Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La filière automobile - Un moteur de l'économie régionale

De
8 pages
Avec ses 25 800 salariés, la filière automobile bas-normande rivalise avec l'agroalimentaire et dépasse l'électronique. Les équipementiers automobiles, très implantés en Basse-Normandie, vont chercher leurs clients partout dans le monde. Leur puissance économique tranche avec la faiblesse relative du réseau de sous-traitants. Constructeurs, équipementiers et sous-traitants expriment tous un besoin de recrutement de personnels plus qualifiés, alors que les départs en retraite s'annoncent nombreux pour les dix prochaines années. Recrutement des jeunes et formation de la main d'oeuvre, organisation des transferts de technologie et travail en réseau sont les principaux défis à relever par la filière automobile bas-normande.
Voir plus Voir moins
La filière automobile en BasseNormandie
octobre 2001
UN MOTEUR DE L’ÉCONOMIE RÉGIONALE u cours des dernières années, l’in le reste de l’économie, expliquant en partie dustrie automobile s’est propulsée la bonne tenue de l’industrie basnor proAA cet égard, l’analyse en terme de filièregression du chiffre d’affaires des équi sur le devant de la scène. Ainsi, la mande au cours des dernières années. pementiers basnormands a été particuliè (voir encadré méthodologique) permet de rement remarquable en 1999 (+ 14 %), la mieux situer la place de l’automobile dans production se stabilisant ensuite à de très l’économie régionale. En effet, les 34 en hauts niveaux. De plus, l’automobile fait treprises appartenant au cœur de la filière partie des branches industrielles qui ont le implantées en BasseNormandie, où l’on plus embauché depuis 1998, alors que les trouvera les grands constructeurs et les grandes entreprises de ce secteur affi équipementiers les plus connus (Renault chaient jusqu’alors des pertes d’emplois Véhicules Industriels, PeugeotCitroën importantes. En 2000, les recrutements de Automobiles, Robert Bosch électronique, nouveaux salariés ont été plus nombreux Jean Chéreau SA, Knorr Bremse Systèmes, que les départs en retraite ou en préretraite,Meritor LVS,Faurecia,les entreprises du dans des entreprises où le coup de frein sur groupeValéocommeSC2N...),ne réunis l’embauche de jeunes dans les années sent que 60 % des effectifs salariés de l’en quatrevingt et quatrevingtdix avait ac semble de la filière automobile en cru la moyenne d’âge. Mais ce développe BasseNormandie. Les 40 % autres sont ment ne se limite pas à cette branche : employés dans quelque 135 entreprises de l’automobile a un effet d’entraînement sur mécanique, de métallurgie, de plasturgie,
% Avec ses 25 800 salariés, la filière automobile basnormande rivalise avec l’agroalimentaire et dépasse l’électro nique.
% Les équipementiers automobiles, très implantés en BasseNormandie, vont chercher leurs clients partout dans le monde. Leur puissance économique tranche avec la faiblesse relative du ré seau de soustraitants.
% Constructeurs, équipementiers et soustraitants expriment tous un besoin de recrutement de personnels plus qua lifiés, alors que les départs en retraite s’annoncent nombreux pour les dix pro chaines années.
% Recrutement des jeunes et forma tion de la main d’œuvre, organisation des transferts de technologie et travail en réseau sont les principaux défis à re lever par la filière automobile basnor mande.
Spécial
Enquête régionale
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSENORMANDIE n° 100
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin