Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan 2011 - Démographie d'entreprises

De
2 pages
Les sociétés représentent 24 % des créations en Basse-Nor- mandie, contre 30 % en France métropolitaine. Elles sont plusReflux des créations chez particulièrement présentes dans les services aux entrepri- ses. Cette moindre présence des sociétés parmi les créationsles auto-entrepreneurs bas-normandes est à rapprocher d’une place plus importante des créations d’entreprises individuelles hors auto-entrepri- ses (21 % contre 16 % en France). Dans les services aux parti-Le nombre de créations d’entreprises chute culiers et la construction, ces entreprises individuelles horsen 2011. Cette baisse provient d’une con- auto-entreprise comptent pour plus d’un quart des créations.traction des chez les auto-entre- Enfin, les auto-entreprises rassemblent 55 % des créationspreneurs, qui représentent toujours la bas-normandes (contre 61 % en 2010). Après l’engouementmajorité des créations. Ce déclin des créa- qui avait accompagné la mise en place de ce statut en 2009,tions d’entreprises s’observe sur tout le ter- les créations d’auto-entreprises s’étaient stabilisées en 2010.ritoire bas-normand et dans tous les Elles connaissent depuis un reflux marqué, tout en représen-secteurs avec plus ou moins d’intensité : de tant toujours la majorité des créations. Elles sont particulière-forte dans l’industrie à mesurée dans la ment présentes dans les services aux particuliers, où ellesconstruction. concentrent toujours les deux tiers des créations.
Voir plus Voir moins
Reflux des créations chez les autoentrepreneurs
Le nombre de créations d’entreprises chute en 2011. Cette baisse provient d’une con traction des créations chez les autoentre preneurs, qui représentent toujours la majorité des créations. Ce déclin des créa tions d’entreprises s’observe sur tout le ter ritoire basnormand et dans tous les secteurs avec plus ou moins d’intensité : de forte dansl’industrie à mesurée dans la construction.
u cours de l’année 2011, 8 800 entreprises ont été créées A en BasseNormandie. Après un vif engouement en 2009 du fait de l’entrée en vigueur du statut d’autoentrepreneur, puis une stabilisation en 2010, les créations d’entreprises marchandes hors agriculture régressent donc en 2011 ( 13,1 %) comme au niveau national ( 11,9 %). Des trois départements basnormands, c’est la Manche qui subit la plus forte baisse des créations ( 15,5 %), l’Orne se situe un peu au dessus de la moyenne régionale ( 13,8 %) et le Calvados en deçà ( 11,6 %). Moins de créations chez les autoentrepreneurs Si les créations de sociétés se maintiennent en 2011 (+ 1,2 %), le nombre de créations d’entreprises individuelles diminue, notamment du fait d’une baisse importante des immatricula tions d’autoentreprises ( 22 %).
Les sociétés représentent 24 % des créations en BasseNor mandie, contre 30 % en France métropolitaine. Elles sont plus particulièrement présentes dans les services aux entrepri ses. Cette moindre présence des sociétés parmi les créations basnormandes est à rapprocher d’une place plus importante des créations d’entreprises individuelles hors autoentrepri ses (21 % contre 16 % en France). Dans les services aux parti culiers et la construction, ces entreprises individuelles hors autoentreprise comptent pour plus d’un quart des créations. Enfin, les autoentreprises rassemblent 55 % des créations basnormandes (contre 61 % en 2010). Après l’engouement qui avait accompagné la mise en place de ce statut en 2009, les créations d’autoentreprises s’étaient stabilisées en 2010. Elles connaissent depuis un reflux marqué, tout en représen tant toujours la majorité des créations. Elles sont particulière ment présentes dans les services aux particuliers, où elles concentrent toujours les deux tiers des créations.
Des créations majoritairement masculines et sans salarié
Comme les années précédentes, près des deux tiers des entre preneurs individuels basnormands sont des hommes, hormis dans les domaines sanitaires et sociaux.
La quasitotalité des demandes de création d’autoentrepri ses se font sans salarié. Du fait de la part toujours importante d’autoentrepreneurs parmi les créateurs de 2011, la propor tion de créations sans salarié reste donc, comme en 2010 et comme dans l’ensemble de la France, très élevée (93 %).
En 2011, 57 % des créateurs d’entreprises individuelles ont moins de 40 ans, contre 58 % en 2010. Le secteur information et communication est le plus jeune : 77 % des créateurs y ont moins de 40 ans.
CRÉATIONS D'ENTREPRISES Baisse généralisée
Commerces, transports, Services auxServices aux Industrie Constructionhébergements etEnsemble entreprises particuliers restauration Évolution ÉvolutionÉvolution ÉvolutionÉvolution Évolution 2011 2011/2010 2011 2011/20102011 2011/20102011 2011/2010 2011 2011/2010 2011 2011/2010 (en %)(en %)(en %)(en %)(en %)(en %) Calvados 227 28,4810 +3,2 1529 12,2 1246 10,6 1103 16,8 4915 11,6 Manche 152 22,5308 14,0 747 16,0609 13,5 577 15,82 393 15,5 Orne 88 13,7276 8,3 445 16,0320 18,2 359 10,71 488 13,8 BasseNormandie 467 24,11 394 3,52 721 13,92 175 12,62 039 15,58 796 13,1 France 25 410 14,079 367 11,5144 123 10,4169 981 11,8111 094 13,7529 975 11,9 métropolitaine Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles Source : Insee, Sirene
16
Insee BasseNormandie  Bilan 2011
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin