Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les retraites : solidarité, contributivité et comportements de liquidation

De
12 pages
Il y a maintenant plus de vingt ans que le thème des retraites occupe une place importante dans le débat social et la revue Économie et Statistique l'a régulièrement abordé. La présente livraison poursuit cette tradition. Elle le fait peu après la troisième réforme importante qu'a connue le système depuis le début des années 1990, celle de 2010, après celles de 1993 et 2003 (cf. encadré). Cette toute dernière réforme n'est pas absente du dossier, mais elle n'en est pas le thème principal. L'angle d'attaque est plus global. Ce numéro traite de deux questions structurantes pour l'architecture et la gestion du système : d'une part celle de l'équilibre entre contributivité et solidarité, et d'autre part celle de l'incidence des règles de calcul des retraites sur les comportements de liquidation.
Voir plus Voir moins
Les etaites : slidaité, cntibutivitéet cmptements de liquidatin
Ilt ayn tae  mdaainnst leen adnétb aptl usso cdiea l veitn lgat  raenvsu qe uÉec loen tohmèimeee td eSst artiesttriaqituees  loa crcéugpueli èurnee mpelnatc ea biomrpdoé.r -La présente livraison poursuit cette tradition. Elle le fait peu après la troisième réformeimportante qua connue le système depuis le début des années 1990, celle de 2010, après celles de 1993 et 2003 (cf. encadré).
Cette toute dernière réforme nest pas absente du dossier, mais elle nen est pas le thème principal. Langle dattaque est plus global. Ce numéro traite de deux questions structu-rantes pour larchitecture et la gestion du système : dune part celle de léquilibre entre contributivité et solidarité, et dautre part celle de lincidence des règles de calcul desretraites sur les comportements de liquidation.
Cntibutivité et cmptements de liquidatin : quelles elatins ?
Par contributivité, on entend lexistence dun lien plus ou moins étroit entre les contri-butions versées au système de retraite et les droits obtenus en contrepartie. Si ce lien eststrict, cela veut dire que chaque individu récupère, à sa retraite, un montant de presta-tions équivalent au cumul des contributions quil a versées durant sa vie active, quels qu’aient été son profil de carrière et/ou ses choix de vie. Sous cette forme stricte, lacontributivité soppose assez radicalement à la notion de solidarité, puisquelle revientà exclure toute forme de redistribution de ressources entre individus ayant connu deshistoires de vie différentes. Dans un système à contributivité stricte, on renonce donc àutiliser le système de retraite pour compenser les inégalités qui caractérisent les parcoursindividuels. Le système de retraite se contente dassurer un simple transfert de ressour -ces entre la période dactivité et la période de retraite.
Dans la réalité, les systèmes de retraite tentent de trouver un équilibre entre ces deuxlogiques contributive et redistributive. Le choix du « bon » degré de contributivité seprésente comme un arbitrage entre des objectifs et des contraintes en partie contradictoi-res. Les objectifs sont à la fois d’offrir des retraites qui reflètent le niveau de vie qu’ontconnu les individus durant leur vie active - car telle est lattente des assurés vis-à-visdu système de retraite - tout en corrigeant une partie des inégalités dues à des carrièresplus ou moins favorables et en protégeant les retraités les plus fragiles contre le risquede pauvreté aux grands âges.
Ainsi posée, la question de la contributivité apparaît largement indépendante de celledes comportements de liquidation. Mais elle la recoupe sur un aspect majeur, et cest au premier article du dossier quil revient de le rappeler, celui de Kaine Biad et SelmaMahfuz : il sagit de la règle de neutralité actuarielle. Ce principe nest autre quune forme dapplication locale du principe de contributivité, consistant à neutraliser touteforme de redistribution entre individus qui, à autres caractéristiques données, font lechoix de liquider à des âges différents. Il a été au centre de nombreuses réflexions sur lelien entre âge et droits à retraite au cours des dernières années.
ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 441442, 2011
3
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin