La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Merlin, roman en prose du 13e siècle, pub. avec la mise en prose du poème de Merlin de Robert de Boron d'après le manuscrit appartenant à M. Alfred H. Huth, par Gaston Paris et Jacob Ulrich

De
330 pages
^r/(s£)7-^' VSOCIÉTÉDESANCIENS TEXTES FRANÇAISMERLINIIi.c Puy, typographie de Marchcssou fils, Saint-Laurent, 33boulevardMERLINEN PROSE DU XIII-^ SIÈCLEROMANPUBLIÉAVEC LA MISE EN PROSE DU POÈME DE MERLINDE ROBERT DE BORONH.d'après le manuscrit appartenant a m. ALFRED HUTHJacob ULRICHGaston PARIS etTOME SECONDPARISETLIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT G56, RUE JACOB, 56M DCCCLXXXVlPublication proposée à la Société le 28 mars i883.Approuvée par le Conseil le 2 5 avril i883, sur le rapportd'une commission composée de MM. Meyer, de Montaiglonet Picot.Commissaire responsable :M. P. Meyer.-^{^']">lîîiTiré à cent exemplaires sur ce papierMERLINREdist li contes que quant li chevaliers M ul r.ccucilias deusp^''a demoiselleespees se fu partis del roi Artu(s), il chevauccdolans et pensis et larmoiant celé part ou il avoitEtlaissié la damoisiele. quand elle le voit venir, elle dist :avés« Ha ! sires chevaliers, tant mal esploitié que avésen vostre conduit le millour chevalier quelaissiet ochirremonde. Certes, mauvais change avons faitje seusse oude lui a vous, ne ja preus ne biens ne nous en averra. Cartout ensi comme j'estoie asseur qu'il achieveroit chouencommenchié, aussi sai je vraiement vousqu'il avoit quen'avérés ja pooir ne valour de mener a fin, ains i morréscomme chevaliers recreans et mauvais si m'est avis et a;droit que moult fust mieus que la mors vous euust pris»et lui laissiet que il fust ensi avenu comme il est.Li chevaliers ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

^r/(s£) 7-^' V SOCIÉTÉ DES ANCIENS TEXTES FRANÇAIS MERLIN II i.c Puy, typographie de Marchcssou fils, Saint-Laurent, 33boulevard MERLIN EN PROSE DU XIII-^ SIÈCLEROMAN PUBLIÉ AVEC LA MISE EN PROSE DU POÈME DE MERLIN DE ROBERT DE BORON H.d'après le manuscrit appartenant a m. ALFRED HUTH Jacob ULRICHGaston PARIS et TOME SECOND PARIS ETLIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT G 56, RUE JACOB, 56 M DCCCLXXXVl Publication proposée à la Société le 28 mars i883. Approuvée par le Conseil le 2 5 avril i883, sur le rapport d'une commission composée de MM. Meyer, de Montaiglon et Picot. Commissaire responsable : M. P. Meyer. -^{^' ]"> lîîi Tiré à cent exemplaires sur ce papier
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin