Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Activité professionnelle des femmes : plus diplômées que les hommes mais plus pénalisées par leur situation familiale.

De
4 pages
En trente ans les femmes ont massivement investi le monde du travail. Désormais, en Picardie, 78% des femmes de 25 à 49 ans exercent une activité professionnelle. Les femmes qui restent absentes du marché du travail sont avant tout très faiblement qualifiées : les Picardes qui renoncent à exercer une activité professionnelle sont à plus de 81 % sans diplôme ou peu diplômées.
Voir plus Voir moins
N°104 - 2002
Activité professionnelle des femmes : plus diplômées que les hommes mais plus pénalisées par leur situation familiale
En trente ans, les femmes ont massivement investi le monde du travail. Désormais, en Picardie, 78% des femmes de 25 à 49 ans exercent une activité professionnelle. Les femmes qui restent absentes du marché du travail sont avant tout très faiblement qualifiées : les Picardes qui renoncent à exercer une activité professionnelle sont à plus de 81% sans diplôme ou peu diplômées. A un degré moindre, la responsabilité d'une famille nombreuse joue également un rôle : parmi les femmes sans activité professionnelle, près de 40% ont trois enfants ou plus. Le taux d'activité des Picardes est inférieur à la moyenne française, en raison de leur moindre qualification et d'une plus grande proportion de familles nombreuses. Pour une femme, les charges familiales entraînent une moindre valorisation du diplôme, tandis qu'elles sont sans conséquence sur la carrière professionnelle d'un homme.
n Picardie comme dans l'en-semble de la France, l'acti-meEs a connu sur le long terme une vité professionnelle des fem-nette croissance. En Picardie, pour 100 hommes actifs âgés de 25 à 59 ans, on compte désormais 79 femmes actives, alors qu'elles n'étaient que 50 en 1975. Une majorité d'entre elles est désormais active, même parmi celles qui n'ont aucun diplôme ou parmi les mères qui élèvent trois enfants. Dans la région, 61,1% des femmes de 25 à 49 ans et sans diplôme sont acti-ves, et 53,9% mères de trois en-fants ou plus. Cependant, le niveau de qualification et la situation fa-
miliale ont toujours une forte in-fluence sur l'engagement profes-sionnel des femmes.
La faible qualification, premier facteur d'absence du marché du travail
L'absence de diplôme ou le ni-veau peu élevé de celui-ci est un facteur essentiel qui peut expliquer que certaines femmes renoncent à se porter sur le marché du tra-vail. Entre 25 et 49 ans, alors que 89 %des Picardes diplômées d'études supérieures sont actives, seulement 61% de celles sans di-
plôme le sont. Parmi les femmes picardes absentes du marché du travail, 37,6% n'ont aucun diplôme, et 43,6% en possèdent un de ni-veau inférieur au baccalauréat ou au brevet professionnel. Ainsi, les femmes de la région renonçant à exercer une activité profession-nelle sont à plus de 81% sans di-plôme ou relativement peu diplô-mées. Le nombre d'enfants joue également un rôle important sur l'activité féminine, mais de moin-dre ampleur. Parmi les Picardes sans activité professionnelle, 39,7 %ont trois enfants ou plus. L'effet du diplôme et celui du nom-bre d'enfants se combinent. Ainsi,
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin