Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les emplois métropolitains supérieurs - Forte progression dans l'ouest

De
8 pages
Entre 1990 et 1999, le nombre d'emplois de haut niveau a vivement progressé dans les aires urbaines des régions de l'Ouest de la France. La hausse atteint 24 %, contre 15 % sur l'ensemble du territoire métropolitain. A l'origine des deux tiers des nouveaux emplois supérieurs de la dernière décennie, les services aux entreprises et la recherche-enseignement constituent les points forts des régions de l'Ouest. Malgré une progression de 17 % sur la décennie, la Basse-Normandie demeure faiblement dotée en emplois supérieurs, en raison de la petite taille de ses aires urbaines. L'aire urbaine caennaise regroupe plus de la moitié des emplois de haut niveau de la région, et apparaît mieux dotée que ses homologues françaises de même taille.
Voir plus Voir moins
Les emplois métropolitains supérieurs FORTE PROGRESSION DANS L’OUEST
es fonctions métropolitaines su-périeures regroupent des em-forLt contenu intellectuel ou technique plois de haut niveau qui, par leur ou leur pouvoir décisionnel, concou-rent au développement économique de l’ensemble de la ville. Ces emplois de cadres supérieurs, ingénieurs, cher-cheurs ou enseignants de l’enseigne-ment supérieur ont été classés en onze
. . . . . . . . . . .
fonctions caractéristiques du rôle éco-nomique des grandes villes. Ils sont alors qualifiés d’emplois métropoli-tains supérieurs ou emplois supérieurs.
Les aires urbaines des quatre régions de l’Ouest totalisent près de 140 000 de ces emplois en 1999. Ils représentent 5,7 % de l’emploi total dans l’ensemble urbain de l’Ouest contre respective-
n° 114 - décembre 2002
% Entre 1990 et 1999,le nombre d'emplois de haut niveau a vive-ment progressé dans les aires ur-baines des régions de l'Ouest de la France. La hausse atteint 24 %, contre 15 % sur l'ensemble du terri-toire métropolitain. % A l'origine des deux tiers des nouveaux emplois supérieurs de la dernière décennie,les services aux entreprises et la recherche-ensei-gnement constituent les points forts des régions de l'Ouest. % Malgré une progression de 17 % sur la décennie,la Basse-Nor -mandie demeure faiblement dotée en emplois supérieurs,en raison de la petite taille de ses aires urbaines. % L’aire urbaine caennaise re-groupe plus de la moitié des em-plois de haut niveau de la région,et apparaît mieux dotée que ses ho-mologues françaises de même taille.
Dans cette étude,l’Ouest re -groupe la Basse-Normandie,la Bretagne,les Pays de la Loire et Poitou-Charentes.
. . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSE-NORMANDIE n° 114
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin