La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

LE COMMERCE EXTÉRIEUR EN HAUTE-NORMANDIE EN 2005
Progression des échanges extérieurs
Catherine SUEUR
LES ÉCHANGES EN HAUTE-NORMANDIE dans la région. L’exportation des pro-En 2005, le prix de l’énergie
duits de l’énergie devance en 200526accroît fortement la valeur des
celle de l’industrie automobile et des
biens échangés et le commerce
biens de consommation.22
extérieur de la
Exportations FAB
Haute-Normandie progresse
18
NETTE PROGRESSION DES VENTESdavantage qu’en France. Hors Importations CAF
DE BIENS INTERMÉDIAIRES
produits pétroliers, les 14
ET DE BIENS D’ÉQUIPEMENT
exportations régionales
10augmentent plus vite qu’en Les biens intermédiaires ont le
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005
poids le plus important dans le com-2004, grâce à la contribution de
Source : Douanes, Unité : milliards d'euros
merce extérieur haut-normand. Ils re-données CAF-FAB hors matériel militairela chimie et des industries
présentent le tiers des exportations de
Les exportations de biens sont évaluées FAB (franco à bord).mécaniques, permettant à la
la région et le cinquième des importa-Elles comprennent les frais accessoires (transports et
Haute-Normandie de conserver tions. En 2005, la Haute-Normandie aassurance) se rapportant à la partie du trajet qui se situe sur
le territoire statistique national. renforcé sa position dans les échangessa 6e place au classement des
Les importations de biens sont évaluées CAF (coût,
de ces biens, avec une progression deassurance, fret) comprenant les frais accessoires serégions pour les exportations.
rapportant à la partie du trajet jusqu’au territoire statistique 9 % de ses ventes et une diminution de
En raison de la forte poussée national.
5 % de ses achats. La chimie, premier
des achats de produits secteur pour les exportations, con-
échanges en Haute-Normandie atteint
tribue largement à ce résultat grâce àénergétiques, elle devient la 4e
- 3,9 milliards d’euros contre - 1,8 mil-
une progression de 8,2 %.région pour les produits liards d’euros en 2004. L’augmentation
Par ailleurs, les achats de produits
importés. de la facture énergétique pèse lourde-
chimiques, deuxième poste le plus im-
ment sur la balance commerciale, et portant de la région, diminuent de
les produits de l’énergie occupent une
18 %.
n 2005, les échanges commer- place prépondérante dans le com-
Les échanges de biens d’équipe-Eciaux en Haute-Normandie pro- merce extérieur de la région. Hors
ment, qui représentent 10 % des ex-
gressent davantage que sur énergie, les exportations régionales
portations et 6 % des importations, se
l’ensemble du territoire français. Les augmentent de 2,3 % et les consolident en 2005 grâce à une pro-
importations diminuent de 1,5 %.exportations augmentent de 8 %, soit 4 gression des ventes de 8 % et à une di-
points de plus qu’en France et les im-
minution des achats de 3 %. Les
portations de 17 % pour seulement
équipements mécaniques contribuent
9 % dans l’hexagone. La part de la ESSOR DES ÉCHANGES
à ce résultat, avec une progression de
région dans le commerce international DANS L’ÉNERGIE
de la France augmente légèrement. La
Haute-Normandie reçoit 6,5 % des Les combustibles et les carburants LES PARTENAIRES COMMERCIAUX
achats de la France et occupe le 4e sont de loin les premiers produits im- La demande importante de produits pétroliers
consacre l’Arabie Saoudite comme premier fournis-rang dans le classement des régions portés en Haute-Normandie. Avec
seur de la Haute-Normandie avec 12 % des importa-pour les importations. A l’exportation, 13,3 milliards d’euros, ils regroupent
tions, devant le Royaume-Uni (10 %) et l’Allemagne
54 % des importations régionales. Ceelle contribue à hauteur de 6 % aux (9 %). Les premiers destinataires des produits ex-
portés sont le Royaume-Uni avec 13 % des ventesventes françaises et conserve sa 6e poste, en augmentation de 40 %, ac-
puis la Belgique et les Etats-Unis avec 9 % chacun.place. croît fortement le déficit des échanges
L’Union européenne reste un partenaire privilégié
Avec 21 milliards d’euros de pro- commerciaux haut-normands. A l’ex- dans les échanges commerciaux. Elle reçoit 56 %
des produits exportés par la région et lui fournitduits exportés et 25 milliards d’euros portation, la part de ces produits aug-
40 % de ses importations.mente de 47 %, les plaçant au 2e rangde produits importés, le solde des
20 CAHIER D’AVAL n° 73 - Juin 2006
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUESLES ÉCHANGES EXTÉRIEURS EN 2005 11 % des ventes régionales, les achats
Évolution entre 2004 et 2005 de ce secteur diminuant de 5 %.
Secteur d'activité Exportations Importations Exportations Importations
HAUTE-NORMANDIE
Agriculture 812 490 -4,6 0,1 MOROSITÉ POUR LES BIENS
Industrie agricole et alimentaire 1 237 972 -4,6 15,9
DE CONSOMMATION, L’AUTOMOBILEBiens de consommation 2 814 2 034 -1,1 3,1
Industrie automobile 3 436 1 387 -6,1 -3,2 ET LES PRODUITS
Biens d'équipement 2 081 1 462 8,3 -2,7
AGRO-ALIMENTAIRES
Biens intermédiaires 6 851 5 039 9,3 -5,3
Energie 3 550 13 280 46,7 39,6
Autres 17 23 -23,4 -17,3 Les biens de consommation repré-
Ensemble 20 797 24 688 7,8 17,0
sentent 13,5 % des exportations et
FRANCE 8,2 % des importations régionales.
10 288 8 680 0,2Agriculture 1,3
L’année 2005 est marquée par un léger29 908 23 693 1,8Industrie agricole et alimentaire 2,8
53 772 61 841 5,7Biens de consommation 5,6 recul des ventes de la Haute-Nor-
51 571 42 971 -2,9Industrie automobile 5,1
mandie. Pendant le même temps, les80 122 77 555 5,6Biens d'équipement 6,9
106 684 113 394 3,7Biens intermédiaires 5,7 achats à l’étranger ont augmenté de
15 318 52 838Energie 46,0 35,1
3,1 %. Les produits pharmaceutiques1 431 1 467Autres 2,0 -8,6
concentrent plus de 80 % des ventesEnsemble 349 093 382 439 4,4 8,8
régionales de ces biens. Leur exporta-Source : Douanes 2005, données CAF-FAB hors matériel militaire. Unités : million d'euros, %
tion, en augmentation de 2,4 %, re-
prend après une baisse de 10 % en
LES 10 PREMIERS PRODUITS AU DÉPART OU À DESTINATION DE LA HAUTE-NORMANDIE
2004. Son montant atteint 2,3 milliards
Évolution d’euros. Leur importation progresse de
Valeurs 2005/2004 Part en France
2,5 % et représente 1,4 milliards d’eu-
Produits exportés
ros. En 2004, les achats à l’étrangerProduits chimiques, en caoutchouc ou en plastiques 4 046 8,2 9,8
Combustibles et carburants 3 550 46,7 30,0 avaient augmenté de 27 %.
Produits de l'industrie automobile 3 436 -6,1 6,7
Les échanges dans l’industrie auto-s pharmaceutiques, de parfumerie et d'entretien 2 360 2,4 8,3
mobile font preuve d’une plus grandeEquipements mécaniques 1 476 10,6 4,9
Produits des industries agricoles et alimentaires 1 237 -4,6 4,1 fragilité en Haute-Normandie qu’en
Composants électriques et électroniques 1 212 0,9 6,6
France. La vente des automobilesProduits agricoles, sylvicoles et piscicoles 812 -4,6 7,9
Métaux et produits métalliques 788 42,2 2,9 constitue l’essentiel des exportations
Equipements électriques et électroniques 434 1,5 1,8
du secteur, les achats à l’étranger
Produits importés concernent d’abord les équipements.
Combustibles et carburants 13 280 39,6 25,3
L’exportation des produits de la cons-Produits chimiques, en caoutchouc ou en plastiques 2 731 -17,8 6,5s pharmaceutiques, de parfumerie et d'entretien 1 426 2,5 7,7 truction automobile diminue de 6 %
Produits de l'industrie automobile 1 387 -3,2 3,2
alors que la baisse nationale approche
Produits des industries agricoles et alimentaires 972 15,9 4,1
Equipements mécaniques 947 -4,6 3,3 3 %. Dans le même temps, l’importa-
Composants électriques et électroniques 805 7,6 4,8 tion d’équipements automobiles
Métaux et produits métalliques 781 20,0 2,8
baisse de 3 % dans la région et elleProduits agricoles, sylvicoles et piscicoles 490 0,1 5,6
Equipements électriques et électroniques 436 5,4 1,3 s’accroît de 5 % en France.
Source : Douanes 2005, données CAF-FAB hors matériel militaire. Unités : million d'euros, % L’année 2005 marque un recul des
ventes de produits agro-alimentaires
de 4,6 % en Haute-Normandie en
dépit d’une conjoncture nationale favo-
rable. Les importations de ces produits
progressent de 16 %❏
CAHIER D’AVAL n° 73 - Juin 2006 21