Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Finances publiques - Budget des départements

De
2 pages
En 2004, les budgets primitifs cumulés des deux départements de Corse atteignent 340 millions d'euros. Les budgets de la Haute-Corse et de la Corse-du-Sud sont analogues. Les dépenses de fonctionnement pèsent pour 3/4 du budget dans les deux départements, les dépenses d'investissement sont légèrement supérieures en Corse-du-Sud.
Voir plus Voir moins

12 FINANCES PUBLIQUES
Dé fi ni tion sn 2004, les bud gets pri mi tifs cu mu lés des deuxE dé par te ments de Corse at tei gnent 340 mil lions Re cet tes des dé par te ment s :
d’eu ros. Les bud gets de la Haute-Corse et de la - fis ca li té di recte ;
Corse-du-Sud sont ana lo gues, tant en termes de vo - - in di recte (vi gnette au to mo bile, droits
lume (170 mil lions d’eu ros pour cha cun) que de struc - de mu ta tion) ;
ture. Rap por té au nombre d’ha bi tants, ils sont - trans ferts de l’Etat : do ta tion glo bale de fonc -
néan moins sen si ble ment su pé rieurs en Corse-du-Sud tion ne ment, do ta tion gé né rale de dé cen tra li -
(1 438 eu ros contre 1 196 eu ros en Haute-Corse). sa tion, do ta tions d’é qui pe ment ;
Les dé pen ses de fonc t ion ne m ent pè sent dans les - em prunts.
deux dé par te ments pour en vi ron 3/4 du bud get. Les
Do ta tion glo bale de fonc tion ne ment (DGF) :dé pen ses d’in ves t is se ment sont lé gè re ment su pé -
La DGF dé par te men tale se dé com pose enrieu res en Corse-du-Sud, no tam ment dans le do maine
quatre frac tions :de l’é qui pe ment brut. La struc ture des re cet tes est éga -
- do ta tion de fonc tion ne ment mi ni male ac -le ment ana logue. Les re cet tes fis ca les comp tent pour
cordée aux dé par te ments dont le po ten tiel fis -34 % des re cet tes to ta les en Haute-Corse et en
cal est plus faible que la moyenne des au tresCorse-du-Sud. En re vanche, le bud get de la
dé par te ments,Haute-Corse est abon dé en 2004 par un em prunt de 10
er - ga rantie de pro gres s ion mi ni male,mil lions d’eu ros. Au to tal, la dette en capi tal au 1 jan -
- do ta tion for fai taire,vier de l’exer cice 2004 est sen si ble ment plus lourde en
- de pé ré qua tion.Haute-Corse (103 mil lions d’eu ros) qu ’en
La DGF com mu nale se dé com pose en deuxCorse-du-Sud (32 mil lions d’eu ros).
gran des par ties : Les dé pen ses cu mu lées des dé par te ments de Corse, en -
- do ta tion for fai taire, s’ap puyant sur les don -re gis trées dans leurs comp tes ad mi nis tra tifs pour
nées dé mo gra phi ques et fi nan ciè res de2003, at tei gnent 318 mil lions d’eu ros. Ces dé pen ses
chaque com mune, elle re pré sente 90% de lasont lé gè re ment su pé rieu res en Haute-Corse, en rai son
DGF com mu nale,de sub ven ti ons d’é qui pe ment plus im por tan tes et
- do ta tion d’a mé na ge ment, conçue pour ré -d’un poids de la dette plus éle vé. Ce pen dant, les dé -
pondre à trois prio ri tés : in ter com mu na li té, so -pen ses par ha bi tant de meu rent lé gè re ment su pé rieu -
li da ri té ur baine (DSU), so li da ri té ru rale (DSR). res en Corse-du-Sud, no tam ment dans le do maine de
l’ac tion so ciale (355 eu ros contre 260 eu ros en Fis ca li té di recte lo cale : voir dé fi ni tion au
Haute-Corse). mot-clé 12.4.
Les re cet tes to ta les du dé par te ment de la Haute-Corse
Do ta tion gé né rale de dé cen tra li sa tionsont en 2003 net te ment plus éle vées que cel les de la
(DGD) : voir dé fi ni tion au mot-clé 12.1.Corse-du-Sud (169 mil lions d’eu ros contre 138 mil -
lions). Cet écart ré sulte no tam ment d’une plus grande Compte admi nis tr a tif : voir dé fi ni tion au
do ta tion glo bale d’é qui pe ment mais sur tout d’un em - mot-clé 12.3.
prunt de près de 30 mil lions d’eu ros.
Bud get pri mi tif : voir dé fi ni tion au mot-clé
12.3.
Voir aus si Sour ces
Por tail des col lec ti vi tés lo ca les - Mi nis tère de l’Eco nomie, [1] Di rec tion gé né rale des col lec ti vi tés
lo ca les - Mi nis tère de l’Inté rieur et de l’a -des fi nan ces et de l’in dustrie :
www.col loc.mi ne fi.gouv.fr mé na ge ment du ter ri toire.
Site Inter net de la Di rec tion gé né rale des col lec ti vi tés
lo ca les - Mi nis tère de l’Inté rieur et de l’a mé na ge ment
du ter ri toi re :
www.dgcl.in te rieur.gouv.fr
TEC 2005122





Bud get des départements 12.2
DEPENSES PAR HABITANT BUDGETS PRIMITIFS* POUR 2004 [1]
PREVUES AUX BUDGETS PRIMITIFS* (mil lions d'eu ros)
POUR 2004 [1] Corse-du- Sud Haute-Cor se
Re cet tes to ta l es 170,5 169,3(eu ros/ ha bi tant )
Fonc tion ne ment 148,3 144,7Corse- Haute- Mé tr o pole
Impôts directs 22,9 22,5du-Sud Corse hors Pa ris
Impôts in di r ects 34,3 36,0Dé pen ses to ta l es 1 438 1 196 860
78,2 78,0Do ta ti ons de l'Etatdont : aide so ciale (brute) 572 416 380
Au tre s re ce t tes 12,9 8,2
col lè ges* * /// /// 59
Inves ti s se ment 22,2 24,6
voieri e 240 152 84 22,2 14,2Sub ven tions et par ti ci pa ti ons
Fonc tion ne ment 1 073 915 597 Emprunts - 10,0
Inves ti s se ment 365 280 263 Au tre s re ce t tes - 0,4
* hors réa mé na ge ment de la dette Dé pen ses to ta l es 170,5 169,3
Fonc tion ne ment 127,2 129,6** en Corse, les conseils gé né raux n'ont pas de com pé -
ten ces pour les col lè ges Frais de person nel 30,9 28,7
Trans fer ts ver sés 75,6 72,3
Au tres dé pen ses 20,7 28,6
Inves ti s se ment 43,3 39,7
Equi pe ment brut 30,6 23,7
Sec tion de fonc tion ne ment : 6,8 8,9Sub ven tions d'é qui pe ment
dé pen ses de : frais de per -
Rem bour se ment s de dette 4,5 6,5
son nel, en tre tien des bâ ti ments, en tre tien de
1,5 0,7Au tres dé pen sesla voirie, in té rêts des em prunts et au to fi nan ce -
erDette en ca pi tal au 1 jan vier 31,6 103,2ment de l’exer cice (amor tis se ment, pro vi sion,
* hors réa mé na ge ment de la dettevi re ment à la sec tion d’in ves tis se ment),
re cet te s de fonc tion ne ment : DGF, DGD,
im pôts lo caux …
Sec tion d’in ves tis se men t : COMPTES ADMINISTRATIFS* DE 2003 [1]
dé pen ses t : opé ra tions de (mil lions d'eu ros)
cons truc tion, d’é qui pe ment, d’ac qui si tion, tra - Corse-du- Sud Haute-Cor se
vaux d’in fras truc ture et rem bour se ment du ca -
Re cet tes to ta l es 137,7 169,3
pi tal des em prunts,
Fonc tion ne ment 128,7 126,5
re cet tes d’in ves tis se men t : sub ven tions,
Impôts di rects 48,3 46,4
dont FCTVA, em prunts con trac tés et au to fi -
19,6 16,8Impôts in di r ectsnan ce ment de l’exer cice.
Trans fer ts re çus 60,1 62,8
0,7 0,5Au tre s re ce t tes
Inves ti s se ment 9,0 42,8
Sub ven tions et par ti ci pa ti ons 8,6 12,6
Emprunts 0,0 29,5
Au tre s re ce t tes 0,4 0,7
Dé pen ses to ta l es 151,7 165,9
Fonc tion ne ment 110,5 109,4DEPENSES PAR HABITANT
Frais de person nel 30,8 29,9REALISEES AUX COMPTES
65,5 63,1ADMINISTRATIFS* DE 2003 [1] Trans fer ts ver sés
Au tres dé pen ses 14,2 16,4
(eu ros/ ha bi tant )
Inves ti s se ment 41,2 56,5
Corse- Haute- Mé tr o pole 23,7 24,4Equi pe ment brutdu-Sud Corse hors Pa ris
Sub ven tions d'é qui pe ment 12,2 21,5
Dé pen ses to ta l es 1 250 1 147 706
Rem bour se ment s de dette 5,3 10,2
dont : aide so ciale (brute) 355 260 286 Au tres dé pen ses 0,0 0,4
Fonc tion ne ment 910 756 481 Va ria tion du fonds de rou le ment - 14,0 3,4
erInves ti s se ment 340 391 225 Dette en ca pi tal au 1 jan vier 24,1 84,0
* hors réa mé na ge ment de dette * hors réa mé na ge ment de la dette
TEC 2005 123


Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin