La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

N° 36 - février 2010
La Basse-Normandie : une des régions
les plus touchées par la crise
La croissance de l’économie fran-
çaise s’est ralentie en 2008, n’at-
teignant, en volume, que + 0,4 %,
après + 2,3 % en 2007. En
Basse-Normandie, le recul de l’ac-
tivité se solde par une baisse du
PIB de - 0,8 % en volume.
Les territoires sont inégaux face à la
crise. La Corse, PACA et Midi-Pyré-
nées s’en sortent le mieux, avec une
croissance ralentie mais maintenue
au-dessus de 1 %. La Lorraine, la
Franche-Comté et la Basse-Normandie
sont les principales perdantes, affichant
toutes trois une baisse de leur PIB de
l’ordre de-1%.
La récession dans l’industrie explique La répercussion des difficultés de l’in- tendances de court terme des marchés.
largement les mauvais résultats écono- dustrie sur les services aux entreprises Du coup, le chômage a crû plus vite en
miques en 2008. Dans l’automobile, en est en revanche plus importante en Basse-Normandie qu’en France. Ré-
profonde récession en 2008, la Basse-Normandie. En France, la valeur sultats : des ralentissements d’activité
Basse-Normandie résiste quand même ajoutée produite dans la branche des dans le commerce et les services aux
mieux que la France, avec une valeur services aux entreprises a crû de personnes (plus pénalisant en
ajoutée en baisse de - 9 % contre + 4,7 % malgré la crise, contre + 1,9 % Basse-Normandie qu’en France, pour
- 16 % en France. La baisse de l’activité en Basse-Normandie. ce dernier secteur) ; une valeur ajoutée
dans les industries agricoles et alimen- en faible croissance dans le commerce
taires bas-normandes égale celle de la Le constat est identique pour le com- (+ 2,4 %, contre + 2,6 % en France) et
France. Cette baisse en volume est merce et les services aux particuliers. en baisse dans les services aux particu-
L’emploi a plus reculé en Basse-Nor-d’ailleurs compensée par l’augmenta- liers (- 1,6 %, contre + 2 % en France).
mandie qu’en France. C’est la contre-tion des prix de vente industriels, si
partie, en période de retournementbien que la valeur ajoutée progresse
Michel MOISAN
conjoncturel, du poids de l’emploi inté-de plus de 10 % en valeur. Le recul est
Inseerimaire, généralement très rapidementsévère aussi dans l’électronique, en
diminué dans les grandes entreprisesBasse-Normandie (- 3,6 %) comme
en France (- 3,1 %). qui ajustent le volume de travail aux
DIRECTION REGIONALE DE L'INSEE DE BASSE-NORMANDIE
93, rue de Geôle 14052 CAEN CEDEX Tél. : 02.31.15.11.00 Fax : 02.31.15.11.80
Directeur régional : Michel GUILLEMET
Rédacteur en Chef : Didier BERTHELOT
Attaché de presse : Philippe LEMARCHAND 02.31.15.11.14 © Insee 2010
www.insee.fr/basse-normandie