Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'emploi salarié au 1er trimestre 2004 : Un début d'année très morose

De
2 pages

Au 1er trimestre 2004, l'emploi salarié en Haute-Normandie évolue défavorablement (-0,8% en données corrigées des variations saisonnières). Ce plus fort recul trimestriel, jamais enregistré depuis 1998, fait suite à une hausse de 0,5% sur le dernier trimestre 2003.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 32
Signaler un abus

ANALYSES CONJONCTURELLES
L’EMPLOI SALARIÉ AU 1er TRIMESTRE 2004
Un début d’année très morose
Anne-Marie David
Chantal Renac
u 1er trimestre 2004, l’emploi salarié en Haute-Nor- time. Plusieurs restructurations et changements d’activités dans
Amandie évolue défavorablement (-0,8% en données cor- les établissements régionaux d’entreprises de construction par-
rigées des variations saisonnières). Ce plus fort recul ticipent aussi à la baisse d’emploi de ce secteur. Une partie du
trimestriel, jamais enregistré depuis 1998, fait suite à une personnel de ces entreprises exerce son activité dans des
hausse de 0,5% sur le dernier trimestre 2003. Les pertes d’em- unités de services aux entreprises.
plois ont commencé dans le département de l’Eure en début L’emploi dans les activités commerciales évolue défavora-
d’année 2002, mouvement confirmé par une progression ten- blement en ce début d’année. La baisse est, là encore, plus ac-
dancielle du taux de chômage. Au cours du 1er trimestre 2004, centuée en Seine-Maritime et principalement dans le
la baisse est néanmoins plus limitée dans ce département commerce de détail.
(-0,5%), comparativement à la Seine-Maritime (-0,9%) déjà en
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ EN HAUTE-NORMANDIEsituation difficile au 3e trimestre 2003. Sur un an, et compte
115tenu des précédents trimestres plus florissants, les pertes res-
tent limitées dans la région (-0,1%). Corrélativement, sur la Eure
même période, le chômage haut-normand est en légère pro-
Haute-Normandie
gression (+0,2 point). 110
Tous les secteurs industriels sont en recul : l’emploi salarié
industriel régresse de -1,2% ce trimestre, contre 0,7% le tri-
mestre dernier.
105Les principaux secteurs où l’emploi salarié diminue sont les
mêmes que ceux qui supprimaient des emplois sur les derniers Seine-Maritime
trimestres. Les pertes d’emplois industriels sont importantes
dans les biens de consommation, principalement en Seine-Ma- 100
4 1 234 12 34 123 41 234 1 2 3 412 341ritime, présentant ainsi l’évolution annuelle la plus déficitaire
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
(-7,8%). Les industries des biens d’équipement connaissent
Source : INSEE - URSSAF Unité : Indice base 100 au 4e trimestre 1997 - Données CVStoujours des difficultés et de façon plus soutenue dans l’Eure.
Sur ce 1er trimestre 2004, même la construction automobile et
l’énergie sont en perte de vitesse. Les services, affichant habituellement une évolution posi-
tive, marquent aussi un léger recul (-0,3%). Seuls les transportsLa baisse d’emplois dans le secteur du bâtiment et des tra-
vaux publics est imputable aux établissements de Seine-Mari- et services financiers accroissent légèrement leurs effectifs.
Les externalisations de services de transport des
grandes entreprises favorisent le gain d’emplois
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ
dans ce secteur. Enfin, ni les services aux entre-
Variation (%)
prises ni les services aux particuliers n’augmen-
1er trimestre 1er trimestre sur 4e sur 1er
tent leurs effectifs salariés au cours de ce2003 2004 trimestre 2003 trimestre 2004 sur 1 an
trimestre.
Industrie 100,6 97,6 -0,7 -1,2 -3,0
Au 1er trimestre 2004, sur les treize zonesIndustries agricoles et alimentaires 107,3 107,2 -0,2 -0,7 -0,1
Industrie des biens de consommation 101,8 93,9 -1,4 -4,2 -7,8 d’emploi de la région, seulement trois ont une
Industrie automobile 103,9 104,5 0,0 -0,4 0,6
évolution trimestrielle légèrement positive. CeIndustrie des biens d’équipement 94,5 89,9 -0,9 -1,1 -4,8
Industrie des biens intermédiaires 100,8 98,2 -0,8 -0,7 -2,6 sont des zones de petite taille (entre 10 000 et
Energie 97,5 98,8 0,6 -0,7 1,5 13 000 emplois en 2002), relativement spéciali-
Construction 111,1 112,3 0,6 -0,5 1,1 sées. Les zones de Verneuil-sur-Avre et de
Commerce 108,9 108,6 1,6 -1,1 -0,3 Pont-Audemer avaient accusé des baisses tri-
mestrielles d’emploi en 2003. Dans le Pays deServices 121,0 123,8 0,9 -0,3 2,4
Transports 119,4 121,8 0,9 0,6 2,0 Bray, l’industrie crée encore des emplois ce
Activités financières 105,8 105,5 0,0 0,2 -0,3
trimestre.
Activités immobilières 98,8 93,9 -2,0 -5,5 -5,0
Les quatre zones d’Evreux, Bernay, Vernon, etServices aux entreprises 129,1 135,1 1,8 -0,1 4,7
Services aux particuliers 127,5 128,0 -0,3 -1,2 0,4 Dieppe ont des évolutions légèrement déficitaires.
Education, santé, action sociale 114,9 117,3 1,1 2,1-0,7
Elles ont pour caractéristiques communes d’être
Ensemble 110,2 110,1 0,5 -0,8 -0,1 de taille moyenne et d’avoir connu une évolution
Source : INSEE - URSSAF Unités : Indice base 100 au 4e trimestre 1997 - Données CVS, % d’emploi négative également au 4e trimestre 2003.
AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 37 - Septembre 2004 7AVERTISSEMENT
L’évolution de l’emploi présentée dans cet article est basée sur des données provisoires issues des bor-
dereaux récapitulatifs de cotisations (BRC) adressés par les employeurs aux URSSAF et transmis tri-
mestriellement à l’INSEE.
Le système d’information EPURE (extension du projet urssaf sur les revenus et l’emploi) de l’INSEE, sys-
tème d’exploitation et de traitement des données, permet ainsi de fournir un indicateur trimestriel localisé
de l’évolution de l’emploi salarié. Ce trimestre, les premiers chiffres conjoncturels tiennent compte des
variations d’emplois, validées exhaustivement pour les établissements de plus de 50 salariés, mais de fa-
çon plus partielle pour les établissements de moins de 50 salariés.
Ces données concernent l’emploi salarié dans le secteur marchand, avec quelques restrictions. Sont ain-
si exclus les secteurs relevant de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), l’administration, les postes et télé-
communications, la Banque de France, les transports ferroviaires, la vente à domicile, et l’administration
d’immeubles. Le personnel intérimaire, les effectifs de l’Education nationale, les stagiaires AFPA et les
caisses de congés payés (CCP) sont également exclus. INSEE HAUTE-NORMANDIE
Certaines entreprises transmettent une déclaration groupée pour plusieurs établissements (administra- 8, quai de la Bourse
76037 Rouen cedex 1tions, grandes entreprises nationales). D’autres données sont difficilement exploitables et méritent ainsi
Téléphone : 02 35 52 49 11d’être isolées (intérim, caisses de congés payés…).
Télécopie : 02 35 15 06 32
Le champ étudié (secteur privé de l’industrie, de la construction, du commerce et des services) repré-
sente 71,2% des salariés cotisants à l’URSSAF, soit 411 200 emplois au 31 décembre 2001. Il couvre
ACCUEIL, CONSEIL, INFORMATION63,7% de l’emploi salarié de la Haute-Normandie et 59% de l’emploi total haut-normand. Il couvre le sec-
teur de l’industrie à hauteur de 94%, le BTP à 98%, le commerce à 96% et les services à 42%.
ACCUEIL SUR PLACE
du lundi au vendredi, de 9h à 12h
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR DÉPARTEMENT ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE
Variation (%) 0 825 889 452 du lundi au vendredi, de 9h à 17h (0,15€/mn)
2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre
2003 2003 2003 2004 sur 1er trimestre sur 1 an
MISE À DISPOSITION DE L’INFORMATION
Eure 111,7 112,5 112,3 111,7 -0,5 0,1
INTERNETSeine-Maritime 110,1 109,6 110,5 109,5 -0,9 -0,2
http://www.insee.fr
Haute-Normandie 110,5 110,5 111,0 110,1 -0,8 -0,1
Les principaux indicateurs,
Source : INSEE - URSSAF Unités : Indice base 100 au 4e trimestre 1997 - Données CVS, % les chiffres-clés de l’économie française,
les publications de l’Insee téléchargeables.
http://www.recensement.insee.fr
L’évolution annuelle de leurs Les résultats du recensement de la population de 1999.
http://www.sirene.insee.freffectifs salariés varie entre
Les informations sur la base de données SIRENE, répertoire
-0,8% et +0,9%. des six millions d’entreprises et d’établissements.
http://www.alisse.insee.frL’emploi régresse d’en-
Deux millions de données chaque année sur les entreprises
viron 1% dans les deux pour situer une entreprise dans son secteur par rapport
à ses concurrents.plus grandes zones de la
http://www.indices.insee.fr
région : Le Havre et Rouen. Des indices et des séries statistiques sur trois ans.
La zone du Havre était MINITEL
pourtant relativement plus 3617 INSEE : prix à la consommation, coût de la construction,
SMIC
dynamique et préservée 3617 SIRENE : consultation du répertoire
3617 PVI : indices de prix à la productionen 2003, en particulier
SERVEUR VOCAL (24h/24) :grâce aux transports. Dans
Indices courants 0 892 680 760
ces deux zones d’emploi, Avis SIRENE : 0 825 800 882
plus du tiers des suppres-
sions d’emplois relève du LES PUBLICATIONS DE L’INSEE
HAUTE-NORMANDIEcommerce. Même si la
zone de Lillebonne perd ABONNEMENT ANNUEL
Prix : 38ێgalement presque 1%
d’emplois sur ce trimestre, L’abonnement comprend :
AVAL, publication mensuelle de huit pages en quadrichromieelle résiste très bien en va- (10 numéros par an),
“L’année économique et sociale en Haute-Normandie, Cahierriation annuelle, à l’image
d’Aval publié en juin.
de la zone d’emploi ha-
vraise (respectivement
+1,2 et +1,9% d’évolution). INSEE Haute-Normandie :
Directeur régional : Jacques JACOBLe secteur de Fécamp a
Service des études et de la diffusion : Denis CAVAUD
Service statistique : Christian COPENOLLEaussi de la peine à sortir de la spirale négative ce trimestre (-0,8%).
Service de l’administration des ressources : Jean-Paul BOCQUET
Les deux zones les plus touchées sont celles de la Vallée de la Bresle (-1,7%) et de
Aval : Directeur de la publication : Jacques JACOBGisors (-3,0%). Dans cette dernière, la plus petite zone de la région, une vague de licen-
Rédacteur en chef : Marie-France GUILLIEN
ciements importante au sein d’un grand établissement de parfumerie-entretien s’avère
© INSEE 2004difficile à surmonter. L’évolution du taux de chômage y est aussi la plus défavorable sur ce ISSN : 0245-9809
Dépôt légal : septembre 20041er trimestre 2004 (+0,5 point), même s’il reste l’un des plus faibles sur la région
Code Sage : AVAL3768
Imprimerie IROPA
29, rue de Sotteville
76100 Rouen
Prix : 3,8€

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin