La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

AntianÉco 66 - Année économique et sociale 2005 en Guadeloupe

De
1 page

BROCHGUADOK.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Signaler un abus

BROCHGUADOK.qxd 18/09/06 14:37 Page 2
Synthèse
Légère reprise en 2005
baisse de 2004), mais aussi le dyna-’économie guadeloupéenne a évo-Après une année 2004 plutôt
misme des investissements des entre-Llué en 2005 dans un contexte
morose, 2005 pourrait être prises et de l’Etat (ainsi les dépensesmondial de croissance moins forte
d’investissement de l’Etat progressentqu’en 2004 (4,8% après 5,3% enl’année du redémarrage. de 12,5%). Les investissements des2004), et de fortes tensions sur les prix
entreprises, mais aussi leurs reconsti-Plusieurs indicateurs des hydrocarbures qui demeurent
tutions de stocks, ont fortementl’une des matières premières les plus
vont dans ce sens, néan- contribué à l’augmentation du PIB.utilisées. Ces tensions internationales
L’activité du bâtiment et des travauxont eu des répercussions sur l’évolu-moins d’autres incitent à
publics en a profité, surtout le bâti-tion des prix à la consommation,
ment qui a bénéficié de la commandela prudence. Au bout du d’autant que des intempéries interve-
privée.nues en cours d’année ont accéléré lacompte, l’évolution du PIB hausse des prix des produits frais. Au
Le bâtiment profite de latotal les prix ont augmenté de 1,8% (enest plus favorable que repriseglissement annuel de décembre 2004 à
celle enregistrée par décembre 2005), mais de 3,2%, en
Les créateurs d’entreprises avaientmoyenne annuelle.l’économie française donc, à juste titre, anticipé en 2004 une
hausse d’activité dans la construction.(3,1%, contre 1,2%) Moindre progression
Cependant, la commande des collecti-
de la consommation et meilleure qu’en vités territoriales n’a pas suivi ce mouve-
des ménages ment et pourrait plutôt se manifester en2004 (+0, 9%). 2006. Si les échanges de marchandises
La consommation des ménages a donc ont bien augmenté au niveau du port,
un peu pâti de cette évolution et aussi on a vu que le trafic passager lui, a
des répercussions des mouvements chuté. Cette même tendance se
sociaux, bien qu’elle ait bénéficié d’une confirme à l’aéroport, le frémissement
augmentation notable des prestations observé en 2004 ne s’est pas développé
sociales et des salaires nominaux. Les ni même poursuivi.
achats de véhicules par les ménages Ainsi, les touristes, un des principaux
ont progressé (+3%), en partie en raison usagers de l’aéroport, ont plutôt eu ten-
du décalage sur 2005 de certaines livrai- dance à ne fréquenter que modérément
sons de 2004 (paralysie du port) ; ceux la destination Guadeloupe : la fréquen-
des entreprises se redressent davantage tation des hôtels progresse (hors Îles du
(+9%). Ces achats témoignent du nord), mais les séjours sont courts, et les
redémarrage de l’activité du port, bien taux d’occupation diminuent. L’emploi
réelle en 2005 : +4% à l’importation et salarié maintient sa progression, au
+30% à l’exportation (fort trafic vers bénéfice probable d’une certaine diver-
Saint-Barthélemy), tandis que l’activité sification des activités relevant de ce
passagers continue de régresser. secteur. La légère reprise de l’économie
Parallèlement, le commerce extérieur n’a pas été suffisante pour entraîner
affiche une nette reprise dynamisée à une amélioration en matière de chô-
l’importation tout comme à l’exportation mage, même si certains secteurs tels
par l’industrie. Si la balance commercia- le bâtiment tirent leur épingle du jeu:
le demeure très fortement déficitaire, on globalement, au premier semestre, il y a
note avec intérêt qu’en dépit de la crise eu une dégradation, suivie d’une stabi-
bananière qui contribue à faire chuter lisation les mois suivants. Cependant,
les volumes exportés, l’industrie et en au total, l’économie guadeloupéenne
particulier l’agro-alimentaire, par a tout de même généré environ 1 400
l’exportation de biens à forte valeur emplois en 2005.
ajoutée, booste les exportations en
valeur (+17%). Delile Diman-Anténor
A l’importation, la forte hausse (+19%)
traduit un certain rattrapage (de la
2
N° 66 - Guadeloupe - Septembre 2006

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin