Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Biens d'équipement et travaux publics, piliers de la croissance

De
4 pages
En France, le PIB est en progression de 1,2% au 2e trimestre 2006. En Franche-Comté, la production industrielle accélère, mais moins fortement qu’au niveau national. L’activité est forte dans les biens d’équipement et s’améliore dans les autres secteurs industriels, à l’exception de l’automobile où elle reste déprimée. Elle marque une pause dans le bâtiment après deux années record, mais est dynamique dans les travaux publics. L’amélioration de l’activité dans l’industrie a bénéficié aux services aux entreprises, tandis que l’hôtellerie a souffert d’une météo défavorable. Sur un an, les effectifs salariés augmentent légèrement. La baisse du nombre de demandeurs d’emploi s’amplifie mais reste moins forte qu’au niveau national.
Voir plus Voir moins
En Franche-Comté, la reprise sest installée au 2e trimestre 2006. La croissance est cependant restée plus fai-
CONJONCTURE
En France, le PIB est en progression de 1,2% au 2etrimestre 2006. En Franche-Comté, la production industrielle accélère, mais moins fortement quau niveau national. Lactivité est forte dans les biens déquipement et saméliore dans les autres secteurs industriels, à lexception de lautomobile où elle reste déprimée. Elle marque une pause dans le bâtiment après deux années record, mais est dynamique dans les travaux publics. Lamélioration de lactivité dans lindustrie a bénéficié aux services aux entreprises, tandis que lhôtellerie a souffert dune météo défavorable. Sur un an, les effectifs salariés augmentent légèrement. La baisse du nombre de demandeurs demploi samplifie mais reste moins forte quau niveau national.
ble quen France. La produc-tion industrielle saméliore dans tous les secteurs, à lex-ception de lautomobile. Les industriels restent néanmoins prudents pour les prochains
mois. Dans les biens déquipe-ment, les capacités de pro-duction sont fortement utili-
sées pour répondre à une demande dynamique. Lem-bauche dintérimaires a été nécessaire pour permettre de servir les commandes dans les délais. Les perspectives sont très favorables pour les prochains mois avec des c a r n e t s d e c o m m a n d e s bien garnis qui assurent une bonne visibilité aux en-
treprises. Dans les biens de consom-mation, lactivité saméliore légèrement, en raison dune
amélioration de la demande étrangère. Dans la lunette-rie et lhorlogerie, les carnets de commandes se sont étof-fés, notamment dans le haut de gamme. Après une année 2005 en retrait, lactivité est soutenue dans le jouet de-puis le début de lannée. Dans lindustrie du meuble,
la situation est très contras-tée selon les entreprises. Dans les industries de biens de consommation, les prévi-sions sont favorables.
Dans les biens intermédiai-res, les cadences se sont lé-gèrement accélérées. Le re-cul du prix des matières pre-mières qui semble samorcer devrait favoriser lactivité dici à la fin de lannée. Toujours à lécart de la re-prise, la production du site de Peugeot Sochaux a encore reculé de 20,0% au 2e tri-mestre par rapport au même trimestre de lannée précé-dente. Les conditions ne semblent pas réunies pour
Nº 25 - Octobre 2006
une amélioration rapide. Les premières tendances pour le 3e trimestre montrent la poursuite du repli de lacti-vité. La demande euro -péenne reste insuffisante et
les stocks sont importants. Lattente du lancement de nouveaux modèles se fait sentir, tandis que les projets dinvestissement en Slova-quie sont gelés. Les équipe-
mentiers sont fortement tou-chés par le repli de la de-mande côté constructeurs et
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin