La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

RHÔNE
ALPES
Dans dix-neuf
territoires touristiques
Emplois saisonniers allant des rives
du Léman aux
Cévennes, l'emploi Des jeunes et des petits
varie de plus de 14 %
entre la saison basse salaires et la haufe.
De nombreux postes hiver. La iiioitié de ces " einylois saison- e Pays du Mont-Blanc fait partie des 42
niers " sont concentrés dans les services aux I zones reteniies pour l'étiide locale du ne sont occupés que
particuliers. Leur réni~~nératioi-i mensuelle tourisme en Rliône-Alpes. En 1995, l'einploi pendant la période moyenne est inférieure de 28 '% à celle des dans cette zone touristique atteint 17 200
einplois pern-ianents. Ce sont très souvent salariés en mars et 18 400 en août contre seu- d'hiver ou pendant
des emplois occupés par des salariés de lement 15 600 dans la saison basse, en no-
celle d'été. inoins de 26 ans : 70 "/O en été et 41 % en luver. vembre. Cesvariations sont principalemeiit
Essentiellen~ent, mais pas miq que ment, lié liées à des einplois saisonniers. De fait, si les Tenus en majorité
au tourisme, ce pliénomène saisonnier con- entreprises déclarent 10 800 postes perina-
par des jeunes, cerne%ea~icoup de zones en Rhône-Alpes à neiits tenus par un inêine salarié de janvier à
des degrés divers. décembre 1995, de nonibreux einploisn'ont ces emplois sont peu
Coime dans le Pays du Mont-Blanc, treize duré qu'une partie de l'année, parini les-
rémunérés. quels 1 600 einplois salariés en été et 2 040 en zones touristiques au total ont deux saisons
Les emplois saisonniers sont surtout occupés par des jeunes I
rtépartition des permanents et des saisonniers selon l'âge
dans les 19 zones touristiques très saisonnières
Permanents
1 Saisonniers
INSEE
RHÔNE ALPES
36 A40 ans plus de 40 ans 20 ans et moins 21 ans 26 8
Source : INSEE