Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Zones d'emploi de Provence-Alpes-Côte d'Azur : des marchés du travail en croissance et de plus en plus ouverts

De
4 pages
Provence-Alpes-Côte d'Azur se situe au septième rang des régions métropolitaines pour la croissance de la population active. De façon plus marquante, elle fait partie des quatre régions dont toutes les zones d'emploi connaissent cette croissance, due principalement dans la plupart des zones à l'effet des migrations définitives.
Voir plus Voir moins
SUD INSEE N° 49  mars 2002 Zones demploil'essentiel de ProvenceAlpesCôte dAzur : des marchés du travail en croissance et de plus en plus ouverts
ProvenceAlpesCôte dAzur se situe au septième rang des régions métropolitaines pour la croissance de la population active. De façon plus marquante, elle fait partie des quatre régions dont toutes les zones dem ploi connaissent cette croissance, due principalement dans la plupart des zonesàleffet des migrations définitives. Dans toutes ces zones demploi, le chômage augmente, même si lemploi des résidents croît dans dixhuit sur vingtdeux dentre el les. Le dynamisme démographique que traduit la croissance de la po pulation active ne va pas toujours de pair avec le dynamismeécono mique créateur demplois dans une zone, ce qui pourrait contribuerà creuser lesécarts entre lesévolu tions des taux de chômage... Ce nest que grâceàdes navettes domiciletravail de plus en plus lointaines que les taux de chômage des différentes zones ont connu uneévolution relativement peu différenciée.
C INSEE2002
Entre 1990 et 1999, la population active (1) de la région ProvenceAlpesCôte d’Azur a augmenté de 121610 personnes. Ceci correspond à une hausse de 6,8% qui place ProvenceAlpesCôte d’Azur au septième rang des régions les plus dyna miques de France. Au niveau régional, les principaux facteurs de cette crois sance sont les migrations et l’effet de génération.
En effet, tous âges confondus, près de 615 650 personnes sont venues s’ins taller dans la région sur cette période de neufans contre 441040 qui l’ont quittée. Parmi les personnes arrivées en provenance d’autres régions, les deux tiers étaient en âge de travailler. Ces nouveaux arrivants assurent environ les trois cinquièmes de la croissance de la population active, soit 71 890 personnes.
L’autre facteur important de croissance de la population active est lié à la démo graphie : un gros tiers de l’augmentation de la population active en Provence AlpesCôte d’Azurs’explique par l’ar rivée importante de jeunes à l’âge du travail qui fait plus que compenser les départs en retraite. 443 800 jeunes, rési dant déjà dans leur zone d’emploi en 1990, ont atteint l’âge de travailler entre les deux recensements. L’effet net sur la population active est alors une augmen tation de 44 412.
(1) La population active est constituée des personnes ayant un emploi et des chômeurs.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin