Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La pauvreté selon les ménages : une évaluation subjective et indexée sur leur revenu

De
18 pages
Quelle signification se trouve conférée par les ménages à l'expression « subvenir à ses besoins », telle qu'elle ressort du montant dont ils estiment nécessaire de disposer pour assurer la satisfaction de ces besoins ? Le revenu minimum ainsi déclaré par les ménages recouvre une notion subjective de la pauvreté. Il reflète le caractère plus ou moins impérieux des besoins ressentis par les intéressés : dans la mesure où il en constitue une valorisation monétaire globale, il est susceptible de recouvrir aussi bien une évaluation des besoins fondamentaux que de traduire des revendications en matière de niveau de vie. Le lien entre ce revenu minimum déclaré et le revenu effectivement perçu constitue alors un indicateur précieux, permettant de trancher entre les deux hypothèses. Le revenu minimum déclaré ne pourrait en effet avoir valeur de seuil de pauvreté absolue que s'il s'avère indépendant de la position du ménage dans l'échelle des revenus, ou de la progression du niveau de vie. Les données de deux enquêtes Budget de famille successives (1989 et 1995), exploitées en coupe instantanée et en évolution, montrent que le lien entre le revenu minimum déclaré et le revenu perçu est plus important dans le cas de ménages situés au milieu de la distribution des revenus, qu'aux extrêmes de cette dernière : ainsi s'opposerait une approche relative du seuil de subsistance, à la perception plus proche du seuil de subsistance absolue des ménages à bas revenus.
Voir plus Voir moins
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin