Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Lactivité baisse dès 50 ans

De
3 pages
L’activité baisse dès 50 ans À La Réunion, 53 % des personnes âgées de 50 pliquent la baisse sensible du taux d’activité avant Dans un contexte de chô- à 64 ans sont actives, c’est-à-dire qu’elles tra- 60 ans. Dans les Dom, les seniors sans emploi ont mage et de recul de l’âge vaillent ou sont au chômage. C’est 6 points de la possibilité de toucher le Revenu de solidarité, légal de départ à la retraite, moins qu’en France métropolitaine. Néanmoins plus attractif que le Revenu minimum d’insertion, 1en 3 ans, le taux d’activité des seniors réunion- s’ils s’engagent à quitter le marché de l’emploi et l’emploi des seniors est une nais a progressé de plus de 5 points. Cette évo- de l’insertion. Pour compléter le dispositif, l’accès 2préoccupation importante. lution a été plus marquée chez les femmes (+ 7 à certaines formes de préretraites d’une part, ou points) que chez les hommes (+ 3 points). À ces la dispense de recherche d’emploi à partir de 58 L’activité décroît sensible- âges, les enfants autonomes, l’écart entre les ans d’autre part incitent les personnes à se retirer ment dès 50 ans. A partir de taux d’activité masculin et féminin se réduit. De du marché du travail. Enfin, une partie des chô- cet âge, différents disposi- 19 points entre 25 et 49 ans, il n’est plus que de meurs renonce finalement à trouver un emploi, 11 points entre 50 et 64 ans. par découragement..
Voir plus Voir moins
L’activité baisse dès 50 ans ÀLa Réunion, 53 % des personnes âgées de 50pliquent la baisse sensible du taux d’activité avant Dans un contexte de chô-à 64 ans sont actives, c’est-à-dire qu’elles tra-60 ans. Dans les Dom, les seniors sans emploi ont mage et de recul de l’âge vaillent ou sont au chômage. C’est 6 points dela possibilité de toucher le Revenu de solidarité, légal de départ à la retraite,plus attractif que le Revenu minimum d’insertion,moins qu’en France métropolitaine. Néanmoins 1 en 3 ans, le taux d’activité des seniorsréunion- s’ilss’engagent à quitter le marché de l’emploi et l’emploi des seniors est une nais a progressé de plus de 5 points. Cette évo-de l’insertion. Pour compléter le dispositif, l’accès préoccupation importante. 2 lution a été plus marquée chez les femmes (+ 7à certaines formes de préretraitesd’une part, ou L’activité décroît sensible-points) que chez les hommes (+ 3 points).Àces ladispense de recherche d’emploi à partir de 58 âges, les enfants autonomes, l’écart entre lesans d’autre part incitent les personnes à se retirer ment dès 50 ans. A partir de taux d’activité masculin et féminin se réduit. Dedu marché du travail. Enfin, une partie des chô-cet âge, différents disposi-19 points entre 25 et 49 ans,meurs renonce finalement à trouver un emploi,il n’est plus que de 11 points entre 50 et 64 ans.par découragement.. tifs peuvent en effet inciter les personnes sans emploi Une période de transition versLes femmes moins présentes sur à choisir l’inactivité. Néan-l’inactivité lemarché du travail moins depuis quelques ÀLa transition vers l’inactivité s’observe aussi bienpartir de 50 ans, la sortie de l’emploi est plus années, les seniors occu-souvent synonyme d’inactivité que de chômage.pour les hommes que pour les femmes. Cepen-pent plus fréquemment Sur le marché de l’emploi, les jeunes seniors âgésdant, la situation des femmes seniors sur le mar-un emploi, notamment lesde 50 à 54 ans ont une ché du travail est situation assez favorable.moins favorable, puisque seule-Bien qu’ils soient moins souvent actifs que les 25-ment 40 % d’entre elles travaillent, contre 49 % femmes.49 ans (respectivement 69 % et 78 %), leur tauxdes hommes. Pour les femmes réunionnaises de 1d’emploi est identique, aux alentours de 55 %.ces générations, le modèle familial traditionnel Les seniors désignent dans cette étude les personnes est sans doute à l’origine du fait qu’elles soient âgées de 50 à 64 ans. 2 0 Les différentes mesures sont décrites dans le n62peu nombreuses à occuper un emploi. De plus,La transition vers l’inactivité s’intensifie à partir DARES Analyses (http://www.travail-solidarite.gouv. de 55 ans. Pour les 55-59 ans, le taux d’activitéleur faible niveau de qualification participe éga-fr/IMG/pdf/2010-062.pdf) baisse de 15 points comparativement aux 50-54lement à la difficulté qu’elles éprouvent à trou-ans. Le taux d’emploi diminue sensiblement, de 8ver un emploi. Enfin, pour celles ayant travaillé, points, pour s’établir à 47 %. Après 60 ans, âgecertaines mesures de retraite anticipée liées au Le revenu de solidaritélégal aujourd’hui du départ à la retraite, la transi-nombre d’enfants peuvent les inciter à quitter tion s’achève. Entre 60 et 64 ans, ils ne sont plusplus tôt le marché du travail. Toutefois, en 3 ans, (RSO) qu’une minorité à travailler : un quart de la popu-le taux d’emploi des 50-64 a progressé de 3,5 lation est active, presque toute en emploi.points, principalement au bénéfice des femmes Mis en place en décembre 2001,le De nombreux dispositifs existant aujourd’hui ex-(+ 5,3 points). RSO donne aux allocataires du RMI âgés de 50 ans ou plus, et percevant Le taux d’emploi baisse sensiblement à partir de 55 ans cette prestation depuis au moins deux 80 Ensemble ans, la possibilité de se retirer du mar-Hommes ché du travail et de l’emploi tout en70 Femmes conservant un revenu amélioré jusqu’à 60 ce qu’ils bénéficient d’une retraite à taux plein. Ces deux conditions rap-50 prochent le RSO d’une forme de pré-40 retraite très spécifique. Son ouverture de droit met automatiquement fin au 30droit du RMI et n’est pas compatible 20 avec la perception d’un revenu d’acti-10 vité professionnelle. Source : Enquête Emploi Réunion, Insee 2010 (situa-e tion au 2trimestre) 0 16 économie 2549 ans5054 ans5559 ans6064 ans  deLa RéunionN°137
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin