7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Publications similaires

Tout le monde le fait !

de corporate-copyright

La conception du sport et du journalisme sportif parR.W. Seeldrayers. Au cours du Congrès de l’Association interJeux de développer à outrance le chauvi nationale des journalistes sportifs tenu ànisme qui veut que dans les stades les Gand (Belgique), sous la présidence de M.athlètes luttent pour l’honneur national. Victor Boin, la communication ciaprès a étéMais notre propos n’est pas de vérifier si faite par M. R.W. Seeldrayers, membre dules jeux actuels répondent pleinement aux C. I. O. et président du Comité olympiquevues de leur rénovateur et de rechercher belge.si le seul moyen de leur conserver une atmos phère d’amateurisme pur consiste à donner La conception du sport? au « serment olympique » une solennité telle Et tout d’abord, y atil une conception qu’aucun dirigeant n’oserait aligner un athlète unique et universelle du sport? dont il ne pourrait, en âme et conscience, La réponse est oui lorsqu’il s’agit de défi croire qu’il est un amateur. nir ce qu’est « matériellement » le sport. L’olympisme est une conception du sport. Parsporton entend le fait de lutter contre En existetil d’autres? un adversaire en utilisant ses moyens physi Incontestablement. ques, même lorsque cette lutte comporte La formule olympique de l’amateurisme, l’emploi d’instruments, ceuxci fussentils, qui a admis le remboursement du manque à comme dans l’équitation, des êtres vivants. gagner, le paiement des frais d’entraîne La réponse est toute différente lorsqu’il ment, etc., ... a certes modernisé de façon heu s’agit de subordonner la conception du sport reuse la conception du sport amateur et, à une série de considérations d’ordre moral du coup, multiplié considérablement le et social. nombre de ses pratiquants. Du point de vue strictement olympique Mais il y a aussi le sport professionnel. par exemple, le sport n’est concevable, en Par sport professionnel, j’entends la pra théorie, que s’il est pratiqué par des ama tique des exercices physiques dans l’esprit teurs. de loyauté, de sincérité et de fair play sans Ceci nous rappelle que dans un effort pour lesquels les professionnels ne sont plus des réaliser cette quadrature du cercle qu’est la sportsmen, mais des pitres au service des pires formule de l’amateurisme, le Comité olym mercantis. pique, en sa session de 1947 à Stockholm, a Ce n’est pas le lieu ici de préciser davan promulgué: t a g e ;n o u sn o u ss o m m e st o u sc o m p r i s ; « Un amateur est celui qui s’adonne, et j’ajouterai sans crainte d’être contredit qu’il s’est toujours adonné par goût et par distrac est profondément regrettable que le sport, tion, ou pour son bienêtre physique et moral, dans certains pays, soit affligé de ce chancre à la pratique du sport, sans en tirer aucun honteux. profit matériel, directement ou indirectement, Pour moi, un professionnel qui pratique et selon les règles de la fédération internatio le sport honnêtement est un aussi bon sports nale du sport pratiqué par lui. » man qu’un amateur et certainement il retire La traduction officielle en anglais est la du sport autant de plaisir que lui. suivante: Et pour prendre un élément de comparai «An amateur is one who participates and son dans un autre domaine: oseraiton dire has allways participated in sport, solely for qu’un virtuose violoniste, pianiste ou chan pleasure and for the physical, mental or social teur, ne retire pas de la musique des émotions benefits he derives therfrom, and to whom par aussi pures que l’amateur? ticipation in sport is nothing more than Depuis les Jeux olympiques de Berlin, recreation without material gain of any kind nous avons connu une conception spéciale direct or indirect, and in accordance with the du sport, qui, dans certains pays, fortement rules of the international federation concerned.» étatisés, a été en quelque sorte nationalisé. Cette définition est un des éléments du raisonnement qui doit nous guider dansL’athlète de valeur y devient une sorte de fonctionnaire de la propagande en faveur du notre recherche de la conception du sport régime: ses succès internationaux font partie moderne. de cette propagande; comme tels ils peuvent Mais elle n’en est qu’un élément accessoire puisque après tout les Jeux olympiques ne sontêtre récompensés par d’importants « dons » en espèces sans que l’athlète perde sa qualité pas un but, mais un moyen de réunir tous les d’amateur. quatre ans la jeunesse sportive du monde. Ce que M. de Coubertin, en une formuleD’autre part, comme il faut que rien ne lapidaire, a défini: « All games for all peosoit négligé pour que sa préparation soit ples ».parfaite, il peut, pendant des semaines et Quant àl’espritmême des mois, vivre aux frais de l’Etat.des jeux, autre formule lapidaire du génial français: «L’important,Cela nous mène bien loin des débuts du aux Jeux olympiques, n’est pas d’y gagner,sport qui, sous sa forme moderne, vit le jour mais bien d’y lutter». dansles universités d’Oxford et de Cambridge. Définition qui répond par avance au reproCertes, le vrai sportif doit toujours penser che que certains critiques font aux fameux« after all its only a game ».
48