Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le Limousin perd des emplois mais attire des actifs

De
5 pages

Evolution de l'emploi en Limousin entre 1990 et 1999. Nombre d'actifs occupés, de chômeurs. Analyse des migrations domicile-travail. Evolution des taux d'activité. Décomposition par sexe et âge des variations de population active. Nombre d'emplois au lieu de travail rapporté à la population.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 60
Signaler un abus

emploi
Le Limousin
perd des emplois
mais attire des actifs
Au recensement de mars 1999, notamment autour de Vannes,Philippe Chataignon
le Limousin comptait Nantes et Bordeaux, la grande
304 399 actifs, hors militaires couronne parisienne, le nord du
du contingent. Cette population pays et les environs de Toulouse.
se décompose en 271 511 actifs Au contraire, une zone de
Entre 1990 et 1999, occupés et 32 888 chômeurs. La dépression en terme d'emploi
le Limousin a perdu région peine à se maintenir au- semble se dessiner au centre du
un peu plus de dessus du niveau des pays incluant une large partie de
2 700 actifs. Et 300 000 actifs : depuis 1990, la région Limousin, le Morvan,
l'emploi continue la population active s'est encore l'Indre, l'est de l'Allier, le nord
réduite d'environ 2 700 alors du Cantal. Cet ensemblede diminuer, depuis
qu'au niveau national, elle recouvre d'ailleurs la quasi-40 ans, comme chaque
continue de progresser. totalité de la Creuse. Ce derniernouveau recensement
En terme d'emploi, le constat département a ainsi perdu prèsvient le confirmer.
est plus préoccupant : la région de 3 000 emplois entre 1990 et
En 10 ans, la région
a perdu un peu plus de 1999, soit un recul prononcé
a perdu près de 3 900 emplois entre 1990 et 1999. atteignant 6,5 %.
4 000 emplois. Mais surtout elle semble tenue à L'évolution de l'emploi peut être
Pourtant elle est l'écart des principales zones de compensée par un ajustement
redevenue attractive croissance de l'emploi que sont du niveau de chômage ou du
pour les actifs par le flanc est du pays, de l'Alsace à solde des navettes quotidiennes
la région Provence-Alpes-Côte domicile-travail (cf. encadrérapport à la période
d'Azur, le littoral atlantique méthodologique). En Limousin,1982-1990.
8 r insee limousin8 r les migrations alternantes ne des navettes a ainsi diminué
jouent pas un rôle de d'environ 900 actifs potentiels.
compensation. Au contraire, de En conséquence, c'est le
plus en plus d'actifs résidant chômage qui a, pour l'essentiel,
hors de la région ont leur emploi compensé la baisse de l'emploi :
en Limousin : 10 395 en 1999 entre 1990 et 1999, malgré la nombre de personnes qui se sont
contre 7 686 en 1990. Le solde baisse de la population active, le déclarées chômeurs au
insee limousin r 9 r 9Décomposition de la population active recensement a augmenté de
2 148. Même si le LimousinLa population active comprend les actifs occupés ayant un emploi, ceux à la
recherche d'un emploi et, depuis le recensement de 1990, les militaires du continue de connaître un taux
contingent. La notion de population active retenue ici n'inclut pas les militai- de chômage faible, notamment
res du contingent. La notion de population active est toujours considérée au
dans une zone allant delieu de résidence (LR) et l'emploi au lieu de travail (LT).
On a donc : PopActive = PopActiveOccupée + Chômage Saint-Yrieix-la-Perche à Tulle.LR LR LR LR LR LR LR LR LR LR LRLRLRLRLR
On peut faire apparaître apparaître apparaître apparaître apparaître les stables qui travaillent et résident dans la zone, dans la
L'évolution des tauxpopulation active occupée, mesurée au lieu de résidence et dans l'emploi au lieu de
travail. Cela permet d'introduire les déplacements domicile-travail (navettes) : d'activité limite les
PopActiveOccupée = Stables + Sortants (travaillant hors zone) ;LR conséquences de la
Emplois = Stables + Entrants (habitant hors zone)LT baisse de l'emploi Sorties - Entréesd'où PopActive = Emplois + Chômage + LR LT LR solde des navettes
Cette relation est vérifiée pour chaque recensement, pour chaque catégorie de popu- Entre 1990 et 1999, l'ajustement
lation et fonctionne quand on considère la variation entre deux re deux re deux re deux re deux recensements.
du marché du travail s'est faitPar ailleurs, il est possible de décomposer les variations de la popualtion active en
trois effets : principalement par une
- un effet taux qui représente la variation de population active imputable à l'évolu- modification des comportements
tion des taux d'activité,
d'activité, qui se traduit par une- un effet démographique qui représente la variation de population active imputable
à l'évolution des effectifs des classes d'âge en raisonnant à taux d'activité constant, baisse importante des taux
- un effet migratoire qui re qui re qui re qui re qui reflète les évolutions de population active liées aux migra- d'activité, donc du nombre des
tions en provenance ou à destination d'autres zones, indépendamment des deux ef-
actifs potentiels, aux extrémitésfets précédents.
La variation de population active peut s'écrire : de la vie active.
Popactive = Pop TxAct - Pop TxAct2 2 1 1 L'équilibre du marché de
Cette relation se développe de la façon suivante :
l'emploi résulte en effet dePopactive = (TxAct - TxAct ) Pop + (Pop* - Pop ) TxAct + (Pop - Pop* ) TxAct2 1 1 2 1 2 2 2 2
effet taux effet démographi- effet migratoire l'ajustement de facteurs liés aux
quequequequequePopPopPopPopPop ===== population totale l'année ii i i i i dynamiques économiques et
TxAct = taux d'activité l'année ii démographiques : influence de laPop* = population attendue en i sans migrationsi
10 r insee limousin10 r démographie, montée en (cf. encadré méthodologique) d'activité dues aux évolutions
puissance de l'emploi féminin, en 3 termes : l'effet des comportements et l'effet
raccourcissement de la vie active démographique induit par le jeu migratoire résultant de l'impact
ou « exportation » du chômage des entrées en activité des des migrations de population.
par le biais de l'émigration jeunes générations et du départ En Limousin, depuis plusieurs
d'actifs. Pour quantifier ces des plus anciens, l'effet taux décennies, en raisonnant à taux
différentes composantes, la d'activité correspondant à d'activité constant, la structure
variation de la population active l'impact sur la population active de la pyramide des âges a
peut être décomposée des variations des taux toujours eu pour conséquence
insee limousin r 11 r 11d'augmenter le nombre d'actifs jeunes femmes comme les travail. En Limousin, entre 1990
potentiels. Cela reste vrai entre jeunes hommes continuent de et 1999, l'effet migratoire
1990 et 1999 puisque l'effet retarder leur entrée dans la vie correspond à un apport
démographique correspond active. Tandis que les sorties, en d'environ 1 400 actifs potentiels.
à un accroissement d'environ général vers l'inactivité ou la C'est une inversion par rapport à
3 000 actifs potentiels. Malgré retraite, sont plus fréquentes la période précédente (1982-
tout, cette pression avant 60 ans, notamment autour 1990) qui avait montré une
démographique demeure de 58 ans. Entre 25 et 54 ans, la « exportation » du chômage par
inférieure en Limousin à ce situation entre hommes et l'émigration d'environ
qu'elle est dans les autres femmes diffère : les taux 2 800 actifs potentiels. Au
régions françaises. d'activité masculins sont contraire, maintenant, le
L'évolution des taux d'activité orientés à la baisse tandis que Limousin attire plus d'actifs qu'il
traduit la montée en puissance les taux féminins progressent n'en laisse partir, traduction sur
de l'activité féminine mais aussi sensiblement. Conséquence pour la population active de son
le rétrécissement de la durée de cette classe d'âge, l'effet taux attractivité. Autre point positif,
la vie active. L'impact global des d'activité fait s'accroître la les jeunes cherchent moins
variations des taux d'activité aux population active potentielle de qu'auparavant à quitter la région
différents âges aboutit à une 6 500 pour les femmes tandis pour entrer dans la vie active.
baisse de 7 200 actifs potentiels, que pour les hommes, elle Avant 25 ans, les échanges
correspondant à un recul de diminue de 2 100. migratoires de jeunes actifs sont
8 700 pour les hommes et une maintenant équilibrés alors
Le Limousin équilibre
progression de 1 500 pour les qu'ils étaient nettement
ses migrations d'actifs
femmes. L'effet taux d'activité déficitaires auparavant.
indique un recul de 7 800 actifs Les migrations d'actifs exercent
potentiels avant 25 ans et de également une influence sur le
4 500 au-delà de 54 ans. Les fonctionnement du marché du
12 r insee limousin

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin