La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Enfants des rues

De
1 page

Enfants des rues

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Enfants des rues Cambodge - Laos1200 enfants livrés à eux-même à Phnom Penh Phnom Penh, août 2003. Chaque jour dans la capitale du Cambodge, 1 200 enfants sont livrés à eux-même. La pauvreté, les problèmes familiaux, le décès des parents les poussent à couper les liens avec leur famille et à vivre dans la rue. 10 000 y travaillent afin de subvenir aux besoins de leur famille. Ces enfants sont les premières victimes du tourisme sexuel, de la prostitution, de la drogue, de la violence. Et ces chiffres ne cessent d’augmenter. Leur construire un avenir L’association cambodgienne Friends lutte depuis 10 ans pour permettre à ces enfants de s’en sortir. Sébastien Marot, le fondateur de Friends, a vite compris que se contenter de les nourrir ne les sortiraient pas de la rue. Bien au contraire ! Il décide alors de créer un centre afin de leur apporter quelques rudiments d’éducation et leur apprendre un métier. De la restauration à la coiffure, la couture, la soudure ou encore la mécanique, 1 600 enfants sont aujourd’hui pris en charge par l’association et se construisent un avenir. En contact permanent avec les enfants Des équipes de rue sillonnent chaque jour les quartiers difficiles de Phnom Penh pour aller au-devant des enfants. Ces travailleurs sociaux leur parlent, les écoutent, les soignent, jouent, dessinent avec eux, leur fournissent également produits hygiéniques et préservatifs. Bref, les aident à survivre dans la rue pour, peut-être un jour, les convaincre de rejoindre Friends. J’ai suivi pendant quelques jours une de ces équipes. Les enfants cambodgiens aiment être photographiés. Ils se prêtent au jeu de l’appareil photo de manière spontanée et naturelle. Pourtant, derrière leurs sourires, ce regard toujours pensif, un peu triste. Quel drame muet cache-t-il ? Je ne connais pas leur histoire mais une chose est sûre, l’enfer est passé par là. Friends développe un programme similaire au Laos. Un certain nombre de ces photos ont été prises à Vientiane lors d’un atelier photos avec les enfants.Si vous voulez en savoir plus sur Friends, allez sur leur site internet : http://www.streetfriends.org Vous pouvez également envoyer des dons à l’association en France : Amis d’enfance : 29 rue Vaneau - 75 007 Paris Valérie FRANÇOIS
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin