Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

FocusDigiWorld www.idate.org The European way to think the Digital World Tirer profit du peer-to-peer Quels enjeux pour l'industrie du contenu ? Gilles FONTAINE Mathieu MASSOT Laurent MICHAUD Edition 2003 IDATE – BP4167 – 34092 Montpellier cedex 5 – Tel : +33(0)467 144 444 – Fax : +33(0)467 144 400 – info@idate.fr Tirer profit du peer-to-peer Sommaire Table des illustrations........................................................................................................................................... 5 Liste des tableaux.............................................................................................................................................. 5 figures.............................................................................................................. 6 1. Synthèse........................................................................................................................................................... 7 1.1. L'échange peer-to-peer : les apports technologiques .............................................................................7 1.2. Services, usages, marché : les raisons du succès ................................................................................. 8 1.3. Les perspectives de développement du peer-to-peer........................................................................... 10 1.4. Scénarios et enjeux .............................................................................................................................. 12 2. Introduction.................................................................................................................................................... 16 2.1. Rappel historique.................... 16 Napster, le pionnier du peer-to-peer .................................................................................. 16 L'après Napster.................................................................................................................. 17 L'impasse juridique 17 L'échec des majors 17 2.2. Des perspectives au-delà du téléchargement sauvage ........................................................................ 19 3. L'échange peer-to-peer : les apports technologiques................................................................................ 22 3.1. Les avantages de la technologie point à point.... 22 3.1.1. Les architectures client/serveur................................................................................................. 22 L'architecture client/serveur de base ................................................................................. 22 L'architecture client/serveur individuel ............................................................................... 23 Architecture client/serveur/tracker ..................................................................................... 24 3.1.2. Les architectures peer-to-peer ..................................................................................................24 Le peer-to-peer centralisé ou l'architecture hybride........................................................... 25 Le peer-to-peer multicentralisé .......................................................................................... 26 Le peer-to-peer décentralisé ou l'architecture native ......................................................... 27 Les autres architectures peer-to-peer................................................................................ 28 3.1.3. Approche comparative entre l'architecture client/serveur et le peer-to-peer pour le partage et l'échange de contenus............................................................................................................... 28 Dans le cadre d'une architecture client/serveur ................................................................. 28 hitecture peer-to-peer................................................................... 29 3.2. Les réseaux & les logiciels ................................................................................................................... 31 3.2.1. Les différents réseaux peer-to-peer .......................................................................................... 31 Le réseau FastTrack 31 Le réseau Gnutella ............................................................................................................ 31 Le réseau OpenNap 31 Le réseau eDonkey 31 enFT............................................................................................................. 32 3.2.2. De la qualité des réseaux de partage........................................................................................ 33 3.2.3. Les facteurs endogènes explicatifs du succès du peer-to-peer................................................. 33 Le téléchargement rendu plus simple, plus sûr et plus rapide ........................................... 33 Tous les contenus disponibles gratuitement...................................................................... 33 Le statut de l'utilisateur : vers l'anonymat des échanges ................................................... 35 La recherche de contenus particulièrement efficace.......................................................... 36 Les plug-in et mods : la contribution de la communauté.................................................... 36 Les outils de communication intégrés aux logiciels peer-to-peer....................................... 36 Edition 2003 © IDATE 2 Tirer profit du peer-to-peer 4. Services, usages, marché : les raisons du succès..................................................................................... 39 4.1. Les principes qui président aux services peer-to-peer.......................................................................... 39 La communication.............................................................................................................. 39 La mutualisation des ressources ....................................................................................... 39 L'exploitation des ressources des ordinateurs des membres de la communauté .............. 39 La responsabilité partagée................................................................................................. 40 La collaboration ................................................................................................................. 40 4.2. Données de cadrage ............................................................................................................................ 41 4.2.1. L'utilisation du peer-to-peer en quelques chiffres ...................................................................... 41 Enseignements tirés .......................................................................................................... 42 Moyens utilisés lors de l'achat de titres musicaux.............................................................. 42 Statut des fichiers recherchés en peer-to-peer.................................................................. 43 4.2.2. Profils des usagers.................................................................................................................... 44 4.3. L'impact chiffré du peer-to-peer............................................................................................................ 46 4.3.1. Evaluation de l'usage du peer-to-peer....................................................................................... 46 Méthodologie ..................................................................................................................... 46 Hypothèses........................................................................................................................ 46 Estimation du nombre de fichiers téléchargés par catégorie et zone géographique.......... 48 4.3.2. Le cas particulier de la musique.50 Hypothèses et méthodologie ............................................................................................. 50 Estimation de l'équivalent titres vendus ............................................................................. 50 4.3.3. Contribution théorique des services d'échanges au marché du haut débit................................ 52 Méthodologie.. 52 Hypothèses... 52 Estimation de la contribution théorique des services d'échange au marché du haut débit 52 4.3.4. Equivalent marchand de la solvabilisation de 10% du téléchargement ..................................... 54 Méthodologie ..................................................................................................................... 54 Hypothèses........................................................................................................................ 54 Solvabilisation de 10% du marché du trafic peer-to-peer................................................... 54 4.4. Vers une organisation industrielle......................................................................................................... 57 4.4.1. Le peer-to-peer quitte l'université pour les start-up et les compagnies multinationales............. 57 4.4.2. Les modèles économiques........................................................................................................ 58 La publicité...... 58 L'exploitation des données personnelles ........................................................................... 59 La vente de technologie..................................................................................................... 59 L'accès payant aux contenus 59 ant au service.................................................................................................. 59 La vente de ressources machine ....................................................................................... 60 4.4.3. Kazaa, symbole du peer-to-peer deuxième génération............................................................. 61 5. Les perspectives de développement du peer-to-peer ................................................................................ 64 5.1. Un environnement technico-économique favorable 64 5.1.1. Le déploiement du haut débit ....................................................................................................64 L'essor de l'accès fixe à haut débit .................................................................................... 65 Les inconnues des services mobiles de troisième génération ........................................... 66 5.1.2. La sécurisation technique des contenus : le "digital rights management" ................................. 67 5.1.3. Une plus forte propension à consommer en ligne ..................................................................... 68 5.1.4. Les nouvelles solutions de micro-paiement............................................................................... 69 5.2. Les offres de contenus sur la voie de l'équilibre ................................................................................... 70 5.2.1. Le virage de la musique en ligne............................................................................................... 70 Fin 2001: l'apparition du modèle payant : le "duopole des majors".................................... 70 Début hasardeux des plates-formes payantes................................................................... 70 Edition 2003 © IDATE 3 Tirer profit du peer-to-peer Stratégie des majors.......................................................................................................... 71 De nouveaux acteurs apparaissent…................................................................................ 71 …et de nouveaux modèles économiques se créent .......................................................... 71 A quand la maturité ?......................................................................................................... 72 Etude de cas du magasin en ligne iTunes de Apple 76 5.2.2. Le jeu vidéo............................................................................................................................... 78 Les fournisseurs d'accès se font leur place ....................................................................... 78 Evolution de l'offre ............................................................................................................. 78 Les modèles économiques ................................................................................................ 79 Etude de cas du jeu massivement multijoueur en ligne Everquest de Sony Online Entertainment .................................................................................................................... 81 5.2.3. La vidéo et le cinéma ................................................................................................................ 83 Positionnement des offres sur PC ..................................................................................... 83 ent des offres de VOD sur Internet................................................................. 83 Positionnem de SVOD sur Internet .............................................................. 84 Les réticences des majors ................................................................................................. 84 Quels contenus pour le Net ? ............................................................................................ 85 Modèle économique 85 Etude de cas du service RealOne de RealNetworks ......................................................... 86 5.3. Les nouveaux marchés du peer-to-peer............................................................................................... 88 5.3.1. Les FAI pris dans l'étau du peer-to-peer ................................................................................... 88 5.3.2. Les perspectives du peer-to-peer sur terminaux mobiles.......................................................... 89 5.3.3. Des applications professionnelles et les secteurs d'activité cibles ............................................ 92 peer-to-peer professionnelles................................................................. 94 Fiches signalétiques d'entreprises proposant des applications peer-to-peer professionnelles................................................................................................................. 97 Les enseignements des avancées du peer-to-peer professionnel................................... 101 6. Enjeux et scénarios ..................................................................................................................................... 103 6.1. Les facteurs clés................................................................................................................................. 103 Crédibiliser la technologie peer-to-peer ........................................................................... 103 Capter et fidéliser les communautés................................................................................ 103 Limiter le piratage 103 Solvabiliser les services peer-to-peer .............................................................................. 103 6.2. Des scénarios pour demain ................................................................................................................ 104 6.2.1. Scénario 1 : la politique du pire ............................................................................................... 105 6.2.2. io 2 : la fin du partage sauvage .................................................................................... 106 6.2.3. Scénario 3 : la solvabilisation .................................................................................................. 107 6.2.4. io 4 : les distributeurs adoptent le peer-to-peer............................................................ 108 6.2.5. Scénario 5 : une nouvelle vague de peer-to-peer sur mobile .................................................. 109 6.2.6. Scénario 6 : le peer-to-peer pour les systèmes d'information des entreprises ........................ 110 7. Conclusion : les dix questions-clés du peer-to-peer................................................................................ 111 Edition 2003 © IDATE 4 Tirer profit du peer-to-peer Table des illustrations Liste des tableaux Tableau 1 : Types de fichiers recherchés en peer-to-peer ...................................................................................... 8 Tableau 2 : Les inter-relations entre les facteurs de développement de l'Internet................................................. 20 Tableau 3 : Analyse comparative des modes de distribution de contenus : client/serveur vs peer-to-peer........... 30 Tableau 4 : Les autres logiciels peer-to-peer......................................................................................................... 32 Tableau 5 : Temps de téléchargement moyen (en minutes) ................................................................................. 34 Tableau 6 : Nolla peer-to-peer top 20.................................................................................................................... 35 Tableau 7 : les 10 principaux logiciels de partage de fichiers................................................................................ 37 Tableau 8 : Les fonctionnalités des logiciels peer-to-peer..................................................................................... 40 Tableau 9 : Types de fichiers recherchés en peer-to-peer .................................................................................... 41 Tableau 10 : Statut des fichiers recherchés en peer-to-peer par type de documents............................................ 43 Tableau 11 : Part de la population internaute adepte du téléchargement musical, par facteur démographique ... 44 Tableau 12 : Progression du haut débit parmi les foyers connectés à Internet ..................................................... 45 Tableau 13 : Estimation du nombre de foyers haut débit ...................................................................................... 46 Tableau 14 : Répartition des requêtes sur les services peer-to-peer mi-2003 ...................................................... 47 Tableau 15 : Taille moyenne par catégorie de fichiers téléchargés....................................................................... 48 Tableau 16 : Estimation du volume total de données téléchargées en 2003 et 2007............................................ 48 Tableau 17 : Volume de données téléchargées par catégorie de média............................................................... 49 Tableau 18 : Nombre de fichiers téléchargés par zone géographique et catégorie de média en 2003 ................. 49 Tableau 19 : Nombre de fichiers téléchargés par mois par zone géographique et catégorie de média en 2003 .. 50 Tableau 20 : Estimation de l'équivalent titres du marché mondial de la musique..................................................51 Tableau 21 : Prix public moyen des accès haut débit............................................................................................ 52 Tableau 22 : Estimation de la contribution théorique des services d'échange au marché du haut débit ............... 53 Tableau 23 : Estimation du chiffre d'affaires des FAI par catégorie de contenu en 2003 ...................................... 53 Tableau 24 : Prix moyen par catégorie de contenu ............................................................................................... 54 Tableau 25 : Solvabilisation du marché du peer-to-peer à hauteur de 10% des téléchargements........................ 55 Tableau 26 : Nombre de téléchargements de logiciels peer-to-peer enregistrés sur le site www.cnet.com au 31 juillet 2003 ...................................................................................................................................................... 58 Tableau 27 : Population connectée au haut débit et couverture (1) ...................................................................... 65 Tableau 28 : Population connectée haut débit et couverture (2) ........................................................................... 66 Tableau 29 : Les principales plates-formes légales de musique en ligne.............................................................. 73 Tableau 30 : Exemples de services de vidéo à la demande basés sur une programmation cinématographique.. 84 Tableau 31 : Exemple de services de SVOD sur Internet ..................................................................................... 84 Tableau 32 : Scénario 1 ...................................................................................................................................... 105 Tableau 33 : io 2 106 Tableau 34 : Scénario 3 107 Tableau 35 : io 4.............................. 108 Tableau 36 : Scénario 5 109 Tableau 37 : Scénario 6 110 Edition 2003 © IDATE 5 Tirer profit du peer-to-peer Liste des figures Figure 1 : Volume de fichiers téléchargés - Musique (en millions d'unités) ............................................................. 9 Figure 2 : Volume de fichiers téléchargés - Films & vidéo (en millions d'unités) ..................................................... 9 Figure 3 : Des scénarios pour demain................................................................................................................... 12 Figure 4 : L'architecture client/serveur................................................................................................................... 23 Figure 5 : L'architecture client/serveur individuel................................................................................................... 23 Figure 6 : L'architecture client/serveur/tracker....................................................................................................... 24 Figure 7 : L'architecture peer-to-peer centralisée ou hybride ................................................................................ 25 Figure 8 : L'architecture peer-to-peer multicentralisée........................................................................................... 26 Figure 9 : L'architecture peer-to-peer décentralisée ou native............................................................................... 27 Figure 10 : Scénario 1 : Avec l'existence d'un service peer-to-peer ...................................................................... 42 Figure 11 : Scénario 2 : Sans l'existence d'un service peer-to-peer.......... 42 Figure 12 : Types de fichiers recherchés en peer-to-peer ..................................................................................... 43 Figure 13 : Estimation du nombre de foyers haut débit ......................................................................................... 47 Figure 14 : Solvabilisation de 10% des téléchargements de films & vidéos en 2003 ............................................ 55 Figure 15 : Solvabilisation de 10% des téléchargements de musique en 2003..................................................... 56 Figure 16 : Solvabilisation de 10% des téléchargements de logiciels en 2003...................................................... 56 Figure 17 : Bases d’abonnés haut débit nationales............................................................................................... 65 Figure 18 : Diffusion haut débit au sein des foyers (Europe – 17 pays) ................................................................ 66 Figure 19 : Internautes ayant effectué des achats en ligne au cours du dernier mois par pays (2002), en % des internautes...................................................................................................................................................... 69 Figure 20 : Cartographie des services mobiles (mi-2003) ..................................................................................... 90 Figure 21 : Calendrier d'ouverture commerciale des réseaux UMTS (d'après les annonces des opérateurs) ...... 91 Figure 22 : Répartition des revenus des services de données mobiles par source de revenus, Europe de l'Ouest (2000–2007)............................... 92 Figure 23 : Chiffre d'affaires du peer-to-peer en 2007 (millions USD) ................................................................... 93 Figure 24 : Evolution du nombre d'entreprises recourant à des applications peer-to-peer (en millions)................ 93 Figure 25 : Matrice des applications peer-to-peer ............................................................................................... 102 Edition 2003 © IDATE 6 Tirer profit du peer-to-peer 1. Synthèse 1.1. L'échange peer-to-peer : les apports technologiques Le peer-to-peer est une technologie qui permet l'échange de données poste à poste. L'ensemble des utilisateurs d'une application peer-to-peer constitue une communauté et les ordinateurs connectés entre eux, un réseau. Ce réseau voit ses adeptes s'échanger des films, de la musique, des logiciels, des images et des jeux vidéo. Les réseaux peer-to-peer accueillent ainsi la plus grosse discothèque du monde, et notamment des titres que l'on ne trouve plus dans les bacs. Ils accueillent la plus complète des logithèques et pourraient aussi constituer bientôt la plus complète des vidéothèques. Il est difficile pour les éditeurs de lutter contre un catalogue aussi varié. On distingue deux catégories d'architecture peer-to-peer. L'une est centralisée, à l'image de Napster, iMesh ou SoulSeek. Un serveur central collecte les informations relatives aux fichiers stockés sur les ordinateurs des membres de la communauté. L'autre est décentralisée. Elle est caractérisée par l'absence de serveur central, les informations transitent de "peer en peer", comme les données échangées. Dans le cadre d'une architecture client/serveur Le coût économique de la fourniture de contenus est supporté par l'émetteur, c'est-à-dire le serveur. Ce coût comprend l'hébergement des données ainsi que l'utilisation de la bande passante. Le coût de fonctionnement d'un service en ligne est fonction de sa fréquentation. Les serveurs doivent être dimensionnés en fonction du type de contenu distribué (texte, image, vidéo, son, accès à des bases de données), du nombre de visiteurs et du nombre de requêtes qu'ils sont susceptibles de lancer vers la plate-forme de distribution. Un service de distribution de contenus bâti sur une architecture client/serveur est tributaire du bon fonctionnement de la source de stockage des informations. La fermeture du (des) serveur(s) rend indisponible le service de distribution. Un service marchand doit être fiable et donc connecté en permanence. Cette permanence a un coût. Dans une architecture classique client/serveur, il n'y a pas d'échange possible. Le client peut télécharger des données, le serveur se contente de stocker et délivrer le contenu. Dans le cadre d'une architecture peer-to-peer Le client est serveur. Le principe de l'application est de partager un répertoire avec les autres membres de la communauté. Ce répertoire est susceptible d'accueillir les données que le peer client télécharge ainsi que celles que ce même peer côté serveur propose en téléchargement aux autres clients. L'échange est le fondement de la technologie peer-to-peer. Si tous les membres de la communauté ne sont que clients, les contenus ne se renouvellent pas, et l'intérêt du service disparaît. Schématiquement, s'il n'y a pas de contenus, il n'y a pas d'échange et ainsi pas de réseau communautaire. Démultiplier les centres serveurs à l'instar d'OpenNap ou de eDonkey permet de limiter le risque de désactivation du service par la fermeture de l'un d'entre eux. Cela permet aussi de voir se constituer des serveurs par nationalité. Ainsi, il existe des serveurs francophones eDonkey pour le téléchargement de films en langue française. Dans le cadre d'un service décentralisé, il n'existe plus de centre serveur, les utilisateurs sont connectés les uns aux autres. Du fait de l'interconnexion des membres de la communauté, le service est permanent et ne peut être désactivé. Le coût d'hébergement est partagé par les membres de la communauté. Le transport des fichiers est assuré par la bande passante de chacun. Les facteurs endogènes explicatifs du succès du peer-to-peer • Le téléchargement rendu plus simple, plus sûr et plus rapide : certains logiciels sont agrémentés d'une fonctionnalité qui consiste à télécharger un fichier de plusieurs sources à la fois, ce qui multiplie la vitesse de transfert. De plus, dès qu'une source devient inaccessible, elle ne déclenche pas l'arrêt du téléchargement, c'est une autre qui prend le relais. Si aucune source n'est disponible, la recherche d'un fichier identique est lancée automatiquement. • Tous les contenus disponibles gratuitement : tous les contenus susceptibles d'être numérisés sont accessibles sur les réseaux peer-to-peer : fichiers audio, vidéos, textes, images. La pornographie y tient une place de choix, c'est un des contenus les plus attractifs sur Internet et donc les plus partagés sur les réseaux peer-to-peer. Le tout est partagé gratuitement. Edition 2003 © IDATE 7 Tirer profit du peer-to-peer 1.2. Services, usages, marché : les raisons du succès Les principes qui président au peer-to-peer Si le peer-to-peer dans sa composante technique constitue un mode de partage et de diffusion de contenus particulièrement efficace, dans sa composante d'usage il a littéralement transformé la façon de consommer les biens culturels numérisés. On doit ces changements récents et brutaux à ses apports communautaires symbolisés par la mondialisation de l'Internet et la nécessité, pour les adeptes du partage, de communiquer, de mutualiser et de collaborer. D'ailleurs ces caractéristiques se retrouvent dans les applications professionnelles dont les développements ne cessent de se préciser : la communication, la mutualisation des ressources, l'exploitation des ressources des ordinateurs des membres de la communauté, la responsabilité partagée au sein de la communauté, la collaboration. L'utilisation du peer-to-peer en quelques chiffres Que représente réellement le peer-to-peer dans les MégaOctets consommés par les abonnements à l'Internet haut débit ? • Entre 130 et 150 millions de fichiers musicaux illégaux transitent chaque jour sur le réseau Internet. Avec une moyenne de 4 Mo par fichier, on peut estimer que le trafic MP3 représente un volume journalier de 520 à 600 millions de Mo échangés. • Selon la quasi totalité des experts du domaine, le peer-to-peer représente entre 50 et 60% du trafic haut débit en moyenne en pleine journée. Le phénomène peut atteindre 80 à 90% du trafic total la nuit. • En mai 2003, une étude de Cache Logic indique que le coût de la surconsommation de bande passante engendrée par le trafic peer-to-peer en Grande-Bretagne devrait dépasser le milliard de dollars en 2003 et tripler en 2004. L'inquiétude des fournisseurs d'accès à Internet est réelle. La majorité d'entre eux ont déjà mis en place ou envisagent de mettre en place des quotas de consommation de bande passante par abonné. • Les "Heavy users", les forts consommateurs de téléchargement sur Internet, saturent de plus en plus les réseaux et posent un réel problème d'ingénierie. Tableau 1 : Types de fichiers recherchés en peer-to-peer Type de fichiers Part des requêtes Film et vidéo 47% Musique 38% Image 7% Logiciel 5% Document 3% 1Source : Palisade Systems, mars 2003 Profils des usagers En 2002, selon la RIAA, plus de 50% des téléchargements de musique sur Internet aux Etats-Unis sont effectués par des femmes. Les adolescents demeurent en 2003 la catégorie de population qui télécharge le plus de musique via les systèmes peer-to-peer. Plus de 45% des 18-24 ans a téléchargé au moins une fois un titre de ue via un service de peer-to-peer. La part des personnes de plus de 45 ans qui utilisent ces systèmes continue de croître en 2002 par rapport à 2000, même si elle demeure la moins encline à ce genre d'usage. Plusieurs raisons peuvent l'expliquer en partie. La jeune génération est sans doute plus familière avec les nouvelles technologies que ne l'est celle de leurs parents. De plus, la génération des plus de 45 ans possède un pouvoir d'achat plus important. Elle pourrait donc être moins soucieuse d'acquérir des contenus gratuits. 1 Palisade System a mené en février 2003 une analyse reposant sur le traitement statistique de 22 millions de requêtes sur les sites peer-to-peer aux Etats-Unis. Edition 2003 © IDATE 8 Tirer profit du peer-to-peer L'impact chiffré du peer-to-peer Près de 60 milliards de fichiers sont téléchargés en 2003, dont 45 milliards d'images, plus de 12 milliards de fichiers audio et 87 millions de films. Cela représente plus de 17 films par peer et par mois, près de 2 500 titres audio et environ 390 applications. En outre, 16 films par an et par abonné haut débit sont téléchargés sur les réseaux peer-to-peer en 2003, ainsi que 2 300 titres audio, 2.5 applications, 8 400 images et 360 documents. En 2007, chaque abonné haut débit pourrait télécharger 30 films, 4 300 titres audio, 4.5 applications, 16 000 images et 680 documents. Les adeptes américains du peer-to-peer téléchargent 65 milliards de fichiers audio en 2003, contre 38 milliards en Europe de l'Ouest. De même, les Etats-Unis sont à l'origine de 450 millions de téléchargement de films contre 270 millions en Europe de l'Ouest. En 2003, l'équivalent titres audio vendus dans le monde ne représente que 25% du téléchargement de titres sur les réseaux peer-to-peer. L'ampleur de la différence démontre qu'au-delà du fait que les titres partagés sont gratuits, Internet et le peer-to-peer ont introduit une nouvelle façon d'acquérir et de consommer la musique. Figure 1 : Volume de fichiers téléchargés - Musique (en millions d'unités) 22 710 64 950 38 062 24 075 Etats-Unis Japon Europe Reste du Monde Source : IDATE Figure 2 : Volume de fichiers téléchargés - Films & vidéo (en millions d'unités) 160.5 459.0 269.0 170.2 Etats-Unis Japon Europe Reste du Monde Source : IDATE Edition 2003 © IDATE 9 Tirer profit du peer-to-peer Les fournisseurs d'accès haut débit bénéficient de la "mise à disposition" de contenus via les services d'échange de fichiers. Par analogie avec le modèle de la télévision à péage, où l'opérateur commercial rétrocède une fraction des recettes d'abonnement (de l'ordre de 35% de son chiffre d'affaires) aux fournisseurs de programmes, il est possible d'approcher la contribution théorique des services d'échange au marché du haut débit. Ainsi, si l'on attribue 35% du chiffre d'affaires des FAI à cette contribution théorique, cela équivaudrait à 10.75 milliards EUR en 2003 (environ 10.75 milliards USD), dont 10.66 pour la seule consommation de musique en ligne. Par analogie avec la télévision payante, les flux indirects que génèrent les services peer-to-peer peuvent être estimés à environ 10 milliards EUR. Cette somme correspond à la part théorique du marché des contenus que les FAI auraient captée au détriment des détaillants et que l'abonné haut débit adepte du partage paye dans son forfait. Ce marché atteignable correspond pour la musique, d'une part à la compensation des pertes (l'IFPI estime que le piratage de titres musicaux sur Internet s'élève à environ 4.3 milliards USD de chiffre d'affaires) liées au développement du peer-to-peer, et d'autre part à un marché supplémentaire d'environ 6.45 milliards USD. Capter ce marché suppose de solvabiliser 10% des volumes échangés actuellement sur les réseaux peer-to- peer. Le peer-to-peer quitte l'université pour les start-up et les compagnies multinationales La société Napster est rapidement devenue une entreprise. Ces fondateurs ont compris l'intérêt économique qu'ils pouvaient retirer d'un tel logiciel. En effet, en l'espace de quelques semaines, les utilisateurs de Napster se comptaient par millions. A son apogée, la communauté des napsteriens comptait 70 millions d'individus. Quel autre service de distribution de contenus pouvait se targuer d'une telle fréquentation, bâtie certes sur le dos des ayants droit ? Face à ces nouvelles opportunités, les logiciels peer-to-peer ont démontré une grande adaptabilité. Les modèles économiques De nombreux logiciels peer-to-peer ont été développés en Open Source et sont libres de droits. Ils n'appartiennent pas à une société de droit privé mais à une communauté de développeurs. Ces derniers ne sont pas rétribués pour leur contribution au développement du logiciel. Mais les éditeurs sont des entreprises et doivent générer des revenus pour subsister. Différentes combinaisons de modèles économiques peuvent être mises en œuvre parmi les sources de revenus référencées : publicité, exploitation des données personnelles, vente de technologie, accès payant aux contenus, accès payant au service, vente de ressources machine. 1.3. Les perspectives de développement du peer-to-peer La troisième génération du peer-to-peer est en train de naître. Il est encore difficile de dresser son portrait et nommer son représentant. Néanmoins, de nombreux paramètres laissent à penser que les conditions technologiques et économiques sont remplies pour qu'un service de distribution légal voie le jour. L'environnement technico-économique est favorable. La diffusion des accès haut débit est un succès, la protection et la gestion des droit d'accès aux contenus donnent de bonnes raisons d'espérer, les particuliers sont de moins en moins réticents à acheter en ligne, notamment grâce à des solutions de paiement efficaces. Des offres de contenus sur Internet rencontrent ainsi l'adhésion du public. Dans les secteurs de la musique, de la vidéo ou des jeux vidéo, des services génèrent des recettes en dehors de la publicité. Ces exemples constituent à eux seuls des sources d'inspiration quant à leur stratégie de développement, à leur modèle économique, à leur marketing… Si le peer-to-peer n'est pas partie prenante de ces réussites, ces dernières s'appuient sur des éléments qui ont aussi fait le succès de la technologie de partage : la communauté est au centre des échanges, les outils de communication sont au centre des services. En outre, leur modèle économique est adapté à la demande. Ainsi, les acteurs de la chaîne de valeur ajoutée des secteurs du contenu peuvent tirer partie de ces expériences et du phénomène du peer-to-peer. Les perspectives de développement du peer-to-peer dans ce cadre sont diverses. On peut noter qu'il restera un outil incontournable dans la distribution de musique, de vidéo et de logiciels sur Internet. Du fait des ressorts communautaires très forts de la musique, de la vidéo et des jeux vidéo, un service de partage de fichiers en mode peer-to-peer payant et sécurisé pourrait être imaginé. Par exemple, un audiophile, (ou un joueur, ou un cinéphile) souscrit un abonnement mensuel et accède via un identifiant et un mot de passe à une interface d'échange. Par son intermédiaire, il recherche les titres qu'il souhaite posséder, regarder ou auxquels il souhaite jouer, il communique avec les autres membres de la communauté par Chat ou forum. Une zone de son disque dur est dédiée à l'accueil des fichiers achetés et téléchargés. Cette zone est sécurisée, il ne peut y accéder que par le logiciel d'échange. Grâce à lui, il peut lire les fichiers aussi longtemps qu'il veut et le nombre de fois qu'il le souhaite. Il peut les graver au format qu'il souhaite, il peut jouer aussi longtemps qu'il veut. Des variantes peuvent être introduites pour la vidéo. Le fichier peut être streamé ou téléchargé et s'effacer après un nombre de lectures ou une durée de stockage. Il peut en aller de même avec les jeux vidéo, qui peuvent Edition 2003 © IDATE 10