Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Développement économique 2009 : Les fonds européens au service du développement de la Guadeloupe

De
2 pages
Développement économique Les fonds européens au service du développement de la Guadeloupe En tant que région de ’année 2009 est marquée éga- millions d’euros pour une partici-L lement par la montée en puis- pation du Feder de 126 millions l’Union européenne, La sance des nouveaux programmes d’euros. Guadeloupe bénéfcie de 2007-2013. Concernant le Fond fonds européens pour lui Européen de Développement Compétitivité et attractivité Régional (Feder), et en tant que Les trois priorités sont le tourisme permettre de rattraper région de la convergence (ré- (47 millions de Feder), la recherche son retard de dévelop- gion dont le PIB par habitant est et l’innovation avec l’accompagne- pement selon les critères inférieur à 75 % ment du pôle de com-Feder : poursuivre de la moyenne pétitivité (34 millions) de la politique régionale le développement communautaire), et les TIC (29 millions). européenne. Dans leur la Guadeloupe Le Conseil régional de l’économie principe, la mobilisation bénéfcie d’une bénéfcie d’une sub -de la Guadeloupe des fonds européens enveloppe de 543 vention globale sur le millions d’euros de Feder pour un volet « aides aux entreprises, aide à constitue un mécanisme de montant total d’investissement de l’hébergement touristique, aide au cofnancement de projets 986 millions d’euros puisque la développement des techniques de s’inscrivant dans les axes participation du Feder est de 55%.
Voir plus Voir moins
Développement économique
Ldeésv feloonpdps eemureonpt édeen lsa  aGu usaerdveilcoeu dpeu  
1
En tant que région deL nsiollmiruopenu ued sorliils onna eménd  e21 6udF dere-pation  particiiup ne eétnom als-uqeém rae ts0290par ent -lem éga l’Union européenne, La Guadeloupe bénéficie deousvunrose ddee ncsanoF  dnanrel trgmaem saexup or3. Conce2007-201. fonds européens pour luiEuropéen de DéveloppementCompétitivité et attractivité permettre de rattraperdl egcnvnre quetantion  rég)rroetdiepF (i r onres itsee t, LalongiRé(re é-e sm7 (4llminsios sé tnot eliruoecherche d  eeFed)r ,alr son retard de dévelop-e a co pement selon les critères r à57%  inférieuP elp BI ragi dont onFhaebditearn t:esptouertslu’iinvnroeagmpcoact en-mnenoitavl ceva lô eudp mo-edc de la politique régionalede la moyennele développementpétitivité (34 millions) européenne. Dans leuruoepeladGua  l),reaituanummocde l’économieég rilseon CLe.  lanoies Tet lno)sliil92m CI( principe, la mobilisationbénéficie d’une bénéficie d’une sub-des fonds européensenveloppe de 543de la Guadeloupevention globale sur le constitue un mécanisme demillions d’euros de Feder pour un volet « aides aux entreprises, aide à cofinancement de projets 986 milement deueor supilno sd quislae qieu sed unav eesdtiias soptoalle vdéd in odantttmnetp ehnec temslgrmeéhebtourent que,isti s’inscrivant dans les axesparticipation du Feder est de 55%. l’information et communication » prioritaires définis parUne tt e eeceid aptr-e pploveenillim 121( erèiRUP ion ocatllal ed tnemennio-tncfoe tiar pT( )CInsaiqui sue lar snd eruso ) les décideurs publics. Cesncnaeonmmt e rétanosnca )ocoisnoicmclnle(r6n1e  la compensanoitsed  fonds européens jouent un ausurcoûts liés à l’ultra-périphérie. soutien des entreprises par l’aide rôle majeur dans les sec-au fret. teurs clés de l’économieeLm nt dontapéraes orp snoitémmarg-o20n  eeseitt a09 2nt 27L’environnement guadeloupéenne. -Les crédits sont mobilisés par la col  lecte et le traitement des déchets (63 millions de Feder) et la mise à Opérati ns programmées pour la période 2007 - 2013niveau des infrastructures en eau (48 omillions). Le volet « énergies renou -dans le cadre du PO FEDER en Guadeloupe -velables » est géré sous forme de sub vention globale par l’Ademe pour 8 En millions d’euros et %millions de Feder. Au regard du retard pris dans le domaine du traitement des déchets, de l’eau et de l’assainis -sement, les projets jusqu’alors présen -tés par les communes et les syndicats d’intercommunalité n’ont pas permis une consommation optimale de l’en -veloppe disponible. Par ailleurs en 2009, la Guadeloupe a introduit officiellement auprès de la Commission européenne le projet de Source: Cellule Europe-Préfectureplateforme multi-filières de traitement
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin