La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

L’éclairage au cours du temps
jojo
 
Créer une lumière de manière artificielle
 
Créer lumière
Couleur blanche
économie
pollution
Les fonctions
fiabilité
Objet éclairant
encombrement
luminosité
autonomie
sécurité
esthétisme
simplicité
Invention et Innovation   changement de solution technique pour une ou plusieurs de ces fonctions
chandelle Lampe à incandescence éclairage publique bougie Bougie stéarique Lampe Pétrole Lampe Argand Lampe mécanique
Lampe à décharge Bougie Jablochkoff tubes fluorescents Essai éclairage publique
Confrontation Lampe gaz éclaira que au gaz ciergege publi
Halogènes
Des entreprises innovantes : Bell, Edison
1200 1784 1800 1813 1817 1860 1880 Exploitation pétrole Début Chimie E. Drake Lavoisier Début électricité Générateur : Volta- Faraday
DEL ? Laser
uvrepie pocroétChreilmporelleFrise te 00-1eu fseirtîaMegarialcé ileà humpe 00La-520000de bFeu iosubtsCemomcèoi ngendLéubtsoi nb-ioÉselmbustion -gazComticiéd érahcoCeg-lheuiiqÉldetrec20190200ceenscednacni éticirtciledheècso- iostmn Cubmo1059
tiaurpoe èr.esuelèmhcl  a.ee la matière huiCohxid 
Des innovations -Odeur, Fumée :  -Entretien : m -Autonomie : réservoir (principe des vases communicant). - Esthétisme : Récipients de formes diverses (sculptée). - luminosité : forme de la mèche (creuse, plate)...Tube en verre.
Les problèmes : -Entretien :  Il faut nettoyer la mèche qui s’éteint souvent - Autonomie : remettre de l’huile, remonter la mèche - L’odeur- la fumée  -La luminosité faible -Économie : l’huile est chère
retour frise
Lampe à huile
évolutions jusqu’au XVIII ème siècle : La lampe d’Argand
Principe technique : combustion - mèche-liquide Une mèche trempe dans l’huile et s’imbibe.
Lampe d’Argand
Principe technique : combustion mèche-liquide -Une mèche trempe dans l’huile et s’imbibe.
apr arpport à lampe à uhile)  
Innovations..( Autonomie : réservoir (principe des vases communicant).idée de Proust en 1780) Luminosité :  Forme de la mèche (creuse, plate). Tube en verre coudé. (amélioration qualité du verre) É M c eilleur i c e ir  c : u  lPartoiodnu cdtei olno exny gsèénrei e(, Umna ibse lc hausilseu rees tl ec choèurreant dair) onom .
Les problèmes : -Luminosité : Ombre du réservoir. -Entretien: R emplir, nettoyer les becs.. -Utilisation : La mèche doit être remontée
Une autre solution : La lampe mécanique   
retour frise
Lampe mécanique
Une solution économique : La lampe à pétrole   
retour frise
Les problèmes :
-Toujours entretien: R -Économie: L’huile est chère
Principe technique : combustion - mèche-liquide Une mèche trempe dans l’huile et s’imbibe.
Innovation Identique à la lampe d’Argand avec : Autonomie : un ressort pousse un piston qui comprime l’huile dans le réservoir. Réglage : Une molette permet de remonter la mèche  Luminosité : plus d’ombre
sc.. seb reltoye netlir,emp (mal à epiuh )el
Chandelle
Principe technique : combustion. Mèche-solide La mèche est directement prise dans un tube de « suif »
invention économie : moins chère que l’huile Entretien : pas de remplissage
Les problèmes : - fumée polluantes -Autonomie: faible -Fiabilité : ’éteint souvent  s - L’odeur.  -La luminosité faible
Des innovations -Odeur, Fumée :  Choix de la matière (cire) -Entretien : matière pour la mèche. -Autonomie : forme de la mèche, matière
évolutions jusqu’au XIX ème siècle : La bougie
retour frise
retour frise
Bougie Stéarique
Principe technique : combustion. La mèche est directement prise dans un tube de matière
-Matière de la mèche (chanvre, coton, lin) -Forme de la mèche ( creuse , plane) -Matière du tube : Acide Stéarique -Éclairage dans les rues
Innovation (  -
 egalbupeuqi)
 
 
Les problèmes : - Légèrement polluantes - Autonomie : très faible  - L’odeur. -La luminosité faible
,eémaif ilib: ét ilrotaoi nhcnaedlle.)Odeur, Furialcé(Amé
loee à pétrLampretour rfsie
Bec ( pour mèche tubulaire)
Des innovations par la suite -luminosité : forme du bec , Tube en verre. Utilisation du Kérosène. -sécurité :  Lampe Pigeon 1860 isolation thermique.  -Amélioration dans le raffinage du pétrole
Principe technique : combustion - mèche-liquide Une mèche trempe dans de l’essence de pétrole et s’imbibe.
Les problèmes : - Dangereuse : le pétrole s’enflamme lorsqu’il est chaud -Odeur, pollution
Innovation -des principes issus de la lampe mécanique -Avec entretien: les becs s’abîment moins. -Économie: Pétrole moins cher que l’huile . -Fiabilité : La mèche s’imbibe par capillarité -Luminosité : Flamme brillante bien que légèrement jaune
rap sed pmerécalquLie id.s  imbibée éponges par rap( l àrtpoe mplaa  àuhli)e: 
Éclairage au gaz
Principe technique : combustion - gaz Un jet de gaz est enflammé à la sortie du bec.
Innovation - Invention -des principes issus de la lampe mécanique -Entretien: Plus de mèche , les becs ne s’use plus. -Luminosité : Flamme brillante bien que légèrement jaune -Autonomie-Simplicité: Distribution du gaz dans les villes -(ÉÉclairraaggee  àd aPnasr ilse s:  rPuleasc ep ldues  Ldoapuétoran)omie. clai
Les problèmes : - Sécurité : Fuites, Explosions (dans les maisons)
Des évolutions. Sécurité : Ajout d’odeurs caractéristiques Économie: au début le gaz est extrait de copeaux de bois. Très vite produit industriellement.(gaz de houille) Couleur : raffinement des mélanges, couleur plus blanche   
retour frise
esélectrodtiMa sem sed,erèrof 
Invention.(En 1810) : Début de l’électricité – Générateurs électriques
évolution : Bougie Jablochkoff   
Principe technique : décharge électrique dans un gaz inerte (~foudre entretenue)
Lampe à décharge
Des évolutions. Fiabilité, autonomie : Couleur : Choix des Gaz inertes .
Les problèmes : - fiabilité, autonomie :  -Couleur :  « jaunâtre »
retour frise
Les électrodenesus s.etiv t