La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

L’économie des FAI
dans la concurrence
du Haut Débit
Jérôme Hénique
Directeur Marketing Stratégique
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – Le 1er Mars 2004Agenda
1. Le Marché de l’internet Haut Débit
– Une croissance inéluctable, un effet de rattrapage
– L’(A)DSL, la technologie reine du Haut Débit
– Des usages qui privilégient la communication
– Une “révolution numérique” qui bouleverse bien des secteurs d’activité
traditionnels... à commencer par celui des télécoms
2. Le modèle du fournisseur d’accès à internet
– Différents modèles selon le niveau d’interconnexion avec l’opérateur historique
– Un marché de conquête dans un environnement hyper-concurrentiel
– L’utilisation de bande passante non monétisée, une réalité coûteuse pour le FAI
– D’un modèle du tout gratuit vers celui de la construction de valeur
– La position de Wanadoo, ni simple Fournisseur d’Accès ni Low Cost de l’internet
mais Opérateur de Services Haut débit
3. La nécessité de construire ensemble de nouveaux modèles équilibrés et
crédibles pour la distribution de biens et services numériques
2
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le marché de l’internet Haut Débit
Une croissance inéluctable, un effet de rattrapage
• Une croissance accélérée,
Pénétration Internet et Haut Débit en France
rattrapage des pays d’Europe du
Foyers équipés PC Pénétration Internet Pénétration Haut DébitNord
18 70%
63%• Hausse rapide pénétration des PC 61%60%16 58%
60%• Réduction de l’écart Connexion
14 56%
52% 50%Internet PC de 78% à 94% 48%12
41%43% 39% 40%37%• Le Haut débit aux dépens des 10 38% 34%
30%autres modes d’accès 8 30%28%
26%
6– confort de l’expérience 21% 20%
4– tranquillité d’esprit de l’illimité 14%
10%
2 8%– Prix abordables
2%
0 0%
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Sources : Médiamétrie, SG Equity Researchÿ Entre 60 et 80% de foyers
connectés à internet en 2010
ÿ Près d’un foyer sur deux
connecté en Haut Débit
3
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004
en millionsLe marché de l’internet Haut Débit
L’(A)DSL technologie reine du Haut débit
• Pro-activité des opérateurs et des industriels•
• Technologie sûre, performante et évolutive: ADSL,VDSL, SDSL•
• Réutilisation de la paire de cuivre: investissements raisonnables et économiesXDSL •é
d’échelle
ÿ 94% du parc Haut Débit en 2010 contre 83% aujourd’huiÿ
• Investissements lourds: reconstruction d’un réseau dédié jusque chez l’abonné•
• Technologie mal adaptée à l’interactivité et à la communication: problème de la•à l’à la
voie de retourCABLE • Marché limité en France: 380 000 clients•
• Couverture restreinte•
• Boucle Locale Radio: trop chère•
• Satellite: asymétrie de débit•
Autres • CPL: stabilité technique et compétitivité en prix discutables •
Technologies • Wi-Fi, Wi-Max, Blue Tooth : un avenir prometteur lié à la mobilité•:
ÿ Des technologies de complémentÿ
4
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le marché de l’internet Haut Débit
Des usages qui privilégient la communication
• Naviguer et échanger des mails sont les Pratiques sur Internet
usages les plus importants
+1Envoyer et recevoir des mails 19• Les autres modes de communication et
+8Naviguer sur internet +3 20le e-commerce sont les usages à plus +7
Télécharger des fichiers 30 -6forte croissance
+6+8Faire des achats 31
• Le téléchargement (programmes, jeux, +7Utiliser la Messagerie instantanée 16
+3musique, vidéo) est le seul usage en Ecouter de la musique 17
+6Discuter en direct T'chat 10décroissance sur un an
Discuter dans des Forums 11Sources : Actudes Jan 2004• Au profit de la consommation directe:
Jouer en ligne 10
écoute de musique
Regarder des vidéos 9
0 20 40 60 80 100
Régulièrement Occasionnellementÿ L’usage de l’internet reste
fondamentalement centré sur la
Source : Actudes, Jan 2003, base totale population cumul T4 2003 versuscommunication électronique
T4 2002
ÿ Le Haut débit renforce l’ensemble
des usages (56% écoutent
fréquemment de la musique contre
19% en moyenne)
5
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004
74
72
29
13
24
19
18
13
7
4Le marché de l’internet Haut Débit
Une révolution numérique qui bouleverse bien des secteurs d’activité
• Quelques exemples parmi d’autres
– Le courrier:
• baisse tendancielle du trafic postal au profit du courrier électronique,- 2.2% en
2002 selon l’UPU
• Martin Vial “Internet constitue à la fois une formidable opportunité de
développement et un défi. En effet, comment allons-nous passer de la
distribution du courrier physique au courrier électronique ?”
• 13 services de substitution créés par La Poste ... Qui devient FAI
– La photographie
• le numérique représentait 3% des revenus du secteur photo en 2001, 10% en
2003, 30% attendus en 2006 (source Infotrends)
• Baisse prévisionnelle du CA de l’impression “argentique” de 5 à 10% par an
• De nouvelles opportunités: 25 millions de camphones et 20 millions d’APN
vendus en 2003, albuming on-line, impressions à distance, logiciels d’édition,
MMS ...
– La distribution: vente à distance, vente spécialisée, enchères, occasion
– La presse, la radio, la Télévision et l’ensemble des médias: recherche de
modèles complémentaires à leur filière “mortar” 6
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le marché de l’internet Haut Débit
Une révolution numérique qui bouleverse bien des secteurs d’activité
• Quelques exemples parmi d’autres... mais aussi
– Le téléphone
• La VoIP permet à certains acteurs d’offrir gratuitement les
appels en France métropolitaine
• De nouveaux services de communication émergent : audio-
conférence, visio-conférence, utilisant des protocoles de type
P2P
– La musique sous toutes ses formes
ÿ Internet est le vecteur naturel de propagation des échanges
dématérialisés, de l’information et du commerce des biens
numérisés (culturels ou non)
ÿ Les filières impactées trouvent toutes de nouveaux débouchés en
substitution ou en complément de leur activité traditionnelle 7
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le modèle du FAI sur le haut débit
Différents modèles selon le niveau d’interconnexion avec l’opérateur
• Un modèle fondé sur le dégroupage de la boucle locale (ULL) qui
régit l’accès au client final et permet une concurrence pour les
opérateurs concurrents de France Télécom et les FAI
• 3 options d’achat de la connectivité Haut Débit par les FAI:
– Option 5 : revente, sous marque propre du FAI, d’offres d’accès
conçues et gérées par l’opérateur historique (France Télécom en
France)
– Option 3 : les FAI achètent à un opérateur alternatif une
prestation globale d’accès, de collecte et de transport du trafic, la
prestation de collecte du trafic DSL au niveau régional étant
fournie par FT
– Option 1 : mise à disposition directe de la paire de cuivre de
l’abonné par FT à ses concurrents sous deux formes possibles :
• Dégroupage total: intégralité des bandes de fréquence de la
paire de cuivre
• Dégroupage partiel: fréquence haute de la paire de cuivre
seulement, utilisable pour les données 8
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le modèle du FAI sur le haut débit
Différents modèles selon le niveau d’interconnexion avec l’opérateur
Utilisateurs Accès ADSL Réseau de collecte ATM et IP ISP
DSLAM
Filtre BAS
Filtre
ATM
Collecte IP Internet
Modem
ADSL
NRA
Ligne dégroupée
Option 11
ADSL Connect ATM
=Option 3 Accès générique Conduit de Collecte3
ou différentié
La ligne IP/ADSL CIPAOption 55
9
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004Le modèle du FAI sur le haut débit
Un marché de conquête, dans un environnement hyper concurrentiel
• Un modèle qui ne génère pas de fortes marges Ebitda
– ARPU de la connectivité: 25 ¤ pour un accès 512 Kbps
– Coût de la connectivité hors FAS
• 21 ¤ en option 5
• 13 ¤ en option 1
– FAS (généralement offerts au client):
• 53 ¤ en option 5
• 78,7 ¤ en option 1
– Autres coûts (service client, facturation, plate formes...): 3 à 5 ¤
ÿ Marge faible en option 5 et inférieure à 30% en option 1
• Des coûts d’acquisition encore très élevés
– Pression concurrentielle extrêmement forte sur les prix
– Culture du “tout gratuit”, logique low cost chez certains FAI
10
Réunions d’information sur les mesures techniques
et les modèles économiques – 1er Mars 2004