Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La création d'entreprise en Provence- Alpes-Côte d'Azur : à la fois dynamique et fragile

De
4 pages
Avec 24 500 entreprises créées ou reprises en 2002, Provence- Alpes-Côte d'Azur fait partie, avec le Languedoc- Roussillon et l'Ile- de- France, des régions les plus dynamiques de France pour la création et pour la croissance du parc d'entreprises. Ce taux de création élevé, favorisé par la surreprésentation du secteur tertiaire dans le tissu économique, s'accompagne d'un taux de survie beaucoup plus faible que dans la moyenne des régions françaises. Les entreprises créées sont plus souvent de petite taille et le recours aux financements bancaires est peu important. Les anciens chômeurs sont nombreux parmi les créateurs. Ils rencontrent plus de difficultés qu'ailleurs pour pérenniser leur entreprise.
Voir plus Voir moins
4SUD INSEE N° 74  octobre 200 l'essentiel La création dentreprise en ProvenceAlpesCôte dAzur : àla fois dynamique et fragile
Avec 24 500 entreprises créées ou reprises en 2002, ProvenceAlpes Côte dAzur fait partie, avec le Lan guedocRoussillon et lIledeFrance, des régions les plus dynamiques de France pour la création et pour la croissance du parc dentreprises. Ce taux de créationélevé, favorisé par la surreprésentation du secteur tertiaire dans le tissuéconomique, saccompagne dun taux de survie beaucoup plus faible que dans la moyenne des régions françaises. Les entreprises créées sont plus souvent de petite taille et le recours aux financements bancaires est peu important. Les anciens chômeurs sont nombreux parmi les créateurs. Ils rencontrent plus de difficultés quailleurs pour pérenni ser leur entreprise.
245 000entreprises de l’industrie, du commerce et des services étaient instal er lées dans la région au 1janvier 2002. 24 500nouvelles entreprises y ont été créées au cours de l’année 2002, soit un taux de création de 10%. Ce résultat place la région au deuxième rang der rière l’IledeFrance et devant Langue (1) docRoussillon. Entre 1998 et 2002,
© INSEE 2004
le taux de création est stable et la région garde la même position.
Le plus souvent, un taux de création éle vé s’accompagne d’un taux de survie faible. Sur 100 entreprises créées ou re prises en 1998 en ProvenceAlpesCôte d’Azur, 58 passent le cap des trois ans. Ce taux de survie, inférieur de cinq points au taux national, est le plus faible des régions avec ceux de l’IledeFrance et de LanguedocRoussillon. Au total, à la faveur de nombreux mouvements de créations et de cessations, le tissu régio nal se renouvelle rapidement. Les entre prises régionales sont ainsi plus jeunes qu’au plan national.
Un tissu économique qui favorise la création
Le secteur tertiaire représente 76 % du parc d’entreprises régionales (73% au niveau national). Le tissu économique de ProvenceAlpesCôte d’Azur, région fortement urbanisée, se caractérise par le poids des activités résidentielles et touristiques. Ces secteurs affichent des taux de création d’entreprise importants dans toutes les régions. Ils sont particu lièrement élevés en ProvenceAlpes Côte d’Azur: les services aux particu liers et le commerce ont des taux de création de 12,3% et 10,2% (contre respectivement 10,3 % et 8,8 % pour la France entière).
(1) Cet article est issu d’un dossier réalisé par l’INSEE ProvenceAlpesCôte d’Azur et la Chambre régionale de commerce et d’industrie Provence Alpes Côte d’Azur Corse intitulé “La création d’entreprise en ProvenceAlpes Côte d’Azur”.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin