Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

AntianÉco 69 - Année économique et sociale 2006 en Guadeloupe

De
2 pages
Prix de détail Une relative accalmie our l’année 2006, le rythme Les prix des services ont augmentéAprès deux années plu- Pde hausse des prix de détail un peu plus que l’ensemble (+2,5 %tôt mouvementées, 2006 en Guadeloupe est un peu plus contre +2,1 %). Du fait de leur poids constitue une relative rapide qu’en France métropoli- important dans la consommation taine (+2,1 % contre +1,7 % en des ménages (39 %), ils expliquentaccalmie dans le domaine moyenne). Par rapport aux Antilles- la moitié de la hausse totale. Ledes prix à la consomma- Guyane, la Guadeloupe affi che rythme de croissance des prix des tion, dans un contexte le même résultat que la Guyane services s’est un peu accéléré par encore perturbé par la (+2,1 %) et une in ation moindre rapport aux années 2005 et 2004, que la Martinique (+2,8 %). qui avaient été exceptionnellementvolatilité des produits Le poste «énergie» est compo- modérées (respectivement +1,6 % pétroliers. Au total, le sé des carburants, du gaz et de et +2,0 %). rythme annuel s’est éta- l’électricité. Il représente 10 % des dépenses des ménages. Avec L’alimentation représente 21 %bli à 2,1 % en moyenne une hausse moyenne de 9,7 %, des dépenses des ménages guade-(contre 3,2 % en 2005) l’énergie contribue pour 1 point loupéens. Sur longue période, les et 2,5 % en glissement à la hausse des prix observée en prix des denrées alimentaires en 2006. Guadeloupe évoluent à un rythmeannuel.
Voir plus Voir moins

Prix de détail
Une relative accalmie
our l’année 2006, le rythme Les prix des services ont augmentéAprès deux années plu- Pde hausse des prix de détail un peu plus que l’ensemble (+2,5 %tôt mouvementées, 2006
en Guadeloupe est un peu plus contre +2,1 %). Du fait de leur poids
constitue une relative rapide qu’en France métropoli- important dans la consommation
taine (+2,1 % contre +1,7 % en des ménages (39 %), ils expliquentaccalmie dans le domaine
moyenne). Par rapport aux Antilles- la moitié de la hausse totale. Ledes prix à la consomma-
Guyane, la Guadeloupe affi che rythme de croissance des prix des
tion, dans un contexte le même résultat que la Guyane services s’est un peu accéléré par
encore perturbé par la (+2,1 %) et une in ation moindre rapport aux années 2005 et 2004,
que la Martinique (+2,8 %). qui avaient été exceptionnellementvolatilité des produits
Le poste «énergie» est compo- modérées (respectivement +1,6 %
pétroliers. Au total, le
sé des carburants, du gaz et de et +2,0 %).
rythme annuel s’est éta- l’électricité. Il représente 10 %
des dépenses des ménages. Avec L’alimentation représente 21 %bli à 2,1 % en moyenne
une hausse moyenne de 9,7 %, des dépenses des ménages guade-(contre 3,2 % en 2005)
l’énergie contribue pour 1 point loupéens. Sur longue période, les
et 2,5 % en glissement à la hausse des prix observée en prix des denrées alimentaires en
2006. Guadeloupe évoluent à un rythmeannuel. Cette baisse est
Poussés par les carburants, les similaire à l’indice d’ensemblela traduction de la dimi-
prix de l’énergie ont augmenté (+34 % entre 1990 et 2005) mais,
nution des prix de l’ali- de mi-2004 jusqu’au début de sous l in uence des produits frais,
mentation. L’in ation est 2006, pour ralentir le reste de ils subissent des perturbations net-
l’année. Les prix des carburants à tement plus fortes. uniquement liée à l’aug-
la pom- Pour la première fois depuis 2000, les
mentation des prix de L'énergie : pe ont prix de l’«alimentation hors tabac»
l’énergie (9,7 %) et des subi s’inscrivent entoujours plus haut
Coup d'arrêtde fré- repli de 0,4 %services (2,5 %).
quentes modifications de tarifs : en moyenne sur dans la hausse
d’abord à la hausse jusqu’en sep- l’année 2006.
des produits frais
tembre où le prix du gas-oil est Ils bénéfi cient
passé progressivement de 1,03 de la forte baisse des produits frais
euro à 1,21 euro, puis à la baisse (-5,6 %). Sans ces derniers ils aug-
en octobre et en novembre qui mentent légèrement (+0,6 %).
a ramené son prix à 1,17 euro. Les légumes, les fruits et le poisson,
Au total, la hausse sur l’année du ont bénéfi cié de baisses de prix va-
litre de gas-oil atteint 13,6 %. riables. Ainsi, le vivaneau baisse de
12
N° 69 - Guadeloupe - Septembre 2007Prix de détail
4 %, les légumes de 6,4 % et pour aux mouvemetns sociaux sur le
les fruits, le prix des tomates dimi- port. En 2006, avec le retour à la
nue de 13,5 %. normale des approvisionnements,
La plupart des autres produits ali- les prix des manufacturés ont aug-
mentaires ont connu une hausse menté de 0,5 % en moyenne.
modérée et inférieure à 2 % en A l’origine de ce bon résultat, la
2006. Certains produits, dits de baisse de 0,6 % dans l’habille-
première nécessité, ont même ment-chaussures , contre +2,9 %
connu une baisse (riz, huile, sucre, en 2005. D’autres biens ont aussi
porc et surtout poulet industriel) vu leurs prix diminuer. Il s’agit es-
alors que d’autres ont progressé sentiellement de biens à forte va-
(baguette de pain, morue séchée). leur ajoutée, incorporant une tech-
En l’absence de revalorisation en nologie en pleine évolution et sur
2006, les tarifs du tabac sont restés des segments très concurrentiels,
stables. comme les équipements informa-
tiques (-6,9 %), les appareils audio
Les produits manufacturés : et vidéo (-8,1 %), les caméras et
appareils photo (-8,7 %) ainsi que plus sages que jamais
le matériel médical (-1,9 %).
Les achats de produits manufactu- Rares sont les biens qui ont vu leurs
rés représentent 29 % des dépenses prix augmenter signifi cativement.
des ménages en biens et services. Ces exceptions concernent les ac-
Sur longue période (depuis 1990), cessoires vestimentaires (+4,4 %),
leurs prix ont augmenté deux fois les véhicules automobiles (+3,3 %)
moins rapidement que l’ensemble et les biens durables (+3,7 %).
(+17 % contre +34 %).
Si 2005 avait été une année atypi-
que (les prix avaient augmenté de
1,9 %), c’était en raison des pro- Claude JOEGER
blèmes d’approvisionnement liés
Produits frais et de santé en baisse
Variation des prix par groupe de consommation
Source : Insee
13
N° 69 - Guadeloupe - Septembre 2007

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin