Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Notions realite

De
3 pages
Notions de réalité Qu’est-ce que la réalité ? Voilà une question bien complexe auquel il est très difficile de répondre. Chacun pourra vous dire avec conviction que c’est ce qu’il voit, ce qu’il entend, ressent, suppose… mais comment savoir ce que chacun perçoit par ses sens, déduit par son intelligence ? Est-ce la même chose pour tout le monde ? Si c’était le cas, alors il n’y aurait aucune difficulté à communiquer, pourtant, il semblerait que la communication ne soit pas toujours simple. La notion de réalité aurait-elle quelque-chose à voir dans cette affaire ? Je me propose d’éclairer un peu cette notion complexe et dont on ne sait peut-être encore pas grand chose. Les deux réalités Voilà déjà un élément nouveau pour certain : il existe deux réalités, ou plutôt devrais- je dire deux types de réalités car de réalités, il en existe en fait au moins autant que d’être vivants sur notre planète. Mais n’anticipons pas ! Le premier type de réalité est ce qu’on appelle la réalité de premier ordre. Ce type de réalité est attribuable à tout ce qui repose sur des preuves scientifiques irréfutables. Par exemple, on connaît aujourd’hui les propriétés de l’or pur et il est peu vraisemblable que celles-ci se modifient dans le futur. On peut donc dire qu’il s’agit là d’une réalité de premier ordre.
Voir plus Voir moins
© Frédéric Demarquet - Coaching / Formation / Consulting
www.fredericdemarquet.com
1
Notions de réalité
Qu’est-ce que la réalité ? Voilà une question bien complexe auquel il est très difficile
de répondre. Chacun pourra vous dire avec conviction que c’est ce qu’il voit, ce qu’il entend,
ressent, suppose… mais comment savoir ce que chacun perçoit par ses sens, déduit par son
intelligence ? Est-ce la même chose pour tout le monde ? Si c’était le cas, alors il n’y aurait
aucune difficulté à communiquer, pourtant, il semblerait que la communication ne soit pas
toujours simple. La notion de réalité aurait-elle quelque-chose à voir dans cette affaire ? Je me
propose d’éclairer un peu cette notion complexe et dont on ne sait peut-être encore pas grand
chose.
Les deux réalités
Voilà déjà un élément nouveau pour certain : il existe deux réalités, ou plutôt devrais-
je dire deux types de réalités car de réalités, il en existe en fait au moins autant que d’être
vivants sur notre planète. Mais n’anticipons pas !
Le premier type de réalité est ce qu’on appelle la
réalité de premier ordre
. Ce type de
réalité est attribuable à tout ce qui repose sur des preuves scientifiques irréfutables. Par
exemple, on connaît aujourd’hui les propriétés de l’or pur et il est peu vraisemblable que
celles-ci se modifient dans le futur. On peut donc dire qu’il s’agit là d’une réalité de premier
ordre. De même, on peut tomber d’accord sur le fait qu’une vache est un mammifère et non
un poisson, à condition bien sûr d’être d’accord sur ce qu’est un mammifère et ce qu’est un
poisson.
Le second type de réalité, et c’est celui qui nous intéressera en communication, est la
réalité de second ordre
. Celle-ci correspond à la représentation que nous nous faisons des
choses, des personnes, des évènements, du rôle que nous leurs attribuons. Par exemple,
concernant l’or, nous pouvons vérifier ses propriété physiques à tout instant et donc sa réalité
de premier ordre, mais cela n’a rien à voir avec le fait que la valeur de l’or est revue tous les
jours par quelques hommes qui en déterminent la cote et que ceci influence directement notre
vie quotidienne sous plusieurs aspects. Cela n’a rien à voir non plus avec le rôle joué par l’or
depuis des siècles. Un autre exemple serait celui des divergences culturelles et des difficultés
de communication que ces divergences entraînent. Pour nous occidentaux, si nous invitons
une personne originaire de certains pays du moyen orient à dîner et qu’à la fin du repas celle-
ci rote bruyamment, nous penserons que cette personne est bien impolie alors que peut-être
elle exprimait ainsi sa satisfaction d’avoir bien mangé et qu’elle remerciait ainsi ses hôtes.
Ces réalités sont donc des réalités de second ordre et sont la cause de bien des conflits
interpersonnels et de difficultés de communication.
Dans la réalité de second ordre, il est absurde de vouloir définir ce qui est réel de ce
qui ne l’est pas et même de vouloir le discuter. Il n’existe aucune règle objective.
Malheureusement, nous n’avons que très peu conscience de l’existence de ces deux réalités et
bien souvent nous les confondons. De ce fait, nous croyons tous que la réalité est la façon
dont nous voyons les choses et que les autres doivent de ce fait la voir comme nous. Le pas
peut très vite être franchi de penser que ceux qui ne la voient pas comme nous sont aveugles,
idiots peut-être, ou même fous. Penser qu’il n’existe qu’une réalité de second ordre qui serait
réelle (la notre) et que toutes les autres sont irréelles est une illusion et entraîne bien des
difficultés dans de nombreux domaines.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin