Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Yann Leblais: valoriser l'expertise technique

De
4 pages

Yann Leblais: valoriser l'expertise technique

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 74
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Yann Leblais: valoriser l’expertise technique
Yann Leblais a choisi par passion d’exercer un métier technique par excellence, consistant à aider les donneurs d’ordre à mettre en forme et en oeuvre leurs projets de grandes infrastructures, tunnels ou ponts. Il dirige aujourd’hui un groupe international d’ingénierie d’infrastructures qui pilote huit filiales à l’étranger dans des pays aussi variés que le Mexique, les Philippines, la République tchèque ou le Sultanat d’Oman. Heureux d’exercer son métier, il s’interroge aujourd’hui sur la considération accordée à l’expertise technique.
• Le métier spécifique de l’ingénierie technique
Q: On se réfère de plus en plus au cœur de métier. Quel est plus simplement le métier des sociétés de votre groupe? L’ingénieur technique se situe à l’interface entre un client donneur d’ordre qui exerce ce qu’on appelle une maîtrise d’ouvrage et des entreprises chargées de la réalisation des travaux. Elle peut être définie comme un travail de conception – design en anglais – comportant la réalisation de notes, de plans et de calculs sur lesquels se fonderont les équipes de construction, mais aussi comme un rôle de direction des travaux, voire d’assistance à l’exploitation. Notre entreprise a été créée à partir d’une expertise particulière dans le domaine des ouvrages souterrains. Le champ de compétence s’est élargi ultérieurement, par croissance externe, aux ponts et plus largement à tous les types d’infrastructures. Notre métier comporte ainsi deux composantes: - une accumulation de connaissances techniques sur un champ donné – ici les ouvrages d’art ou les tunnels – à partir de la réalisation de projets et de développements internes; - une capacité à diriger (et donc coordonner) des équipes de projets. On voit que notre savoir-faire se construit à partir d’une association entre une maîtrise technique, régulièrement enrichie par les retours d’expérience, et une aptitude à piloter des projets. L’équipe d’ingénieurs chargéed’un projet accroît son savoir-faire, ce dont il fera bénéficier un autre client.
L’avenir des ingénieurs à l’orée du troisième millénaire 4 janvier, 2002 page 69
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin