Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le chocolat…

De
6 pages

Le chocolat…

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
KESSTUMAGES ? alimentation et plaisir 9 - 12 mars 2009 ENIL de Mamirolle & ENILBIO de Poligny
Prisé pour sa saveur et ses vertus stimulantes, le chocolat est aujourd'hui un élément
essentiel de notre alimentation. Ce documentaire propose de revenir sur l'histoire de ces
petites fèves qui font la folie des hommes.
Qui aurait cru que cet arbre qui pousse dans les forêts tropicales donnerait des fruits riches d'un or
d'un genre à part ? Qui aurait cru que les fèves contenues dans ces cabosses seraient si convoitées ?
Il a fallu que les Mayas découvrent, voici plusieurs siècles, les cacaoyers et utilisent leurs graines pour
que l'histoire du chocolat commence.
Il y a deux mille ans, les peuples de Méso-Amérique ont d'abord apprécié cette denrée pour ses
vertus dynamisantes et fortifiantes et lui ont rapidement accordé une place de choix dans leur vie
spirituelle et dans leurs cérémonies rituelles. Les fèves de cacao servaient ainsi d'offrande aux dieux
mayas, pour qu'ils envoient la pluie et permettent des récoltes abondantes. Elles étaient aussi offertes
pour aider les défunts à affronter les difficultés de l'au-delà.
Aujourd'hui encore, le jour des morts, les Mexicains disposent sur un autel un breuvage chocolaté
pour leurs disparus. Un petit clin d'oeil aux éternels gourmands ou un petit coup de pouce pour aider
les âmes dans leur voyage au coeur des limbes? Les fèves de cacao trouvent pourtant bientôt une
autre utilité : elles revêtent une valeur marchande, et deviennent monnaie d'échange. Lorsque Cortés
pose le pied sur le Nouveau Continent, il mesure très vite son intérêt à se servir lui aussi de ce moyen
de paiement...
C'est l'arrivée des conquistadors, à la fin du XVe siècle, qui va changer le destin du chocolat. Bien que
Colomb déclare que "cette boisson est destinée aux cochons plus qu'aux hommes", des fèves sont
exportées en Espagne. Des recettes chocolatées font leur apparition dans les cuisines royales.
Mais il faut attendre le mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse, grande amatrice de chocolat, pour
que la cour, puis toute l'Europe, soit initiée aux valeurs gustatives de ce nouvel aliment. Les
importations s'intensifient. La France et l'Angleterre plantent des cacaoyers dans leurs colonies.
L'Eglise proclame que manger du chocolat n'est pas un péché. Les chocolatiers travaillent à rendre le
mets encore plus savoureux. La suite, on la connaît... Aujourd'hui, le chocolat est un élément
incontournable de notre alimentation !
Isabelle Ducrocq
A savoir
L'Européen achète du chocolat pour 51,70 euros en moyenne par an. Aujourd'hui, le marché global du
chocolat représente 21,6 milliards d'euros.
(sur le site de France 5)
Le marché du chocolat en bref
(Sources : Syndicat du chocolat, Credoc. (2007))
2,262 milliards d'euros :
Chiffre d'affaires du marché français du chocolat en 2006 (production,
import et export).
445 000 tonnes
Volume de produits finis : 32,1 % en bonbons, bouchées, rochers, 24,1 % en tablettes, 18,6 % en pâte
à tartiner, 15,9 % en cacao en poudre, 9,4 % en barres
10 g par jour. Consommation moyenne d'un enfant.
3,8 g par jour. Consommation moyenne d'un adulte.
85 %. Part des grandes surfaces
dans les modes de distribution.
http://www.aquadesign.be/news/article-3125.php
Le chocolat est un délice ancestral qui remonte au temps des Aztèques, mais bien entendu son goût a
évolué et ses saveurs sont aujourd'hui plus variées.
Le chocolat…
au fil du web, quelques
informations
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin