Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La croissance se maintient

De
5 pages
L'évolution de l'emploi salarié marchand au 3e trimestre 2005
Voir plus Voir moins



La croissance se maintient

e Évolution de l'emploi salarié marchand au 3 trimestre 2005
n° 1 - février 2006 Auteur : Corine KAPEL



Au troisième trimestre 2005, l'emploi salarié marchand enregistre une hausse de 0,3 % en
Aquitaine, croissance en légère accélération par rapport au trimestre dernier. L'emploi aquitain
bénéficie du dynamisme de quelques secteurs comme les services aux entreprises, les services aux
particuliers ou la construction. Dans le commerce, la baisse des effectifs s'atténue, à l'inverse de
l'industrie.

Après deux années en demi-teinte, la tendance à la hausse de l'emploi salarié, amorcée début 2004 se confirme au
troisième trimestre 2005 : le nombre de salariés en Aquitaine progresse de 0,3 % dans les secteurs privés marchands
(hors agriculture et intérim). Sur un an, la hausse s'établit à 1,5 %.

L'emploi salarié aquitain par grands secteurs d’activité depuis 1996*


* en données corrigées des variations saisonnières (CVS)

Ce bon résultat est principalement dû à celui observé dans les services. Dans ce secteur qui regroupe trois salariés
aquitains sur cinq, l'emploi salarié progresse de 0,7 % contre 0,1 % le trimestre précédent. Le dynamisme
qu'affichent les services aux entreprises depuis plusieurs années (la hausse de l'emploi salarié atteint 50 % depuis
début 1997) contribue à cette croissance ; le nombre de salariés augmente de 1,3 % en trois mois et de 5 % en un
an. Autre moteur : les services aux particuliers qui inversent la tendance observée au second trimestre et
comptabilisent 0,8 % d'emplois supplémentaires. D'un poids nettement moindre en termes d'effectifs salariés, les
activités immobilières continuent leur fort développement amorcé au 2e trimestre 2004. L'emploi salarié progresse de
2,3 % au 3e trimestre 2005 et de 13,2 % en un an. En revanche, dans les transports, l'emploi baisse de 0,2 %, et
cette diminution confirme encore ce trimestre la vulnérabilité du secteur.

La croissance se maintient 1/5 © INSEE 2006 Évolution de l'emploi salarié aquitain par grands secteurs d’activité*

* en données corrigées des variations saisonnières (CVS)

En un an, l'effectif salarié dans le commerce a augmenté de 0,4 %. Mais cette hausse n'a été effective qu'au dernier
trimestre 2004. Elle a été suivie de baisses en 2005. Les résultats du 3e trimestre montrent, sinon une stabilisation,
du moins un frein à cette décroissance de l'emploi.

La vigueur de la construction ne se dément pas ce trimestre encore. Si le nombre de salariés a augmenté de 1,1 %
en trois mois, la hausse depuis le 3e trimestre 2004 atteint les 4,4 %.

Dans l'industrie, la perte d'effectifs, 0,6 % ce trimestre, accélère et confirme encore la baisse continue que connaît
ce secteur depuis plusieurs années. L'emploi salarié y perd 6,2 % depuis le début de l'année 2002. L'emploi industriel
qui représente 15 % de l'emploi salarié en Aquitaine, joue actuellement un rôle prépondérant de frein à la croissance
de l'emploi régional. Ce repli concerne tous les secteurs industriels. Les industries agricoles et alimentaires sont les
activités industrielles les plus réactives aux chocs conjoncturels. Le troisième trimestre est ainsi marqué par un recul
significatif de l'emploi de 0,7 %. Au même trimestre de l'année précédente, la perte d'effectifs ne représentait que
0,01 %. L'emploi dans les industries des biens de consommation et des biens intermédiaires continue de s'affaiblir de
0,1 % et 0,8 %. Les biens d'équipement, après une légère accalmie au second trimestre, renouent avec la baisse
d'emploi : 0,7 % ce trimestre.

Dans ce contexte défavorable, l'industrie totalise sur un an une perte d'effectifs de 1,1 %.

La Gironde, qui rassemble près de la moitié de l'emploi salarié régional, est au troisième trimestre le département qui
contribue essentiellement au maintien de la croissance régionale, avec 0,6 % de créations d'emplois. Sur un an, le
département bénéficie du taux d'évolution le plus élevé de la région, soit 1,8 %.
Dans les Landes, la hausse d'emploi constatée depuis le début de l'année s'est ralentie considérablement au second
trimestre, jusqu'à une stagnation ce trimestre-ci. Dans les Pyrénées-Atlantiques, la croissance se maintient, à un
rythme toutefois moins rapide qu'aux deux trimestres précédents, soit 0,1 %, taux identique à celui du département
de Lot-et-Garonne. La Dordogne est le seul département où l'on constate une baisse d'emplois, de 0,4 %, baisse qui
confirme la tendance déjà observée au second trimestre 2005.
La croissance se maintient 2/5 © INSEE 2006
L'emploi salarié aquitain en Aquitaine par départements depuis 1996*

* en données corrigées des variations saisonnières (CVS)


Évolution de l'emploi salarié aquitain en Aquitaine par départements*

* en données corrigées des variations saisonnières (CVS)
La croissance se maintient 3/5 © INSEE 2006 Évolution de l'emploi salarié marchand des principaux secteurs d'activité de l'Aquitaine (données CVS)
unités : indice* et %
2004 2005 Variation Poids
(%) dans
l'emploi
3e 4e 1er 2e 3e au sur un total
trim. trim. trim. trim. trim. 3e trim. an (%)
2005
Industrie 98,4 98,0 98,2 97,8 97,3 - 0,6 - 1,1 15,2
Industries agricoles et alimentaires 101,6 99,7 103,2 102,8 102,1 - 0,7 0,5 2,9
Industries des biens de 86,5 86,8 85,9 85,4 85,2 - 0,1 - 1,4 2,2
consommation
Industrie des biens d'équipement 111,2 111,0 110,9 111,1 110,3 - 0,7 - 0,8 3,6
Industrie des biens intermédiaires 101,1 100,9 100,5 99,8 98,9 - 0,8 - 2,1 4,9
Construction 124,5 125,4126,9128,6130,01,1 4,46,2
Commerce 116,7 117,7117,4117,2117,10,0 0,414,9
Services 125,4 126,2127,7127,8128,80,7 2,760,3
Transports 122,1 121,8 121,5 121,2 120,9 - 0,2 - 0,9 4,3
Activités financières 109,6 110,1 110,3 111,6 111,71,9 2,6
Activités immobilières 110,1 113,4 118,8 121,8 124,6 2,3 13,2 1,0
Services aux entreprises 145,1 146,0 150,0 150,4 152,4 1,3 5,0 12,4
Services aux particuliers 116,3 116,4 117,6 117,0 118,0 0,8 1,4 9,0
Éducation, santé, action sociale 121,6 122,8 123,7 123,8 124,3 0,4 2,2 17,5
Ensemble 115,9 116,5117,1117,2117,70,3 1,5100,0

Dordogne 111,5 112,1112,4112,1111,7- 0,4 0,211,3
Gironde 118,2 118,7119,3119,6120,30,6 1,847,9
Landes 113,7 114,0115,1115,2115,10,0 1,310,9
Lot-et-Garonne 117,8 118,4119,3119,2119,3 0,1 1,39,4
Pyrénées-Atlantiques 113,8 114,3115,1115,4115,61,620,5
Source : Insee - Urssaf, Estimations d'emploi au 31/12/2003(provisoires)
* base 100 au 4e trimestre 1996
La croissance se maintient 4/5 © INSEE 2006

Informations diverses : source, champ d'étude

Source
Les données proviennent des déclarations faites par les employeurs aux Urssaf (Union de Recouvrement de Sécurité
Sociale et des Allocations Familiales) pour le versement des cotisations sociales. Transmises chaque trimestre à
l'Insee, elles font l'objet d'un traitement statistique permettant la mesure de l'évolution conjoncturelle de l'emploi
salarié.

Champ d'étude
Le champ retenu pour ce document comprend le secteur privé marchand, à l'exception des secteurs relevant de la
mutualité sociale agricole (MSA), de l'administration, de l'éducation, des postes et télécommunications, de la Banque
de France, des transports ferroviaires, des industries énergétiques, de l'intérim, des stagiaires AFPA, des caisses de
congés payés, de la vente à domicile, de l'administration d'immeubles. Le champ étudié couvre 60 % de l'emploi
salarié de l'Aquitaine, et 53 % de l'emploi total aquitain. Il couvre le secteur industriel à hauteur de 92 %, le BTP à
99 %, le commerce à 95 % et les services à 43 %.


La croissance se maintient 5/5 © INSEE 2006

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin