
LA DESTRUCTION
Les moyens de destruction des couverts ATTENTION :les Gel produits phytosa-T° sous nitaires utilisés abri àOutil pour la destruction 2 m àRoulage BroyageLabour detravail Chimique chimique doivent laquelle dusol être utilisés dans gèle les conditions auto-l’espèce risées Moutarde blanche Radis fourrager Colza Trèfle incarnat Phacélie -5*à-13* Blé Avoine d’hiver-13* Avoine de printemps Seigle <-13* Ray-grass d’Italie-13* Vesce commune de printemps Sarrasin 0*à-2* Tournesol -4* Choux fourrager<-13* Navette <-13* Niger 0* Moha 0* Pois, lentilles, féveroles Trèfle d’Alexandrie Trèfle violet Repousses orge d’hiver triticale Point fortMoyen Pointfaible
Les modalités de destruction : prix indicatifs février Travail du Par le gelRoulage BroyageLabour Chimique sol mn/ha 020 35 54 256 0 1530 37 26 25 /ha Fuel l/ha0 310 177 1
LES OBJECTIFS DES COUVERTS VÉGÉTAUX ET LES CHOIX D’ESPECES
EFFET SUR LA CULTURE SUIVANTE EFFETS NÉGATIFS G :les couvets de graminées pérennes (ray grass, dactyle, fétuque…) peuvent avoir des Point fort effets dépressifs s’ils sont détruits trop tard et Moyen poser des soucis de désherbage. A éviter en Pas d’effetsystème céréalier. Point faibleV :fonction de la variété. S :ces espèces sont a priori hôtes du scleroti-Moutarde blancheF MC S nia. Toutefois, le comportement du champi-gnon est peu connu à cette époque de l’année. Radis fourragerTardif TardifTardif FM CS Des interrogations demeurent quant aux pro-Repousses colzaF MC S babilités de contamination puis de formation de sclérotes en interculture. Si le couvert ne Trèfle incarnatF S produit pas de sclérotes, la quantité d’inocu-Phacélie Flum dans le sol n’évoluera pas. En consé-quence, les risques d’attaques de sclerotinia en Repousses bléF P POP culture ne seront pas accrus. Par mesure de précaution, dans les parcelles accueillant du Avoine d’hiverF P POP colza avec un historique particulièrement Avoine de printempsF P POP marqué par des dégâts dus au sclérotinia, mieux vaut proscrire les crucifères et légumi-Seigle FP POP neuses en interculture. Ray-grass d’ItalieF PGPG OPG C :éviter de semer des crucifères en rotations Vesce communechargées en colza pour éviter d’éventuels pro-F PS de printempsblèmes de désherbage ou de pression rava-geurs (pucerons, limaces), ou de pression Sarrasin F maladie (hernie, sclérotinia). Tournesol F M :effet allélopathique observé sur crucifères Choux fourragerF MC Sdétruites tard (moutarde, chou ou colza détruit au-delà du 15 mars) ou sur précédent Navette FM CS colza. Cet effet n’est pas observé si la destruc-Niger Ftion a lieu avant février. P :risque lié au parasitisme (maladies…). Moha F OP :effet allélopathique très fort en destruc-Trèfle d’AlexandrieF S tion tardive (1er février) et très faible à nul en Pois, lentilles, féverolesF SP destruction précoce (15 novembre). Trèfle violetF S F :En cas de destruction mécanique, utilisez Repousses orge les techniques protégeant la faune. F d’hiver triticale REPOUSSES DE CEREALES :si développement homogène, impactREPOUSSES DE COLZAEFFETS POSITIFS 3-pour les betteraves en rotation : hôte du intéressant sur le piégeage de l’azote Piégeage azote (résiduel et minéralisation esti--Crucifères avant betteraves ou dans la rota-nématode H. Schaachtii. Le maintien des repousses de céréales peut être une solution dans certains cas. En effet, une moisson-vale) : 3 semaines suffisent.tion :effet anti-nématode de la betterave 2 Au-delà de 3 semaines :Destruction des repousses neuse-batteuse bien réglée perd 50 kg/ha de petits grains, soit au moins 100 grains/m, souvent beaucoup plus.pour les variétés anti-nématodes, les autres - point positif : si maintien jusqu’à la culture sui-Détruire de préférence mécaniquement les - Levée des grains :crucifères favorisant les nématodes. vante : bonne couverture du sol pour lutterrepousses de colza dans les 3-4 semaines suivant - les grains de céréales ont une dormance courte : levée rarement immédiate après la moisson (sauf-Crucifères entre 2 blés :réduction du piétin contre l’érosionleur levée ; 3-4 semaines c’est le temps qu’il faut variété peu dormante et conditions particulières) mais possible à coup sûr 1 mois après la moisson, yéchaudage (observation dans environ 1 cas sur 2). - points négatifs :au nématode de la betterave pour faire éventuel-compris avec variétés peu sensibles à la germination sur pied,- Légumineuses :cette famille de couverts 1-pour les colzas à proximité : entretien de l’hu-lement un cycle en période estivale sur ces - les grains ne lèvent par temps sec qu’après un déchaumage SUPERFICIEL.peut favoriser la fourniture d’azote à la culture midité favorable aux contaminations par le phomarepousses. La destruction mécanique a l’avantage - Utiliser obligatoirement un éparpilleur de menues pailles.suivante. 2-pour le blé suivant : favorise la proliférationde détruire en plus les chaumes de colzas dont les ATTENTION : le maintien des repousses de céréales favorise le parasitisme. des limacespivots peuvent servir de support au nématode.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin