Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'Impôt de Solidarité sur la Fortune:

De
20 pages

L'Impôt de Solidarité sur la Fortune:

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Signaler un abus
  
 
  
  L’Impôt de Solidarité sur la Fortune:  La transformation de limpôt sur les grandes fortunes en un impôt immobilier frappant les classes moyennes.               Lionel ALDEGUER lionel.aldeguer@unpi.fr 
       
1
          Des économistes de toutes tendances, libéraux tels que Léon Walras, Maurice Allais ou socialistes comme Pierre-Joseph Proudhon (lauteur de la thèse : « la propriété, cest le vol ») pensent que limposition sur le patrimoine constitue un impôt idéal. Ainsi, ces économistes sont persuadés que limposition de la rente permet dépargner le profit, les revenus liés à linnovation.  LImpôt de Solidarité sur la Fortune a été adopté dans cette optique.  La France a pourtant une longue tradition dimpôts incohérents frappant le capital privé. Ainsi, limpôt du 4 Frimaire an VII, sous le Directoire, privait les français de lumière, les ouvertures sur lextérieur, portes et fenêtres, se transformant au gré de ladministration fiscale en des signes ostentatoires de richesse.  La situation de fait engendrée par lISF devient paradoxale car, si le nombre de redevables de lISF augmente considérablement, les recettes de cet impôt diminuent depuis lannée 2002.  Le « principe de différence » (pour reprendre le terme de John Rawls) de lISF devait faire admettre en 1981 linstauration dun impôt injuste admettant des inégalités justes.  La revalorisation actuelle de limmobilier résidentiel transforme la sociologie de lISF et en fait, pour le plus grand nombre, un impôt injuste des classes moyennes.  Les pays européens qui ont pu connaître les mêmes problèmes que les nôtres ont su faire face à cet anachronisme en supprimant de fait lISF, ou en faisant un aggiornamento mesuré de leur politique fiscale.  Afin détudier au mieux la problématique de cet impôt, nous ferons dans une première partie un état des lieux de cet impôt en France avant de présenter dans un second temps lISF en Europe et dans le monde. Une troisième partie prouvera que lISF est devenu un impôt immobilier de classe moyenne. Enfin, nous terminerons par présenter la position de lUNPI afin de lutter contre le caractère injuste de cet impôt.      
2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin