La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 203. Février 2006
14 400 commerces
dans les Pays de la Loire
N 2003, 14 400 établissements de com- petites villes et ceux des grandes agglomérationsEnviron 14 400
est moindre, la densité s’établit à 3,8 établisse-merce de détail sont présents dans lesétablissements de
ments en moyenne pour 1000 habitants dans lesPays de la Loire, soit 4,4 commerces pourcommerce de détail E
bassins de vie de bourgs et petites villes. Comme1000 habitants. Il s’agit de commerces de détailcouvrent le territoire
pour les grandes agglomérations, les bassins despécialisés ou non, de supermarchés, d’hyper-des Pays de la Loire en
vie des bourgs et petites villes les plus densémentmarchés, de magasins populaires, ou encore de2003. Les bassins de vie
équipés en établissements de commerce sont lesgrands magasins.des bourgs et petites
bassins côtiers à vocation touristique affirmée :villes et ceux des L’ implantation des magasins sur le territoire
les neufs bassins les mieux dotés sont ceux de Lagrandes agglomérations est liée à la répartition de la population. Les neuf
Tranche-sur-Mer, Saint-Jean-de-Monts, Noirmoutier-
présentent de fortes bassins de vie de grandes agglomérations sont les
en-l’Île, l’ Île-d’Yeu, l’ Aiguillon-sur-Mer, Saint-Gilles-
disparités concernant plus riches en termes de nombre d’établissements
Croix-de-Vie, Pornic, Talmont-Saint-Hilaire et La
le nombre de commerce, avec près de 900 établissements
Turballe.
par bassin de vie. Ils comptent également uned’établissements.
Un tiers des établissements commerciaux nemoyenne de 4,8 commerces pour 1000Mais les densités
sont pas employeurs. Lorsqu’ils le sont, ils em-habitants. Parmi ceux-ci, les deux bassins lesde commerces sont
ploient en moyenne 4,6 salariés. Cela représentemieux dotés en commerces sont ceux desrelativement proches,
en moyenne 470 emplois salariés par bassin deSables-d’Olonne et de Saint-Nazaire avec respec-autour de 4,4
vie. Là encore, la répartition des emplois salariéstivement 9,0 et 7,3 commerces pour 1000commerces pour 1000
selon les bassins de vie est très sensible à la naturehabitants.habitants en moyenne. du bassin de vie. Les établissements des bassins
Dans les 128 bassins de vie de bourgs et
de vie des grandes agglomérations emploient enMarc Joubert petites villes de la région, le nombre moyen d’éta-
moyenne 4 600 salariés de commerces par bassin
blissements par bassin est presque vingt fois plus
de vie contre 190 dans les bassins de vie des
faible que dans les bassins de grandes agglomé-
bourgs et petites villes. Le nombre moyen de sala-
INSEE Pays de la Loire rations (47 établissements par bassin). La moitié
105 rue des Français Libres riés par établissement est proche dans les deux
BP 67401 des 128 bassins de vie des bourgs et petites
types de bassins (5 dans les agglomérations et 444274 Nantes cedex 2 villes ligériens dispose de moins de 28 établisse-
Tél . : 02 40 41 75 75 dans les bourgs et petites villes).
Fax. : 02 40 41 79 39 ments. Quatre bassins de vie disposent notamment
www.insee.fr
de moins de dix commerces de détail. Il s’agit de En moyenne 6 % des établissements de com-
Directeur de la publication : Pierre MULLER
ceux d’Ingrandes, de Saint Florent-le-Vieil, de Landivy,Rédactrice en chef : Emmanuellle WALRAET merce ont une surface supérieure à 400 m². Les
Contact presse : Andrée RICOLLEAU et de Saint-Cosme-en-Vairais. grandes agglomérations sont un peu plus richesTél. : 02 40 41 77 83
Mise en page : Jean Marc CHÉNÉ 2en commerces de plus de 400 m que les bassinsCependant, rapporté au nombre d’établisse-
© INSEE-2006 ments, l’écart entre bassins de vie des bourgs et de vie des bourgs et petites villes (7 % contreDensité d’établissements par bassins de vie5 %). Le bassin de vie de l’agglomération nantaise
2se distingue avec 129 commerces de plus de 400 m .
En moyenne un cinquième des établissements
sont centrés sur le commerce de détail alimen-
Mamers
Mayenne
taire. Le commerce alimentaire est plus présent
dans les bassins de vie des bourgs et petites
Laval
villes où il représente un quart des commerces.
Le Mans
Dans onze bassins de vie de bour
villes ligériens, le commerce alimentaire représente Château-Gontier
Châteaubriant La Flècheau moins 40 % de l’équipement commercial.■ Segré
Ancenis Angers
Saint-Nazaire
Saumur
Nantes
Cholet
Source : Insee CLAP 2003
Nombre d'établissements pour 1 000 habitants
4,7 ou plus
de 3,2 à moins de 4,7
de 2 à moins de 3,2La Roche-sur-Yon
moins de 2
Fontenay-
Les Sables-d'Olonne le-Comte
contour de la région
bassins de vie
des grandes agglomérations
préfectures
© IGN - Insee 2006
sous-préfecturesSource : Insee - CLAP 2003
Champ : Ont été pris en compte tous les Commerces de détail à prédominance alimentaire par bassin de vie
établissements actifs au 31 décembre 200, ap-
60%partenant au champ Industrie-Commerce-
Services, employeurs ou non. En termes d’ac-
Benet
50%tivité économique, le champ est restreint au
Mele-su-SartheLe Lion-d'Angers
commerce de détail et à la réparation automo-
Landivy
Sainte-Herminebile, exception faite du commerce de détail hors 40% La TurballeGrand Lucé L'Aiguillon-sur-mer, Mortagne-sur-
Paimboeufmagasin. Les calculs d’effectifsont été Sèvre
Saint-Brévin-les-Pins
Seiches-sur-le-Loir
restreints aux établissements pour lesquels la 30%
Mareuil-sur-Lay-Dissais Saint-Jean-de-Monts
Saint-Laurent-sur-Sèvre
qualité de l’information a été jugée suffisante :
RenazéSaint-Cosme-en-Vairais
Ingrandes Les Sables-d'Olonne
98,4% des établissements globalement, et au 20% La Roche-sur-Yon
Saint-NazaireCholet
Le Lorrroux-Bottereau AngersLavalmoins 7 établissements sur 10 par bassin de vie. Nantes
Challans Le MansSegréMeslay-du-Maine
Saint-Florent-le-VieilLes postes annexes ne sont pas pris en compte. Gorron10%
Rocheservière
Définition : les bassins de vie constituent
un zonage géographique approprié pour l’étude 0%
1 10 100 1000 10000des conditions de vie. Ils sont définis comme nombre d'établissements (échelle logarithmique)
les plus petits territoires dans lesquels puis-
2Commerces de détail de plus de 400 m par bassin de viesent s’accomplir la majorité des actes « cou-
rants ». Les bassins de vie prennent tout leur
20%
Champagnésens en dehors du milieu dense urbain (agglo-
Saint-Gildas-des-bois18% Chateauneuf-sur-Sarthe, Sainte- mérations dont le pôle a plus de 30 000 habi- Pazanne
Sillé-le-Guillaume16%tants). Les Pays de la Loire comptent 137
Louébassins de vie dont le pôle est situé dans la 14%
Saint-Mars-la-Jaille
région : 128 bassins de vie de bourgs et petites Renazé Pouzauges12%
Evron
villes et 9 bassins de vie de grande agglomé- Chantonnay
10%
ration. Les agglomérations ligériennes dont le Derval, Mareuil-sur-Lay-Dissais, La Roche-sur-Yon
Treillières Laval8% Benetpôle regroupe plus de 30 000 habitants sont
Cossé-le-Vivien
6% Le Lion-d'AngersAngers, Cholet, Laval, Le Mans, Nantes, Saint- .Les Sables-d'Olonne
Cholet NantesAngers
Le MansNazaire, Saumur, Les Sables-d’Olonne et La 4% Challans Saint-Nazaire
Roche-sur-Yon. Pour en savoir plus : L’écono-
La Chartres-sur-le-Loir2%
mie rurale ligérienne est largement structurée par
Bécon-les-Granits, Grand Lucé
0% Vibraye
les fonctions résidentielles et l’industrie. Insee Pays Moutiers-les-Mauxfaits1 10 100 1000 10000
Nombre d'établissements (échelle logarithmique)de la Loire Etudes n°27, juin 2004.
bassins de plus de 10 établissements
proportion d'établissements à prédominance alimentaire
proportion d'établissements de surface > 400 m²