Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Croissance en panne début 2005

De
4 pages
A l’image de la situation nationale, l’économie de la région réalise une médiocre performance en début d’année. La plupart des indicateurs sont moins bien orientés qu’en 2004. Seule l’activité dans le bâtiment reste pour l’instant à un niveau élevé. Les enquêtes de conjoncture dans l’industrie et le commerce de détail montrent un ralentissement de l’activité. La fréquentation touristique dans la région est toujours en baisse. Enfin, les échanges extérieurs se sont dégradés. Dans ce contexte plutôt morose, l’emploi marque le pas et le chômage amorce une légère reprise.
Voir plus Voir moins
N° 4  juillet 2005
SUD INSEE conjoncture
Croissance en panne début 2005
l’image de la situation nationale, l’économie de la région réalise une médiocre perfor mance en début d’année. La plupart des indicateurs sont moins bien orientés qu’en 2004. eule l’activité dans le bâtiment reste pour l’instant à un niveau élevé. Les enquêtes de conjoncture dans l’industrie et le commerce de détail montrent un ralentissement de l’acti vité. La fréquentation touristique dans la région est toujours en baisse. Enfin, les échanges extérieurs se sont dégradés. Dans ce contexte plutôt morose, l’emploi marque le pas et le chômage amorce une légère reprise.
Le ralentissement de la croissance françaiseL’évolution de l’économie de la région ProvenceAlpesCôte observé au second semestre 2004 est confird’Azur est à l’image de la morosité observée au niveau natio mé par les chiffres de début 2005. Le PIB anal : la plupart des indicateurs s’inscrivent dans la tendance augmenté seulement de 0,2% au premiernationale. En particulier, la progression de l’emploi semble trimestre 2005. La bonne tenue de la demarquer une pause et le chômage amorce une légère progres mande intérieure a fait plus que compensersion. le recul de nos échanges extérieurs. La consommation des ménages qui représente 54 % du PIB a augmenté de 0,7 % au cours du premier trimestre. L’investissement des entreprises et les achats de logements par les ménages sont également en hausse (+ 1,6 % et + 0,8 %). Au total, après 2,1 % en 2004, la croissance pourrait atteindre 1,5% en Evolution du PIB et de la demande intérieure totale en France 2005. % 2,5 Contribution de la demande intérieure totale 2,0 Prévisions INSEE PIB 1,5 Prévisions INSEE Le niveau élevé des cours pétroliers et la fai blesse de la demande interne de la zone 1,0 euro ont pesé sur les exportations et sur le ni 0,5 veau de la production manufacturière. Cette 0,0 dernière a reculé de 0,4 % au cours du pre mier trimestre 2005 après six trimestres  0,5 d’augmentation. Dans ce contexte de crois  1,0 sance très faible, le volume de l’emploi est resté stationnaire et le chômage a augmenté. Le taux de chômage atteint 10,2 % à la fin avril.Source : INSEE  Comptes nationaux trimestriels
© INSEE 2005