La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

Guide pédagogique
INF1034 – Internet et Java
Automne 2001
Cours #2 Général 1. Pratiquez,pratiquez, pratiquez ! Chapitre 8 Ce chapitre présente de la matière de base : 1. Commentcrée-t-on une classe ? Ce qu'est un membre et une méthode. 2. Lesaccès aux membresprivate etpublic. Bien entendu, nous devrions toujours recourir à l'accèsprivate. 3. Lacréation des packages n'est pas importante. Il s'agit d'un concept qui sert lors du partage avec d'autres concepteurs ou la programmation à multiples intervenants. Vous pouvez sauter la section 8.5. 4. Leconcept de constructeur est essentiel. C'est une méthode qui n'a pas de type de retour et qui permet d'initialiser les membres, ainsi que les actions appropriées lors de la construction d'un nouvel objet. Comme toutes les méthodes, il peut être surchargé. 5. Lesméthodesset etgetdes interfaces qu'il faut implanter dans une classe sont pour permettre la modification des membres. Remarquez le contrôle des paramètres qu'on y effectue. 6. Lavariablefinalune constante, utilisée dans une classe. Elle peut être est public/private/static. 7. Iln'est pas nécessaire d'utiliserthis. Ce mot-clé n'est nécessaire que si l'on réutilise mal les noms de variables. Il n'est pas recommandé de programmer comme l'exemple 8.10. 8. Unmembrestaticle même pour tous les objets. Ainsi, si vous modifiez sa sera valeur via une instance, elle sera modifiée pour les autres instances. De plus, il est possible d'accéder directement à un membre via le nom de la classe (NomClasse.membre_static). Questions intéressantes ? 1. Àquoi sert une classe ? 2. Quellessont les différences entre les membres/méthodesstaticet qui ne sont pas static? 3. Quedoit-on faire dans un constructeur ? 4. Est-ilnécessaire d'avoir une méthode get/set pour chaque membre ? Chapitre 9 La matière présentée ici est la plus complexe du livre. Il est possible que vous relisiez plusieurs fois ce chapitre, tant mieux ! Les concepts d'héritage, de composition et de polymorphisme doivent être maîtrisés. La modification des exemples du chapitre est un bon point de départ. 1. Lemot-cléextendspermet d'hériter d'une superclasse. C'est une nouvelle façon de programmer, où le plus général est spécialisé par l'héritage. 2. Laprotectionprotectedpeut être négligée.
1 de 2
Guide pédagogique
INF1034 – Internet et Java
Automne 2001
3. Larelation entre des objets de la superclasse et de ses sous-classes est un concept ESSENTIEL. Il mène à la compréhension du polymorphisme. Donc, il ne sert à rien de continuer à lire tant que ce concept n'est pas bien compris. 4. Laligne 102 de la page 393 correspond permet de passer d'une référence générale (référence pointRef de la superclasse Point)vers une référence spécialisée (référence cercleRef de la superclasse Cercle). Cette conversion est possible, puisque l'objet référencé par pointRef est un objet Cercle. Il faut comprendre pourquoi. 5. Ilfaut ABSOLUMENT comprendre comment un objet, tiré d'un héritage, est construit. Référez-vous à la figure 9.5. Regardez comme il le faut la construction du premier Cercle, à la ligne 75. Voyez-vous l'ordre d'appel ? 6. Lacomposition est simplement l'utilisation d'un objet d'une certaine classe comme membre d'une autre. 7. Renduici, vous devriez comprendre le fonctionnement de l'exemple de la section 9.9. Sinon, revenez en arrière et relisez. 8. Lessections 9.10 à 9.17 vous présentent le fonctionnement du polymorphisme. C'est le concept le plus ardu de l'OOP. Comprenez l'utilité de l'exemple de la figure 9.9 avant de poursuivre. Le polymorphisme permet de manipuler des objets sans connaître son fonctionnement interne. C'est l'abstraction ultime. Par exemple, vous conduisez plusieurs marques de voitures, sans connaître leur fonctionnement interne. 9. L'interfaceest un contrat. Nous garantissons d'implanter dans la classe, toutes les méthodes contenues dans l'interface. Le polymorphisme permet de tirer avantage de l'interface. En Java, la programmation du comportement des interfaces utilisateurs graphiques (GUI) se font à partir des interfaces. Il n'est pas nécessaire de savoir comment définir une interface, mais plutôt savoir comment l'utiliser (i.e. mot-cléimplements). 10. Lesclasses internes (9.20 à 9.21) permettent d'écrire un minimum de code pour des tâches qui ne sont pas répétitives. Vous n'êtes pas obligé de comprendre comment en fabriquer une. Cependant, le restant du livre comporte des classes internes. Donc, apprenez leur utilisation. Questions intéressantes ? 1. Quellessont les différences entre héritage, composition et polymorphisme ? 2. Lesrelations "utilise un(e)", "est un(e)" et "a un(e)" impliquent quelles types de construction ?
2 de 2