Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les longs adieux : la codification italienne et le Code Napoléon dans le déclin du positivisme étatique - article ; n°4 ; vol.56, pg 847-864

De
18 pages
Revue internationale de droit comparé - Année 2004 - Volume 56 - Numéro 4 - Pages 847-864
Les 60 ans de l’actuel Code civil italien (1942) et le bicentenaire du Code civil (1804) sollicitent une inévitable réflexion sur la structure et l’esthétique de deux importantes manifestations de l’esprit de code et, en même temps, elles portent à s’interroger sur la validité persistante de la forme-code dans le panorama du droit «mondialisé». Dans ce but, les auteurs partent d’une brève enquête sur les racines culturelles du texte du code, pour ensuite en examiner en détail la structure du point de vue du droit comparé. Le Code civil italien de 1942 est en effet intimement lié à l’expérience politique et culturelle autochtone, même s’il est resté ouvert aux influences françaises et allemandes. Le portrait du code ainsi défini sera suivi par quelques considérations sur les dynamiques d’influence et de circulation des tournures et des solutions juridiques. La question de la nécessité et de la validité de la forme-code ainsi que l’opportunité d’une codification européenne conclura la réflexion.
The 60th anniversary of the Italian Civil Code and the bicentennial of the Code Napoleon call for a reflection over the structure and the aesthetics of the two codes as well as over the very idea of codification in the global legal scenario. After exploring the complex cultural and political process that led to the Italian Code of 1942, the authors investigate its defining features in a comparative perspective. Although strongly influenced by the Code Napoleon, the Italian Code displays a remarkable originality, embracing a social vision that, purged of the fascist •verbal contaminations” proved an enduring legacy. In the final part of the essay, the authors tackle the question of the longevity and desirability of codification as a regulatory tool in the global scenario. The novel awareness of the role played by the courts as well as the massive outpouring of statutory regulations and the impact of European law add new complexity to the long debated issue of codification.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
R.I.D.C. 4-2004
   
    LES LONGS ADIEUX LA CODIFICATION ITALIENNE ET LE CODE NAPOLÉON DANS LE DÉCLIN DU POSITIVISME ÉTATISTE
* Ugo MATTEI et Anna DI ROBILANT **       Les 60 ans de lactuel Code civil italien (1942) et le bicentenaire du Code civil  (1804) sollicitent une inévitable réflexion sur la structure et lesthétique de deux importantes manifestations de lesprit de code et, en même temps, elles portent à sinterroger sur la validité persistante de la forme-code dans le panorama du droit « mondialisé ». Dans ce but, les auteurs partent dune brève enquête sur les racines culturelles du texte du code, pour ensuite en examiner en détail la structure du point de vue du droit comparé. Le Code civil italien de 1942 est en effet intimement lié à lexpérience politique et culturelle autochtone, même sil est resté ouvert aux influences françaises et allemandes. Le portrait du code ainsi défini sera suivi par quelques considérations sur les dynamiques dinfluence et de circulation des tournures et des solutions juridiques. La question de la nécessité et de la validité de la forme-code ainsi que lopportunité dune codification européenne conclura la réflexion.  The 60th anniversary of the Italian Civil Code and the bicentennial of the Code Napoleon call for a reflection over the structure and the aesthetics of the two codes as well as over the very idea of codification in the global legal scenario. After exploring the complex cultural and political process that led to the Italian Code of 1942, the authors investigate its defining features in a comparative perspective. Although strongly influenced by the Code Napoleon, the Italian Code displays a                                                  *  Alfred and Hanna Fromm Professor of International and Comparative Law, University of California Hastings, Professeur ordinaire de droit civil, Université de Turin. **  Dottore di Ricerca, Université de Trente, LLM and SJD candidate Harvard Law School, chargé de recherche, Université de Turin.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin