Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Légère hausse de l'emploi salarié marchand

De
2 pages

L'emploi salarié marchand progresse légèrement en 2010, porté par l'agriculture. Le commerce et l'industrie résistent. La construction et les services marchands perdent des emplois.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Emploi - Chômage
Légère hausse de l’emploi
salarié marchand
s’explique principalement par lau troisième trimestre 2010, l’ef-L’emploi salarié marchand
vigueur de l’emploi intérimaire.Afectif salarié moyen du secteurprogresse légèrement en
Celui-ci s’accroît de 700 postes en unmarchand s’élève à 66 800, soit une
2010, porté par an. Hors intérim, l’emploi salarié mar-augmentation annuelle de 1,3 %.
l’agriculture. Le commerce chand progresse de 0,2 %. Cette hausse de l’emploi marchand
et l’industrie résistent. La
construction et les services Evolution annuelle d'emplois salariés marchands
au troisième trimestre 2010 marchands perdent des
emplois.
Variation sur un an
Effectif moyen
en effectif en %
Emploi salarié marchand 66 725 843 1,3
Dont intérim 1880 702 59,6
Source : Insee, base EPURE
Cette timide progression intervient hausse de la consommation est
après la crise sociale de début 2009 impulsée pour partie par le dyna-
et la récession mondiale de 2008 et misme retrouvé de la plupart des
de 2009. Elle est inégale selon les hypermarchés de l’île.
secteurs d’activité. La construction
est en net repli, avec une perte d’ef- L’industrie emploie en moyenne
fectifs de 400 unités. La construction 8 000 personnes et son effectif moyen
de logements neufs et de logements progresse de 1 %. L’agroalimentaire
sociaux est ralentie par les restrictions est le moteur de cette progression.
budgétaires et les gros chantiers sont
rares. Dans l’agriculture, l’emploi salarié
progresse de 13 % avec un effectif
L’augmentation est modérée dans le moyen sur l’année de 4 500 et 500
commerce (1,4 %). L’effectif moyen personnes de plus par rapport au troi-
avoisine les 15 000 personnes. La sième trimestre 2009.
Evolution annuelle d'emplois salariés marchands par secteur
au troisième trimestre 2010
Variation sur un an
Effectif moyen
en effectif en %
Agriculture 4 511 508 12,7
Industrie 8 263 77 0,9
Construction 7 398 -397 -5,1
Commerce 14 895 202 1,4
Services marchands hors intérim 29 780 -248 -0,8
Source : Insee, base EPURE
32 N° 74 - Martinique - Juillet 2011Emploi - Chômage
Dans les services marchands hors sec- Evolution annuelle d'emplois salariés dans les services marchands
teur intérimaire 250 postes sont sup- hors intérim au troisième trimestre 2010
primés en une année . Cette évolution
est principalement due aux « autres Variation sur un an
Effectif moyenactivités de services » comme les asso-
en effectif en %
ciations, la réparation d’ordinateurs et
Transports et entreposage 5 403 149 2,8de biens personnels et domestiques ou
les activités de services personnels. Le Hébergement et restauration 4 509 -67 -1,5
repli est aussi imputable au recul de
Information et communication 1 201 -12 -0,9
l’emploi dans le secteur des activités
Activités financières et d'assurance 2 709 -124 -4,4financières et d’assurance (-4 %), dans
celui de l’hôtellerie et la restauration Activités immobilières 871 39 4,7
et dans le secteur de l’information et
Activités spécialisées, sciences & techniques,
de la communication (-1 % chacun).
services administratif & soutien 9 228 303 3,4
Autres activités de services 5 861 -537 -8,4Dans les activités juridiques et comp-
Source : Insee, base EPUREtables et celles de locations et loca-
tions bail, avec 9 200 personnes en
2010 la croissance des effectifs est de
3 % par rapport à 2009.
Guy MYSTILLE
Xavier PARAIRE
Définitions
EPURE : Extension du projet Urssaf sur les revenus et l’emploi. Le dispositif Epure a pour but de suivre l'évolution
infra-annuelle de l'emploi et de connaître les établissements employeurs de main-d'œuvre. Epure dans les DOM est
un système d'exploitation trimestriel de deux sources administratives :
- Des bordereaux récapitulatifs de cotisation (BRC) transmis par les établissements employeurs aux unions de recou-
vrement des cotisations de sécurité sociale et des allocations familiales (Urssaf) ;
- Des fichiers de paye des agents des trois fonctions publiques, issus du Système d'information sur les agents des ser-
vices publics (SIASP).
Effectif moyen est égal à la demi somme des effectifs de fin de trimestre.
33
N° 74 - Martinique - Juillet 2011

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin