La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Pour sanctionner Peu, Paillard, Russier - Le vote utile c'est Mathieu Hanotin

4 pages
Élections législatives les 11 et 18 juin 2017 - Saint-Denis, Pierreitte, Villetaneuse Pour sanctionner Peu, Paillard, Russier LE VOTE UTILE C’EST MATHIEU HANOTIN votre député mathieuhanotin.fr Madame, Monsieur, Les 11 et 18 juin prochains, les Dionysiens seront amenés à voter pour élire leur député. Ce scrutin sera déterminant pour l’avenir de la France comme pour celui de Saint-Denis. L’enjeu national de cette élection est clair. Face au gouvernement d’Edouard Philippe,nous devons élire à l’Assemblée un maximum de députés de gauche. Au niveau local, cette élection doit également nous permettre dechoisir le chemin que nous voulons emprunter pour construire l’avenir de notre ville. Trois ans après la reconduite d’extrême justesse de la majorité communiste à la tête de la municipalité,rien n’a changé à Saint-Denis à l’exception de l’identité du Maire.Visiblement plus soucieux de conserver leurs avantages acquis que de résoudre les problèmes du quotidien des Dionysiens, les élus de la majorité ont en effet procédé, dans l’opacité la plus totale, au remplacement de Didier Paillard par Laurent Russier… en reniant au passage avec cynisme la promesse faite en toute lettre dans son programme en 2014 par Didier Paillard d’aller au terme de son mandat. Cette manœuvre politicienne est d’autant plus choquante que l’état de notre ville a continué à se dégrader depuis 2014.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Électîons légîslatîves les 11 et 18 juîn 2017 -Saînt-Denîs, Pîerreitte, Vîlletaneuse
Pour sanctîonner Peu, Paîllard, Russîer LEVOTEUTILECESTMATHIEU HANOTIN
votre député
mathîeuhanotîn.fr
Madame, Monsîeur,
Les 11 et 18 juîn prochaîns, es Dîonysîens seront amenés à voter pour éîre eur dé-puté. Ce scrutîn sera détermînant pour ’avenîr de a France comme pour ceuî de Saînt-Denîs.
L’enjeu natîona de cette éectîon est caîr. Face au gouvernement d’Edouard Phî-îppe,nous devons élîre à l’Assemblée un maxîmum de députés de gauche.
Au nîveau oca, cette éectîon doît éga-ement nous permettre dechoîsîr le chemîn que nous voulons emprunter pour construîre l’avenîr de notre vîlle. Troîs ans après a reconduîte d’extrême justesse de a majorîté communîste à a tête de a munîcîpaîté,rîen n’a changé à Saînt-Denîs à l’exceptîon de l’îden-tîté du Maîre.Vîsîbement pus soucîeux de conserver eurs avantages acquîs que de résoudre es probèmes du quotîdîen des Dîonysîens, es éus de a majorîté ont en effet procédé, dans ’opacîté a pus to-tae, au rempacement de Dîdîer Paîard par Laurent Russîer… en renîant au pas-sage avec cynîsme a promesse faîte en toute ettre dans son programme en 2014 par Dîdîer Paîard d’aer au terme de son mandat.
Cette manœuvre poîtîcîenne est d’autant pus choquante que ’état de notre vîe a contînué à se dégrader depuîs 2014.
Sur la sécurîté, la propreté, l’offre commercîale, l’emploî, l’entretîen des écoles et la gestîon des inances, l’échec de la munîcîpalîté Peu-Paîllard-Russîer est évîdent.
mathîeu.hanotîn @mathîeuhanotîn
mhanotîn @mathîeuhanotîn
Incapabe d’expoîter es atouts humaîns et stratégîques de notre vîe, es éus de a majorîté communîste s’entêtent à aîsser ier e potentîe de Saînt-Denîs et à regarder sans réactîon e quotîdîen se détérîorer. Putôt que d’assumer a responsabîîté de son échec, a majorîté communîste contînue à rejeter a faute sur d’autres. Pîre, eur posture vîctîmaîre et eur stratégîe du bras de fer perma-nent es conduît dans ’împasse comme sî e pus împortant pour eux n’étaît pas d’obtenîr des avancées pour es habîtants maîs de pouvoîr dîre qu’îs se sont battus.
les 11 et 18 juîn, vous pourrez préparer l’alternatîve polîtîque dont Saînt-Denîs a besoîn.
Soyons caîrs :l’électîon du représen-tant de cette munîcîpalîté lors des prochaînes légîslatîves revîendraît à félîcîter cette équîpe quî a échoué. Je vous învîte à ’înverse à vous prononcer pour un avenîr meîeur à Saînt-Denîs.
En votant pour moî es 11 et 18 juîn pro-chaîns, vous choîsîrez bîen sûr un dépu-té caîrement ancré à gauche maîs vous pourrez égaementsanctîonner ceux quî ont échoué à Saînt-Denîs et pré-parer l’alternatîve polîtîque dont notre vîlle a besoînet que je veux dès maîntenant construîre avec vous et pour vous.
MATHIEU HANOTIN Votre député, candîdat aux éectîons égîsatîves
LES 11 ET 18 JUIN, SANCTIONNONS L’ÉCHEC DE LA MUNICIPALITÉ
A MI-MANDAT, LE BILAN DE LA MUNICIPALITÉ EST SANS APPEL : l'échec sur toute la lîgne. Les 11 et 18 juîn vous pourrez sanctîonner l'înactîon de ceux quî laîssent notre vîlle se dégrader et préparer l'alternatîve à gauche dont Saînt-Denîs a besoîn.
L'ÉCHEC SUR LA SÉCURITÉ
UNE POLICE MUNICIPALE INEFFICACE. En sous-effectîf, mal équîpés, et démotîvés par le manque de consîdératîon de la munîcîpalîté, de nombreux agents de la polîce munîcîpale quîttent régulîèrement notre vîlle. Leurs ho-raîres d’înterventîon demeurent trop restreînts pour répondre aux besoîns des habîtants et leurs mîssîons se résument trop souvent à la verbalîsatîon d’automobîlîstes mal garés.
MA PROPOSITION : REVOIR LE SYSTÈME DE VIDÉOPROTECTION.Le dîsposîtîf de vîdéoprotectîon, porté de longue date par l'opposîtîon munîcîpale et largement inancé par l'Etat, est loîn d'être eficace. Son déploîement ne concerne que quelques quar-tîers et la majorîté communîste a refusé qu’un agent vîsîonne les îmages en temps réel pour guîder les forces de l'ordre dans leurs înterven-tîons. La vîdéoprotectîon doît être accompa-gnée d’un renforcement des moyens humaîns pour une réelle eficacîté.
L’ÉCHEC SUR LA PROPRETÉ
UN LAISSER-ALLER NON SANCTIONNÉ.Les rues de notre vîlle sont toujours aussî sales. La sîtuatîon s'est même nettement détérîorée dans certaîns quartîers où les vendeurs à la sauvette et les marchands îllégaux de mas ou de brochettes ont prîvatîsé l'espace publîc cau-sant de lourds problèmes sanîtaîres et rendant dîficîle les cîrculatîons pîétonnes. Les dégrada-tîons volontaîres et la vîolatîon des règles les plus élémentaîres d’hygîène et de respect du vîvre-ensemble se multîplîent sans qu'aucune sanctîon ne soît jamaîs prîse.
L'ÉCHEC SUR LE COMMERCE
PAS DE DIVERSITÉ COMMERCIALE.Faute de polîtîque volontarîste d'accompagnement, nombre de commerces de qualîté ou de grandes enseîgnes ont fermé leurs portes depuîs 3 ans dans le centre-vîlle comme dans les quartîers. Le centre commercîal Basîlîque contînue à se vîder de ses boutîques tan-dîs que les rues de la Républîque et Gabrîel Pérî concentrent toujours davantage de maga-sîns du même type ne permettant pas de répondre à la totalîté des besoîns des habîtants. MA PROPOSITION : PRÉSERVER LES PETITS COMMERCES. Face à cette sîtuatîon crîtîque, îl faut réagîr et faîre de la préservatîon du petît commerce et de la dîversîicatîon de l'offre de vérîtables prîorîtés munîcîpales.
MA PROPOSITION : REMETTRE EN PLACE LE RAMASSAGE HEBDOMADAIRE DES POUBELLES JAUNES. Plaîne Commune a décîdé, avec l’assentîment de la Maîrîe de Saînt-Denîs, de dîvîser par 2 le rythme de collecte des déchets recyclables. Ré-sultat : les poubelles jaunes débordent et le trî sélectîf recule alors que nous devrîons pourtant faîre de la réductîon et du traîtement de ces dé-chets un objectîf prîorîtaîre.
L’ÉCHEC SUR L’EMPLOI LOCAL
TOUT POUR LES GRANDS GROUPES, RIEN POUR LES DIONYSIENS. Les condîtîons très favorables faîtes aux grands groupes venus avec leurs salarîés et désîreux de s'înstaller dans des terrîtoîres où le foncîer est moîns cher qu'aîlleurs n'ont que très mar-gînalement bénéicîé aux habîtants du terrî-toîre. Le départ programmé de SFR vers Parîs, quelques moîs seulement après son înstallatîon sur son campus à La Plaîne Saînt-Denîs, symbo-lîse l'échec de cette polîtîque.
MA PROPOSITION : SOUTENIR LES PME ET L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. Il faut changer de braquet en mîsant sur les ilîères d'avenîr et en mettant la prîorîté sur le développement de l'économîe socîale et solîdaîre et l'înstallatîon de PME quî, en se développant, recruteront prîorîtaîrement sur le bassîn d'emploî local.
L’ÉCHEC SUR L’ÉDUCATION
UN FONCTIONNEMENT QUOTIDIEN DES ÉCOLES QUI LAISSE À DESIRER. Toujours prompte à dénoncer les manquements de l'éducatîon natîonale plutôt que de chercher des solutîons pérennes de façon constructîve, la munîcîpalîté oublîe sa propre responsabîlîté en matîère éducatîve. Les actîvîtés pérîscolaîres proposées, en plus d’être payantes, sont, de l’avîs général des parents, de qualîté înégale. L'entretîen de très nombreuses écoles laîsse aînsî à désîrer tout comme le recrutement en nombre sufisant et le remplacement d’ATSEM et d’agents d’entretîen et de restauratîon.
MA PROPOSITION : RÉNOVER ET SÉCURISER LES ÉCOLES. Certaîns bâtîments scolaîres devenus de vérî-tables passoîres énergétîques doîvent être ré-novés de toute urgence tandîs que les abords des écoles doîvent être nettoyés chaque matîn avant l'arrîvée des enfants. Enin, îl est îndîs-pensable de sécurîser les abords des écoles tant en terme de cîrculatîon automobîle que par l’înstallatîon de caméras de vîdéoprotectîon.
L‘ÉCHEC EN MATIÈRE DE GESTION
IMPÔTS +10% LOCAUX
 AUGMENTATION DES IMPÔTS LOCAUX. Incapable de maïtrîser ses dépenses, l’équîpe munîcîpale a décîdé l’an dernîer d’augmenter les împôts de 10%. Cette forte hausse de la is-calîté a été très mal perçue par les Dîonysîens quelques moîs seulement après l’îndécente et arbîtraîre augmentatîon de l’îndemnîté de cer-taîns élus.
MAPROPOSITION:MIEUX GÉRER POUR INVESTIR ET AMÉLIORER LE SERVICE PUBLIC LOCAL. La munîcîpalîté ne parvîent pas à maïtrîser ses dépenses de fonctîonnement et à dégager en conséquence les marges de manœuvre néces-saîres en matîère d’învestîssement pour prépa-rer l’avenîr de la vîlle. Au inal, ce sont des équî-pements publîcs, sportîfs, culturels ou socîaux quî ne verront pas le jour faute d’antîcîpatîon de la majorîté communîste quî a pourtant faît le choîx d’augmenter la populatîon de la vîlle.
STÉPHANE PEU, CANDIDAT POUR QUE RIEN NE CHANGE À SAINT-DENIS
Elu de Saînt-Denîs depuîs 1995, Stéphane Peu, le candîdat du partî communîste aux électîons légîsla-tîves, est avec Dîdîer Paîllard et Pa-trîck Braouezec l'un des plus ancîens membres du conseîl munîcîpal. En tant que Maîre-adjoînt en charge des questîons de logement et d’ur-banîsme, îl est tout partîculîèrement comptable du bîlan munîcîpal. Son încapacîté à amélîorer la mîxîté so-cîale et à endîguer le développement dulogement însalubre îllustrent son échec personnel.
Encampagne permanente depuîs mars 2016, n'avaît-îl pas d’autres prîorîtés à Saînt-Denîs que de s’oc-cuper de sa propre personne ? On peîne aînsî à comprendre comment îl parvîent à remplîr ses mîssîons etd'autant qu'îl est également ce vîce-présîdent de Plaîne Commune et présîdent de l'ofice HLM Plaîne Commune Habîtat. En réalîté, îl a raté 13 des 18 bureaux de Plaîne Commune quî se sont tenus depuîs le 1er juîn 2016. C'est à peîne mîeux en conseîl de terrîtoîre où îl n'a été présent qu'à 4 des 9 dernîères réu-nîons ou au conseîl munîcîpal où îl a raté les troîs dernîères séances.
ENGAGÉ POUR UN AVENIR MEILLEUR À SAINT-DENIS
PARCE QUE J'AIME PROFONDÉMENT NOTRE VILLE,je ne me résîgne pas à a voîr contînuer à se dégrader. Commune jeune, popuaîre, métîssée, dynamîque et créatîve, Saînt-Denîs est aujourd’huî gâchée par ’absence de voonté de ses éus de vaorîser et d’expoîter son potentîe.
Parce que je suîs de gauche, je ne me résouds pas à ce que es probèmes quotîdîens dont souffrent es Dîony-sîens restent sans réponse.
CONVAINCU QUE SAINT-DENIS EST DOTÉE D’ATOUTS STRATÉGIQUESquî doîvent uî permettre d’occuper une pace centrae dans e nord parîsîen, je mettraî toute mon énergîe et toutes mes convîctîons au servîce de son re-dressement et de son déveoppement.
CONVAINCU QUE LES DIONY-SIEN-NE-S ONT, COMME LES AUTRES, LE DROIT DE VIVRE DANS UN EN-VIRONNEMENT APAISÉ, agréabe,respectueux de eur dîgnîté et de eur
JE ME BATTRAI POUR
LA SÉCURITÉ POUR TOUS :une poîce munîcîpae pus eficace, un système de vîdéoprotectîon utîe, une augmentatîon des effectîfs des forces de ’ordre
DES COMMERCES DE QUALITÉ
ME CONTACTER
36 rue de la Légîon d’Honneur 93200 Saînt-Denîs Tel. 01 79 63 35 42
LA PROPRETÉ :sanctîonner ceux quî dégradent ’espace pubîc et fa-vorîser e trî et e recycage par e retour au ramassage hebdomadaîre des pou-bees jaunes
L’EMPLOI LOCALpar e soutîen aux PME quî créent des empoîs non-dé-ocaîsabes
mathîeuhanotîn.fr contact@mathîeuhanotîn.fr
sécurîté et répondant à eurs besoîns et aspîratîons égîtîmes, je me battraî avec détermînatîon pour améîorer eur vîe quotîdîenne à Saînt-Denîs.
CONVAINCU ENFIN QUE L’AVENIR DE NOTRE VILLE PASSE PAR SON OU-VERTURE SUR L’EXTÉRIEUR, je sou-haîte qu’ee puîsse accueîîr demaîn tout e monde sans excure personne et que ceux quî y vîvent aîent envîe d’y rester. En un mot, je veux construîre avec vous et pour vous une vîe har-monîeuse et attractîve.
Dès e moîs de septembre prochaîn, je anceraî dans cette perspectîve un grand travaî de rélexîon avec toutes cees et tous ceux quî souhaîtent préparer un projet oca d’aternatîve à gauche. Toutes es îdées, toutes es compétences, toutes es voontés se-ront utîes à a constructîon coectîve de cet espoîr.
Au deà de ’éectîon égîsatîve des 11 et 18 juîn prochaîns,CE QUE JE VEUX M’ATTELER À BÂTIR, C’EST UN AVE-NIR MEILLEUR À SAINT-DENIS, UN AVENIR MEILLEUR POUR LES DIONY-SIEN-NE-S.
LA QUALITÉ DE NOS ÉCOLESquî doîvent être rénovées et sufisamment pourvues en ATSEM quî jouent un rôe es-sentîe dans ’accueî des enfants
UNE MEILLEURE GESTIONquî permet d’améîorer a quaîté du ser-vîce pubîc oca.
votre député