Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

REVUE INTERNATIONALE DE DROIT COMPARÉ
482
En droit comparé ou du moins pour une possible comparaison, outre la
présentation du projet argentin par Mme Maria Blanca Noodt Taquela, la Revue publie
la nouvelle loi italienne du 17 janvier 2003 ainsi que les projets argentin et espagnol
relatifs à l’arbitrage mais aussi le projet brésilien de loi sur la médiation.
Des notes, informations et comptes-rendus de livres complètent ce premier numéro
de la revue. Il est intéressant de signaler, parmi d’autres, d’auteurs brésiliens et français,
la présentation par le professeur Wald de deux livres sur l’arbitrage en Amérique
Latine, l’un en anglais, de Nigel Blackaby, M. David Lindsey et Alessandro Spinillo,
International Arbitration in Latin America,
(Ed. Kluwer, 2002) ; l’autre, en français, de
Claudia Frutos-Peterson consacré à L’émergence de l’arbitrage commercial
international en Amérique Latine, (préf. B. Stern, Ed. Saluer, Paris, 2003).
Finalement, cette revue brésilienne est destinée aux universitaires comme aux
professionnels, et elle se veut, comme son domaine le commande, non seulement latino-
américaine et de ce point de vue l’apport au droit comparé est fort précieux, mais
européenne, américaine, bref internationale. Elle met en relief les liens étroits entre le
droit comparé et l’arbitrage international.
Souhaitons que rapidement le voeu de son créateur se réalise et que les rédacteurs
aient un très choix de plumes de qualité parmi les auteurs admis dans ses pages. Celles
de ceux qui ont contribué à la première parution sont la preuve que l’objectif est déjà
réalisé.
Joël MONÉGER
COLLOQUES ET CONFÉRENCES
COLLOQUE SUR LES MODES ALTERNATIFS DE
RÈGLEMENT DES CONFLITS
(Paris-Dijon, 21-25 septembre 2004)
L’Association internationale de droit judiciaire organise avec l’Institut André Tunc
de l’Université de Paris I (Centre de Recherche sur la Justice et le Procès) et le Credimi
de l’Université de Bourgogne, un colloque sur les
Modes alternatifs de règlement des
conflits. Alternative à la justice ou Justice alternative. Perspectives comparatives.
La question principale n’est pas tant de recenser les différentes formes que peut
revêtir cette « justice alternative » aux procédures juridictionnelles de type étatique,
mais de s’interroger sur le point de savoir s’il s’agit bien « d’alternative » et de
« justice », l’accent étant mis sur les deux principaux types que constituent la médiation
et l’arbitrage.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin