Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La création d'entreprise en Picardie : moindre renouvellement des entreprises mais survie supérieure à la moyenne

De
4 pages
En Picardie comme au niveau national, les créations d'entreprises ont fortement progressé en 2003 : 9%. Cet essor est principalement le fait des créations d'entreprises nouvelles. Comme dans les autres régions autour de l'Ile-de-France et dans celles du Nord-Est, les créations nouvelles sont moins fréquentes qu'en moyenne : 64,8% du total des créations contre 67,8% en moyenne. Ce moindre renouvellement des entreprises vient de la structure du système productif où les unités industrielles et celles de grande taille qui font plus souvent l'objet de reprises, sont davantage représentées. Plus des deux tiers des entreprises créées existent encore trois ans après, ce résultat est supérieur à la moyenne nationale. Le profil du créateur joue un rôle important dans la survie des entreprises, surtout le niveau de diplôme. La propension à créer une entreprise est moins répandue qu'en moyenne mais les projets sont plus grands et davantages aidés.
Voir plus Voir moins
N°135  2004 La création d’entreprise en Picardie : moindre renouvellement des entreprises mais survie supérieure à la moyenne En Picardie comme au niveau national, les créations d’entreprises ont fortement progressé en 2003 : 9 %. Cet essor est principalement le fait des créations d’entreprises nouvelles. Comme dans les autres régions autour de l’ÎledeFrance et dans celles du NordEst, les créations nouvelles sont moins fréquentes qu’en moyenne : 64,8 % du total des créations contre 67,8 % en moyenne. Ce moindre renouvellement des entreprises vient de la structure du système productif où les unités industrielles et celles de grande taille qui font plus souvent l’objet de reprises, sont davantage représentées. Plus des deux tiers des entreprises créées existent encore trois ans après, ce résultat est supérieur à la moyenne nationale. Le profil du créateur joue un rôle important dans la survie des entreprises, surtout le niveau de diplôme. La propension à créer une entreprise est moins répandue qu’en moyenne mais les projets sont plus grands et davantage aidés. Ces résultats ont été obtenus à partir de l’analyse de la démographie d’entrepris et de l’enquête SINE (cf encadré), exploitée en partenariat avec le Conseil n Picardie, comme dans toutes                  les régions à l’exception de la           meEnt progressé en 2003 : 9,0 % (8,7%      Corse, les créations ont forte    pour la France métropolitaine). Ainsi   5197 créations ont été dénombrées en 2003 dont 3 366 correspondent à 1 des entreprises nouvelles, 880 à des 2  reprises et 951 à des réactivations .  Les résultats disponibles pour le  premier semestre 2004 confirment ce rebond même s’il est plus modéré en  Picardie qu’ au niveau national : avec  1 Création pure ou entreprise nouvelle:            une création est dite pure si l’activité exercée ne constitue pas la poursuite d’une activité de  %en moyenne natio même type exercée antérieurement au même endroit par une même entreprise.a e et de 14,0 % en Picardie. Au pre 2 La réactivation estle fait pour une entremier trimestre 2004, parmi les 1 437 003, prise qui avait cessé son activité de la repren  onal.entreprises créées en Picardie, on dre. Ce mouvement concerne principalement  ainest principalement le faitcomptait 937 entreprises nouvelles, les personnes physiques: artisans, commer des créations d’entreprises nouvelles: soitun gain de 12,2 % par rapport au çants, professions libérales. Il correspond no tamment aux activités saisonnières.entre 2002 et 2003, cellesci se sontpremier trimestre 2003. Le nombre de