Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'intérim en Haute-Normandie en 2004 : Des missions plus nombreuses mais plus courtes

De
2 pages
Au cours de l'année 2004, l'intérim haut-normand semble avoir enrayé le mouvement de baisse connu depuis le second semestre 2001. Le nombre de contrats conclus augmente mais pour des durées plus courtes en moyenne. Le volume de travail intérimaire est stable par rapport à 2003. Les établissements haut-normands, et plus particulièrement ceux de l'Eure, restent parmi les plus importants utilisateurs de l'intérim parmi les régions françaises.
Voir plus Voir moins

L’INTÉRIM EN HAUTE-NORMANDIE EN 2004
Des missions plus nombreuses mais plus courtes
Damien BARTHÉLÉMY
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE CONTRATS EN COURS EN HAUTE-NORMANDIE DE 2001 À 2004
Au cours de l’année 2004,
35
l’intérim haut-normand semble
Données brutes
30avoir enrayé le mouvement de
Tendance
baisse connu depuis le second 25
semestre 2001. Le nombre de
20
contrats conclus augmente mais
15pour des durées plus courtes en
moyenne. Le volume de travail 10
intérimaire est stable par
5
rapport à 2003. Les
0établissements haut-normands,
Janv. Mai Sept Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept.
Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov.et plus particulièrement ceux de
2001 2002 2003 2004
l’Eure, restent parmi les plus
Sources : DRTEFP - UNEDIC - DARES Unité : millier de contrats
importants utilisateurs de
l’intérim parmi les régions
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE CONTRATS CONCLUS EN HAUTE-NORMANDIE DE 2001 À 2004
françaises.
70
n moyenne mensuelle, en 2004, 65E52 900 contrats ont été conclus Données brutes
60chaque mois contre 51 350 en 2003, soit
une hausse de 3%. La hausse a été plus
55
Tendanceforte en Seine-Maritime, +4,1%, tandis
que dans l’Eure, une légère croissance, 50
+1,1%, fait suite à celle de 2003 (+0,5%).
45Pour la région et les départements, le ré-
sultat de 2004 est légèrement supérieur
40
à celui de 2003. Cette hausse du nombre
de contrats signés s’est accompagnée 35
Janv. Mai Sept Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept. Janv. Mai Sept.d’une hausse du nombre des agences
Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov. Mars Juil. Nov.
d’intérim : elles étaient 236 en moyenne 2001 2002 2003 2004
dans la région en 2004 contre 228 un an
Sources : DRTEFP - UNEDIC - DARES Unité : millier de contrats
auparavant. Le nombre d’établissements
utilisateurs est, lui aussi, en hausse,
+2,5%. Ainsi chaque mois, près de 9 900 contrats conclus, avec un recul de 1% en
établissements emploient au moins un DÉFINITIONSmoyenne annuelle (-2,5% en Seine-Mari-
intérimaire. En période estivale, ils sont time et +1,8% dans l’Eure). Cette baisse
CONTRAT CONCLU
presque 11 000. Cette hausse est due à s’explique par la durée moyenne des C’est une mission dont la date de début ap-
la Seine-Maritime (+4,1% et 7 200 éta- partient au mois considéré.missions qui est passée de 1,85 semaine
blissements utilisateurs) tandis que dans en 2003 à 1,82 semaine en 2004. En
CONTRAT EN COURS
l’Eure, le recul se poursuit au même Seine-Maritime, les missions sont un peu C’est un contrat dont la date de fin n’est pas
rythme que l’année précédente. plus longues, 1,9 semaine en moyenne, remplie ou dont la date de fin (si elle est men-
tionnée, et quelle que soit sa date de début)Le nombre de contrats en cours à la que dans l’Eure, 1,7.
est toujours en cours au dernier jour ouvré dufin du mois (indicateur de stock en fin de Au plan national, l’emploi dans l’inté-
mois. Pour des raisons de cohérence, on fait
mois, qui se rapproche le plus des esti- rim (contrats en cours en fin de mois) a une moyenne des contrats en cours sur les
mations d’emploi) a connu une évolution été en baisse de 1,5% par rapport à cinq derniers jours ouvrés du mois.
défavorable à l’inverse du nombre de 2003. Déjà l’année précédente, il y avait
8 CAHIER D’AVAL n° 69 - Juin 2005
EMPLOI
CHÔMAGELES MISSIONS RÉALISÉES EN HAUTE-NORMANDIE PAR SEXE ET ÂGE DE L’INTÉRIMAIRE
2001 2002 2003
Seine- Haute- Seine- Haute- Seine- Haute-
Eure Maritime Normandie Eure Maritime Normandie Eure Maritime Normandie
Par sexe
Hommes 52,7 73,9 65,3 52,3 73,7 65,1 52,9 72,9 64,8
Femmes 46,9 25,8 34,3 47,3 26,1 34,6 46,8 27,0 35,0
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Par âge
41,4 38,4 39,6 40,6 38,8 39,5 40,2 38,5 39,2Moinsde25ans
17,2 19,0 18,3 16,1 18,0 17,3 16,2 17,4 16,9De 25à29ans
21,9 23,5 22,9 22,8 23,7 23,4 22,1 23,7 23,1De 30à39ans
18,3 18,4 19,6 18,7 19,1 20,8 19,8 20,240 ans et plus 18,6
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Sources : UNEDIC - DARES Unité : %
eu un recul de 2,6%. C’est surtout entre tingue avec 4,8% de ses salariés qui sont pourvus par des missions d’intérim. En
janvier et août 2004 qu’ilyaeu moins intérimaires contre 3,5% en Seine-Maritime, les secteurs les plus uti-
d’intérimaires que l’année précédente. A Seine-Maritime. lisateurs ont une main-d’œuvre très mas-
partir de septembre, l’emploi dans l’inté- Enfin, un dernier indicateur, pour esti- culine : construction, transports, industrie
rim s’est redressé grâce à une conjonc- mer la quantité de travail effectué, automobile, de ce fait la part des femmes
ture plus favorable. consiste à ramener la quantité de travail dans l’intérim est deux fois moindre.
En 2004, le nombre d’intérimaires, à fourni à un nombre fictif d’emplois à La structure par âge est comparable
un moment donné, a été en moyenne de temps plein, dont le volume journalier de entre les deux départements avec près
25 000, soit 3,9% de l’emploi salarié ou travail serait équivalent (1). Cet indica- de 40% des intérimaires qui ont moins de
5,4% si l’on ne tient compte que de teur nous montre que le volume de travail 25 ans et seulement 20% qui ont 40 ans
l’emploi du secteur concurrentiel (champ fourni en 2004 est presque équivalent à ou plus. L’intérim fait appel à une popula-
ASSEDIC). Cela place la Haute-Nor- celui de 2003 : 23 190 équivalents temps tion jeune d’où les conséquences de son
mandie dans le trio de tête des régions plein (ETP) en 2004, contre 23 260 en évolution sur le chômage des moins de
utilisatrices avec la Franche-Comté et la 2003 et 24 560 en 2002. La diminution 25 ans. Pour de nombreux entrants dans
Picardie. Par département, l’Eure se dis- est en Seine-Maritime (-1,6%) tandis que la vie active, il est souvent l’occasion
l’Eure connaît une hausse du volume de d’acquérir une première expérience pro-
travail de 2,2%. Cette stabilisation au fessionnelle et de connaître le monde de
PART DES INTÉRIMAIRES
niveau régional intervient après deux l’entrepriseDANS L’EMPLOI SALARIÉ EN 2004
années de forte baisse en 2002 et 2003.
5
(1) Equivalents-emplois à temps plein : rapport du vo-
lume de travail effectué par les intérimaires à celui ef-
QUI SONT LES INTÉRIMAIRES ? fectué par une personne à temps plein. Sur l’année, 454
semaines de travail sont retenues pour le calcul de cet
indicateur.
Les intérimaires ont un profil jeune et
3 plutôt masculin. En Haute-Normandie,
les 2/3 des intérimaires sont des SOURCE
hommes, mais cette proportion frôle les
L’UNEDIC recense les missions d’intérim dé-2 73% en Seine-Maritime tandis qu’elle dé- clarés par les agences de travail temporaire. A
passe de peu les 50% dans l’Eure. Dans partir de cet information mensuelle, la Dares
élabore divers indicateurs mensuels, trimes-ce département, l’intérim est très orienté
1 triels et annuels. Les statistiques relatives auvers l’industrie, en particulier la phar-
mois M sont basées sur les missions adres-
macie, la chimie, l’électricité-électro- sées par les établissements de travail tempo-
nique. Or, dans ces secteurs, la raire avant la fin du mois M+2. Les séries des0
principaux indicateurs figurent sur le site duHaute- Seine- Eure France main-d’œuvre féminine est souvent pré-
ministère (www.travail.gouv.fr) ou sur le siteNormandie Maritime métropolitaine sente, en particulier sur les postes non
de l’Unédic (www.unedic.fr).
qualifiés qui sont plus fréquemmentSources : UNEDIC - DARES Unité : %
CAHIER D’AVAL n° 69 - Juin 2005 9

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin