Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Quand fertilité rime avec diversité

2 pages
Quand fertilité rime avec diversité
Un nouveau mode de réflexion sur la fertilité des sols est en marche, initié par des chercheurs de l'Inra. À partir d'un vaste travail de cartographie de la diversité microbienne des sols réalisé sur l'ensemble du territoire, les chercheurs ont relié la fertilité des sols à la biodiversité qui s'exprime depuis la parcelle jusqu'au paysage. La meilleure compréhension de ces interactions pourra déboucher sur le maintien d'une productivité durable des sols.
Voir plus Voir moins
DOSSIER
Fertilité des sols
Vie du sol Quand fertilité rime avec diversité
Un nouveau mode de réflexion sur la fertilité des sols est en marche, initié par des chercheurs de l’Inra. À partir d’un vaste travail de carto-graphie de la diversité microbienne des sols réalisé sur l’ensemble du territoire, les chercheurs ont relié la fertilité des sols à la biodiver-sité qui s’exprime depuis la parcelle jusqu’au paysage. La meilleure compréhension de ces interactions pourra déboucher sur le maintien d’une productivité durable des sols. oin d’être un substrat inerte, le sol regorge de viefacteur numéro un est le type de sol (ses caractéris-microbienne dont le rôle est majeur sur le plantiques physico-chimiques), et le facteur suivant son aiLnsi que la dégradation de certains polluants. Aussi,La manière d’utiliser les sols oriente ainsi davanta-de la fertilité des sols, le stockage du carbone,mode d’usage (forêt, grandes cultures, prairies…). l’Inra de Dijon a lancé une vaste étude pour mieuxge la biodiversité que leur secteur géographique ! » connaître l’action des communautés microbiennesLes vignes et vergers se révèlent ainsi comme les dans le fonctionnement des sols et mieux préservermoins favorables à la croissance microbienne dans à terme ce véritable patrimoine naturel issu de nosles sols, qui croît ensuite progressivement dans les sols et pourvoyeur de productivité agricole. Une pre-grandes cultures, les prairies, puis les forêts d’es-mière étape a consisté à inventorier la biodiversitésences mélangées. des sols français, puis dans un deuxième temps à mieux évaluer l’impact de l’usage des sols (agricole,Une diversité à plusieurs échelles industriel, urbain) sur celle-ci.« Les sols nus, qui sont dépourvus de rhizosphère et par« Nous avons pu retirer de ce premier panel descriptif une «carte d’état» desconséquent d’exsudats racinaires, n’apportent aucune sols, et quantifier l’abondance de micro-organismes etsource nutritive aux micro-organismes dont la biomasse leur diversité, explique Lionel Ranjard, responsablediminue alors. Sans micro-organismes qui sont respon-scientifique du projet à l’Inra.sables de la transformation de matière organique enLe monde agricole est le premier intéressé de ce type d’informations, car lamatière minérale, les sols et les activités humaines as-diversité microbienne participe à la pérennité de sonsociées sont peu durables,explique le chercheur.Nous outil de travail. »rencontrons depuis peu des phénomènes de «fatigue La cartographie des communautés microbiennesdes sols», pour lesquels la productivité baisse malgré des sols à l’échelle nationale a révélé des différen-des apports d’intrants, ce qui nous fait pencher vers une ces selon leur localisation, dont l’Inra à chercher àcause biologique. »Les chercheurs notent également définir les causes.« Nous avons hiérarchisé les para-que la biodiversité des micro-organismes du sol est mètres qui influent sur la diversité et la quantité desintimement reliée à la biodiversité végétale de surface. micro-organismes dans les sols,précise Lionel Ran-Et le constat va même au-delà : les études paysagères jard.Il est apparu que dans toutes les situations, lemontrent que des alternances de parcelles et de bocage
55CULTIVAR - OCTOBRE 2009
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin