Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Chapitre "Revenus" extrait du TEP

De
9 pages
En 2000, le revenu disponible brut des ménages picards est de 26,4 millions d'euros, soit 3% de celui de l'ensemble des ménages de la métropole. Il est composé à 59,4% par les revenus du travail et à 32% par les prestations en espèce(pensions de retraite, allocations diverses). Le revenu disponible par habitant de la Picardie est pratiquement égal à celui de la France de province, mais inférieur de 6% à celui de la métropole.
Voir plus Voir moins

REVENUS10
Présentation
n 2000, le revenu disponible brut des ménages Le revenu salarial annuel moyen net de prélèvement
picards est de 26,4 millions d’euros, soit 3% de est de 15 627 euros en Picardie pour l’année 2002. Su-E celui de l’ensemble des ménages de la métro- périeur de 3,5% à la moyenne de la France de pro-
pole. Il est composé à 59,4% par les revenus du tra- vince en raison des salaires plus élevés dans le dé-
vail et à 32% par les prestations en espèce (pensions partement de l’Oise, ce revenu est inférieur de 4,2% à
de retraite, allocations diverses). Le revenu disponi- la moyenne nationale. L’écart de salaire entre les hom-
ble par habitant de la Picardie est pratiquement égal mes et les femmes est de 34% en moyenne en faveur
à celui de la France de province, mais inférieur de 6% des Picards. Le taux de couverture de la population
à celui de la métropole. par la couverture maladie universelle (CMU) complé-
ementaire classe la Picardie au 5 rang des régions de
En 2001, 59% des 687 116 ménages fiscaux picards
la métropole, par ordre décroissant. Les dépensesayant déposé une déclaration de revenus sont impo-
d’aide sociale versées en 2002 par les conseils géné-sés. Le revenu fiscal par unité de consommation dé-
raux sont en hausse de 21% par rapport à l’année pré-claré par la moitié d’entre eux est inférieur à 13 964
cédente. L’allocation personnalisée d’autonomie mise
euros. Ce revenu médian est très proche de celui de
en place en 2002 constitue 30% de l’aide allouée aux
la France de province. Dans la région 10% des habi-
personnes âgées. Les bénéficiaires du RMI de la ré-tants vivent dans un ménage déclarant un revenu par
gion représentent 2,7% du total des prestataires deunité de consommation inférieur à 5 296 euros (seuil
métropole.des bas revenus) et 10% avec un revenu déclaré su-
périeur à 27 245 euros (seuil des hauts revenus).
que les revenus mensuels de la famille ne dépassentDéfinitions
pas un certain plafond.
Aide au logement : elle est versée sous conditions de
Allocation de parent isolé ou de soutien familial : elleressources à certains locataires ou accédants à la
est versée sous certaines conditions à toute personnepropriété (aide personnalisée), à certaines familles
même sans enfant (allocation familiale) et aux person- placée en situation d’assurer seule la charge d’au
nes disposant de faibles revenus (allocation sociale). moins un enfant.
Aide sociale : elle est destinée aux personnes dont Allocation pour les adultes handicapés : elle assure
les ressources sont trop faibles pour faire face aux un revenu minimum aux personnes de vingt à soixante
ans présentant un taux d’incapacité supérieur à 80%besoins engendrés par le handicap, l’âge, la maladie,
ou reconnues inaptes à se procurer un emploi.les difficultés sociales ou économiques. Elle est attri-
buée lorsque les autres formes de solidarité (protec-
Couverture maladie universelle (CMU) : elle garantit
tion sociale ou solidarité familiale) sont insuffisantes
à toute personne qui n’est couverte ni dans le cadre
ou inexistantes. Depuis l’entrée en vigueur des lois
d’une activité professionnelle ni comme ayant droiterde décentralisation au 1 janvier 1984, le département
d’un autre assuré, une prise en charge des soins (cou-
est la collectivité publique de droit commun en ma-
verture de base). La CMU complémentaire offre, soustière d’aide sociale. L’État garde une compétence d’ex-
conditions de ressources, une protection complémen-
ception pour certaines prestations bien définies.
taire gratuite et une dispense d’avance de frais. De-
erAllocations familiales : elles sont versées aux familles puis le 1 janvier 2000, la CMU complémentaire a pris
d’au moins deux enfants et peuvent être majorées sous progressivement le relais de l’aide médicale départe-
certaines conditions selon le nombre d’enfants, leur mentale dispensée dans le cadre de l’aide sociale
départementale.âge et les ressources de la famille.
Allocation de garde d’enfant à domicile : elle prend Décile : utilisé pour étudier la dispersion du revenu,
en charge 75% des cotisations sociales des employés le rapport inter-déciles du revenu fiscal par unité de
de maison, lorsque l’enfant a moins de trois ans et consommation établit le rapport entre « les hauts re-
108 INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004REVENUS 10
Présentation
venus » et les « bas revenus ». Le seuil des « bas re- Régime général : il assure la protection des salariés
ervenus » correspond à la limite du 1 décile, celui des de l’industrie, du commerce, de certaines catégories
e« hauts revenus » à la limite du 9 décile. assimilées (gens de maison, etc.) et de catégories
ayant changé de mode d’affiliation (Crédit foncier,
Déclaration annuelle de données sociales (DADS) : Compagnie Générale des Eaux). Les fonctionnaires et
formulaire commun aux services fiscaux et à certains les retraités des régimes spécifiques (SNCF, EDF, etc.)
organismes sociaux, rempli par tout employeur et qui sont donc exclus.
contient, pour chaque salarié de l’entreprise, des ca-
Retraite : la retraite est l’ensemble des prestationsractéristiques d’état civil, la profession et la catégo-
sociales que perçoit une personne au-delà d’un cer-rie socioprofessionnelle (PCS), les périodes d’emploi
tain âge du fait qu’elle-même ou son conjoint a exercéet les rémunérations perçues.
une activité professionnelle et a cotisé à un régime
Dépenses brutes, dépenses nettes : les dépenses re- d’assurance vieillesse.
levant de la compétence des départements corres-
Revenu fiscal déclaré : somme des ressources dé-pondent aux sommes brutes versées lors de la prise
clarées par les contribuables sur la déclaration desen charge, diminuées des éventuelles récupérations
revenus, avant tout abattement. Il comprend : les re-obtenues ultérieurement. Les dépenses de l’État sont
venus salariaux (salaires, droits d’auteur, avantagesbrutes car l’État ne pratique pas de récupération au
en nature, indemnités de maladie, allocations de chô-titre de l’aide sociale.
mage et de préretraite, revenus perçus à l’étranger) ;
les revenus des professions non salariées (revenusFoyer fiscal : ensemble des personnes inscrites sur
nets de déficits des indépendants comprenant lesla même déclaration de revenus.
bénéfices agricoles, industriels, commerciaux et non-
Médiane : le revenu fiscal médian par unité de con- commerciaux) ; les retraites (hors minimum vieillesse),
sommation (UC) partage les personnes en deux grou- pensions d’invalidité, pensions alimentaires (déduc-
pes : la moitié des personnes appartient à un ménage tion faite des pensions versées) et rentes viagères ;
qui déclare un revenu par UC inférieur à cette valeur les autres revenus (essentiellement des revenus du
et l’autre moitié un revenu par UC supérieur. patrimoine).
Ménage fiscal : il est constitué par le regroupement Revenu minimum d’insertion (RMI) : la loi sur le RMI
erdes « foyers fiscaux » répertoriés dans un même lo- (votée le 1 décembre 1988 et renouvelée le 23 juillet
gement. En sont exclus : les ménages de contribua- 1992) garantit un revenu minimum à toute personne
bles concernés par un évènement de type mariage, d’au moins 25 ans dont les ressources n’atteignent pas
décès ou séparation au cours de l’année de référence, un certain montant. L’allocation est égale à la diffé-
les ménages constitués de personnes qui ne dispo- rence entre le plafond calculé selon la composition
sent pas de leur indépendance fiscale (essentielle- de la famille et l’ensemble des ressources rentrant au
ment des étudiants), et les contribuables vivant en foyer.
collectivité.
Revenu disponible brut : part du revenu primaire qui
reste à la disposition des ménages pour la consom-Ménage fiscal imposé : un ménage fiscal est imposé
mation et l’épargne. Il est égal au revenu primairesi la somme des impôts à acquitter par les foyers fis-
augmenté des transferts de redistribution et diminuécaux qui le composent est positive.
des impôts et cotisations sociales versées. Les trans-
Prestations sociales : sont délivrées par les institu- ferts de redistribution correspondent essentiellement
tions de protection sociale pour aider les personnes, aux prestations sociales reçues (retraites, préretrai-
de manière collective, à surmonter une baisse de re- tes, allocations familiales, remboursements « mala-
venu (chômage, inaptitude au travail due à la vieillesse die », allocations chômage).
ou au handicap, maladie, etc.) ou une augmentation
Revenu salarial annuel moyen : salaire moyen perçu,des besoins (maladie, charge d’enfants, etc.).
net de prélèvement à la source (cotisations sociales,
contribution sociale généralisée et cotisation pour leLes prestations délivrées par les institutions de pro-
remboursement de la dette sociale). Il comprend lestection sociale prennent plusieurs formes : presta-
tions sociales, prestations de services sociaux, pres- primes, avantages en nature et indemnités versées
tations fiscales. en complément de rémunération. Le salaire perçu
INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004 109REVENUS10
Présentation
prend en compte toutes les périodes successives de d’échelle résultant de la vie en commun. Le revenu
travail dans l’année ainsi que les activités complé- exprimé par UC devient un revenu par équivalent
mentaires du salarié relevant de plusieurs employeurs. adulte, comparable d’un lieu à un autre et entre mé-
Il représente le pouvoir d’achat moyen réel du sala- nages de composition différente. Le nombre d’UC d’un
rié. ménage est évalué selon la définition utilisée par
l’Insee et par Eurostat : le premier adulte du ménage
Unité de consommation : le revenu fiscal par unité de
compte pour 1 UC ; les autres personnes de 14 ans ou
consommation (UC) présente l’avantage de relativi-
plus comptent chacune pour 0,5 UC, les enfants de
ser le niveau de revenu par rapport à la composition
moins de 14 ans comptent chacun pour 0,3 UC.
du ménage fiscal. Il prend en compte les économies
Pour en savoir plus
Annuaire statistique de la direction générale des Impôts - annuel
Note d’information de la direction générale des Impôts - trimestriel
La moitié des salariés picards gagne moins de 7 600 francs par mois - INSEE PICARDIE Relais n° 57 - février
1998
Pauvreté et précarité en Picardie - INSEE PICARDIE Dossiers n° 17 - décembre 1998
Les départs en retraite des salariés du privé en Picardie : un exercice de simulation - INSEE PICARDIE Relais
n° 79 - février 2000
Revenus et patrimoines des ménages : édition 2002-2003 - INSEE Synthèses n° 65 - décembre 2002
L’évolution des salaires jusqu’en 2000 - Dares - Drees - Insee Synthèses n° 68 - février 2003
Les retraites par région en 2001 - ministère des Affaires sociales, du travail et de la solidarité - direction de la
Recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) - Collection statistiques n° 47- février 2003
Prestations légales, aides au logement, revenu minimum d’insertion au 31 décembre 2002 - Caisse nationale
d’allocations familiales - mai 2003
La carte de France des revenus déclarés - INSEE PREMIÈRE n° 900 - mai 2003
Les déterminants du salaire en Picardie - INSEE PICARDIE Relais n° 121 - juillet 2003
Les disparités régionales en matière de retraites - ministère des Affaires sociales, du travail et de la solidarité
- Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) - n° 249 - juillet 2003
Des ménages modestes aux ménages aisés : des sources de revenus différentes - INSEE PREMIÈRE n° 916 -
août 2003
Les salaires des agents de l’État en 2001 - INSEE PREMIÈRE n° 923 - septembre 2003
Les prestations sociales en 2002 - ministère des Affaires sociales, du travail et de la solidarité - ministère de la
Santé, de la famille et des personnes handicapées - direction de la Recherche, des études, de l’évaluation et
des statistiques (Drees) - n° 258 - septembre 2003
Les revenus déclarés des Picards : entre Île-de-France et Nord - Pas-de-Calais - INSEE PICARDIE Relais n° 122 -
octobre 2003
Les revenus fiscaux des ménages année 2001 - INSEE 2003 - Cédérom
110 INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004REVENUS 10
Revenus des ménages 10-110-1
Revenu disponible brut des ménages (RDB)
RDB total (millions d'euros) RDB par habitant (euros)
France France France France
Picardie Picardie
de province métropolitaine de province métropolitaine
1996 23 469 598 649 773 235 12 661 12 700 13 326
1997 615 363 795 869 13 009 13 673 23 985 12 924
1998 636 634 823 016 13 412 14 093 24 877 13 396
1999 25 325 655 848 850 031 13 616 13 762 14 500
2000 26 373 686 534 889 936 14 153 14 336 15 110
Source : Insee - Comptes régionaux des ménages
Formation du revenu disponible brut des ménages
Unité : %
France métropolitainePicardie
1996 1997 1998 1999 2000 1996 1997 1998 1999 2000
Excédent brut et revenu mixte (+) 23,8 22,9 22,8 22,2 22,3 25,1 24,6 24,6 24,2 24,2
Salaires et traitements bruts (+) 58,2 58,2 58,3 59,0 59,5 58,0 58,0 57,8 58,9 59,4
Prestations en espèces (+) 32,3 32,2 32,0 31,8 31,2 32,4 32,7 32,2 32,6 32,0
Autres* (+) 7,5 8,0 8,7 8,9 9,2 8,1 8,7 9,4 9,7 10,0
Cotisations sociales des salariés
et non salariés (-) 13,3 12,7 9,8 9,9 10,0 13,0 12,4 9,6 9,6 9,7
Impôts (-) 10,4 11,0 14,5 14,8 14,9 8,7 9,2 11,9 13,0 13,2
Revenu disponible brut = 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Insee - Comptes régionaux des ménages
* Autres : revenus de la propriété (intérêts, revenus des sociétés, revenus attribués aux assurés, revenus des
terrains et gisements) + autres transferts courants
Revenu fiscal déclaré pour l'année 2001
France France
Aisne Oise Somme Picardie
de province métr.
Ensemble des ménages fiscaux
Nombre total de ménages fiscaux 201 979 278 013 207 724 18 934 410 23 336 863 687 716
Part des ménages fiscaux imposés (%) 53,4 65,4 55,3 58,9 57,2 60,1
Nombre moyen d'unités de consommation
par ménage fiscal 1,7 1,7 1,7 1,6 1,6 1,7
Revenu fiscal déclaré
par unité de consommation (UC)
Revenu médian (euro/UC) 12 857 15 284 13 318 13 964 14 103 14 650
er1 décile D1 (euro/UC) 4 850 5 997 4 979 5 446 5 469 5 296
è9 décile D9 (euro/UC) 25 099 29 194 26 124 27 637 29 943 27 245
Rapport inter-déciles (D9/D1) 5,2 4,9 5,2 5,1 5,1 5,5
Structure du revenu fiscal déclaré
Part des revenus d'activité* (%) 72,6 78,8 73,6 71,9 73,6 75,7
Part des retraites, pensions et rentes (%) 24,1 18,1 22,6 24,2 22,4 21,0
Part des autres revenus (%) 3,3 3,1 3,8 3,3 3,9 4,0
Source : Insee - DGI - Revenus fiscaux localisés des ménages
* Revenus salariaux et revenus des professions non salariées
INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004 111REVENUS10
Salaires10-210-2
Revenus salariaux annuels moyens nets de prélèvements par sexe,
catégorie socioprofessionnelle et département de résidence - Année 2002
Unité : euro
France
Aisne Oise Somme FrancePicardie
de province
Hommes
Cadres 34 677 39 667 34 062 37 309 35 706 39 213
Professions intermédiaires 20 495 22 194 20 290 20 683 20 863 21 287
Employés 13 045 13 726 12 628 12 573 12 570 13 229
Ouvriers qualifiés 14 901 16 041 14 865 15 376 14 540 14 651
Ouvriers non qualifiés 11 232 11 286 11 136 11 224 10 616 10 608
Apprentis, stagiaires, emplois aidés 5 657 5 645 5 807 5 497 5 527 5 700
Total 16 083 19 161 16 235 17 515 17 163 18 492
Femmes
Cadres 25 220 27 594 24 824 26 402 25 334 28 568
Professions intermédiaires 16 808 17 995 16 703 16 627 17 182 17 371
Employées 11 094 11 853 10 883 10 804 11 125 11 379
Ouvrières qualifiées 11 662 13 208 11 380 12 307 11 507 11 694
Ouvrières non qualifiées 8 990 9 202 9 000 9 085 8 504 8 395
Apprenties, stagiaires, emplois aidés 5 630 5 803 5 868 5 631 5 611 5 766
Total 12 299 13 880 12 328 13 039 12 540 13 585
Ensemble
Cadres 32 166 36 468 31 418 34 359 32 776 35 878
Professions intermédiaires 18 818 20 269 18 632 18 789 19 087 19 491
Employés 11 612 12 359 11 372 11 264 11 525 11 882
Ouvriers qualifiés 14 621 15 721 14 498 15 059 14 217 14 344
Ouvriers non qualifiés 10 422 10 442 10 305 10 394 9 814 9 774
Apprentis, stagiaires, emplois aidés 5 646 5 709 5 832 5 558 5 565 5 727
Total 14 531 16 900 14 585 15 627 15 102 16 282
Source : Insee - DADS
112 INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004REVENUS 10
Prestations sociales 10-310-3
Bénéficiaires de prestations sociales en 2001 et 2002
Unité : nombre
Picardie
France
Aisne Oise Somme Évolution
2001 métr.
N / N-1 (%)
Année 2001
Monoparentalité
Allocation parent isolé 2 214 2 272 2 019 6 505 1,8 160 705
Allocation soutien de famille 5 525 6 628 5 568 17 721 1,6 536 946
Invalidité-handicap
3 319 2,6 Allocation d'éducation spéciale 974 1 297 1 048 107 193
Allocation adulte handicapé 9 370 8 534 8 427 26 331 4,0 710 811
Complément d'allocation 1 739 2 303 1 012 5 054 6,6 147 147
adulte handicapé
Aides au logement
Allocation logement familial 14 089 10 650 12 258 36 997 -0,1 1 146 583
Allocation logement social 12 507 11 980 20 158 44 645 -0,2 2 150 707
Aide personnalisée au logement 27 375 37 406 24 371 89 152 -1,7 2 751 337
Prestations familiales
Allocation pour jeune enfant 13 516 18 550 14 180 46 246 -1,3 1 283 932
Allocation parentale d'éducation 5 138 7 925 4 605 17 668 3,5 521 199
Aide à la famille pour l'emploi d'une 4 710 8 442 5 341 18 493 9,5 596 476
assistance maternelle agréée
Allocation de garde d'enfant à 256 608 246 1 110 -7,9 57 430
domicile
Allocations familiales 40 111 61 966 38 761 140 838 -0,3 4 130 382
33 627 -2,9 Complément familial 10 256 14 044 9 327 855 748
Allocation de rentrée scolaire 103 170 -1,4 32 239 40 039 30 892 2 850 180
Année 2002
Pauvreté-précarité
25 895 1,1 Revenu minimum d'insertion 7 479 8 743 9 673 950 693
Allocation supplémentaire du 4 159 4 100 4 777 13 036 -6,1 560 922
minimum vieillesse
Couverture maladie universelle 49 163 50 288 60 231 159 682 -3,5 5 045 572
23 439 13,3 dont CMU de base 4 096 9 411 9 932 1 156 217
dont CMU complémentaire 45 067 40 877 50 299 136 243 -5,9 3 889 355
Taux de couverture
par la CMU complémentaire (%) 8,4 5,3 9,0 7,3 -6,4 6,5
Sources : CNAF - MSA - DREES
Champ : bénéficiaires des prestations versées par les CAF et la MSA, sauf allocation supplémentaire
du minimum vieillesse
Dépenses nettes d'aide sociale versées par les Conseils Généraux en 2002
Unité : millier d'euros
Picardie France
Aisne Oise Somme Évolution métropolitaine
2002
2002N / N-1 (%)
Aide à l'enfance 38 752 57 143 46 555 142 450 5,5 4 628 243
Aide aux personnes handicapées 28 890 35 361 34 625 98 876 15,2 2 953 066
22 455 0,4 dont allocation compensatrice (1) 6 845 6 486 9 124 654 616
Aide aux personnes âgées 27 881 16 720 34 562 79 163 105,0 3 052 909
dont allocation personnalisée
d'autonomie (1) 20 407 12 592 22 727 55 726 /// 1 834 601
Divers (2) 59 780 9,2 27 796 10 612 21 372 2 252 380
Total 123 319 119 836 137 114 380 269 21,0 12 886 598
Sources : DRESS, Insee
(1) Dépenses brutes
(2) Charges d'insertion des bénéficiaires du RMI, service départemental d'action sociale, frais communs.
INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004 113REVENUS10
Prestations sociales10-310-3
Dépenses brutes d'aide sociale versées par l'État en 2001
Unité : millier d'euros
Picardie France
Aisne Oise Somme métropolitaine Évolution
2001
2001N / N-1 (%)
Centre d'aide par le travail 11 477 13 393 12 109 1 005 438 36 979 0,7
Centre d'hébergement et de
réadaptation sociale 2 268 5 207 4 707 500 383 12 182 1,6
Sans domicile fixe 942 1 206 274 55 613 2 422 -15,3
Autres dépenses (1) 1 433 2 002 2 343 123 109 5 778 24,5
Total 16 120 21 808 19 433 57 361 1,5 1 684 543
Sources : DRESS, Insee
(1) Allocation différentielle, allocation simple, allocation supplémentaire, allocation militaire, prévention
réadaptation, centres de rééducation professionnelle, aide à la famille, tutelle.
114 INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004REVENUS 10
Retraite 10-410-4
Retraités* du régime général au lieu de résidence - Années 2000 à 2002
Unité : nombre
Aisne Oise Somme Picardie France métropolitaine
2000 83 374 96 757 82 536 8 873 895 262 667
2001 83 740 98 126 82 982 8 998 649 264 848
2002 84 012 99 688 83 728 267 428 9 124 604
Source : Cnav
* Retraités du régime général au lieu de résidence payés par les caisses de métropole
5 2,,, ; 2,,2 ,, 2,,,

G
G=
3 # !
G
G=
& #
G
G=
G

INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004 115116 INSEE PICARDIE Dossiers n°37 - 2004

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin