La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

PPT étude grandes entreprises

De
20 pages
COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D’ACHAT DES ENTREPRISESQuels leviers pour l’intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises?CONTEXTE ET DÉROULEMENT DE L’ÉTUDE►Objectif : identifier les leviers permettant l’intégration de la démarche équitable dans les achats des entreprises. Quid du Commerce Equitable dans politiques RSE des entreprises?►Méthodologie : 24 entretiens qualitatifs semi‐ouverts dont 14 avec des entreprises conventionnelles et 10 Organisations du Commerce EquitableDÉVELOPPER LES ACHATS ÉQUITABLES Segmentations achats des  Segments de consommation Entreprises concernéesentreprises►Distribution automatique de  ►Toute entreprises de la TPE àla  Achats indirectsboissons  TGEAchat d’un produit fini certifiéCE ►Restauration collectivene rentrant pas dans le cycle de ►Produits «événementiels»production et de ►Vêtements de travailcommercialisation de l’entreprise►Fleurs►Agro‐alimentaire : café, cacao, thé,  ►Marques conventionnelles (agro‐Achats  directssucre, fruits et dérivés, épices alimentaire, textile, cosmétiques)Achat  entrant dans le cœur de ►Vêtements professionnels ►Marques Distributeurs (MDD)métier d’une entreprise et ►Mode Equitable ►s spécialisées commerce revendu àun client professionnel ►Artisanat équitableou consommateur final d’un ►Cosmétiques ►Transformateurs (agissant en sous‐produit  fini ou  d’une traitance ou en marque propre)denrée ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

COMMERCE  ÉQUITABLE  
ET  POLITIQUES  DACHAT  
DES  ENTREPRISES
Quels  leviers  pour  lintégration  du  commerce  équitable  dans  les  achats  des  entreprises?
CONTEXTE  ET  DÉROULEMENT  DE  LÉTUDE
Objectif  : identifier  les  leviers  permettant  lintégration  de  la  démarche  équitable  dans  les  achats  des  entreprises.  Quid  du  Commerce  Equitable  dans  politiques  RSE  des  entreprises?
Méthodologie :  24  entretiens  qualitatifs  semi ouverts  dont  14  avec  des  entreprises  conventionnelles  et  10  Organisations  du  Commerce  Equitable
DÉVELOPPER  LES  ACHATS  ÉQUITABLES  
Segmentations  achats  des  Segments  de  consommation Entreprises  concernées entreprises Achats  indirects Distribution  automatique  de  Toute  entreprises  de  la  TPE  à la  Achraetn  tdraunnt  ppraosd  duiatn  fsi  nlie   cceyrctliefi  édeC  E  b oisrsoodnusi  ts  «ioénv  écnolelemcetinvteiels»TGE ne   Restaurat production  et  de  P commercialisation  de  lentreprise FVlêetements  de  travail urs Achats   directs Agro alimentaire  :  café,  cacao,  thé,  Marques  conventionnelles  (agro Achat   entrant  dans  le  cur  de  sucre,  fruits  et  dérivés,  épices alimentaire,  textile,  cosmétiques) métier  dune  entreprise  et  Vêtements  professionnels Marques  Distributeurs  (MDD) revendu  à un  client  professionnel  Mode  Equitable Marques  spécialisées  commerce  ou  consommateur  final  dun  Artisanat équitable produit   fini  ou   d une  Cosmétiquestr aiTtraanncsef  oorumateurs  (agissant  e)n  sous denrée/matière  première  issue  Entrepris  eesn   B  mtoa  rBque  propre du  CE Réseaux  de  distribution  Conventionnels  ou  spécialisés Développer  des  nouvelles  filières Plus  dentreprises  engagées Développer  les  parts  de  marché des  Approfondissement  de  produits  existants  lengagement  des  entreprises
Leviers  de  développement
adroSilel ,uqbais, obode, LMondhiEt, co EerltAeS tI ,litrAanasBoo  m,o,deud TOFL
ESR  Equitable  Solidaire  Responsable Loccitane,  Carrefour  Agir  Solidaire  et  une  cinquantaine  de  TPE/PME  dont  25  membres  de  BioPartenaire (Kaoka Cémoi,  Arcadie,  Euronat)
ENTREPRISES  ENGAGÉES  DANS  LE  COMMERCE  ÉQUITABLE
Signaléthique,  Sageco,  Agrofair,  Cafés  Michel.
Entreprises  spécialisées  du  commerce  équitable
CATÉGORIES  DENTREPRISES
MODALITÉS  DINTÉGRATION
Entreprises  conventionnelles  (marques,  MDD,  transformateurs)
Plus  de  180  marques  dont  Banania,  Beghin Say  (Groupe  Tereos),  Hacot et  Colombier,  Kindy,  Starbucks,  Monbana,  Rica  Lewis,  Cafés  Richard  (propriétaire  de  Lobodis),  Legal,  Eminence,  Hacot &  Colombier,  Malongo,  Cafés  Méodes  marques  bio  (Jardin  Bio,  Lea Nature,  markal),  des  MDD  (BioVillage/Leclerc,  Monoprix,  Casino,  Leader  Price,  Lidl)0607980836
ENTREPRISES  ENGAGÉES  DANS  LE  COMMERCE  ÉQUITABLE
CATÉGORIES  DENTREPRISES Réseaux  de  distributions
Entreprises  B  to  B
Entreprises  clientes  du  Commerce  Equitable  (achats  indirects)
MODALITÉS  DINTÉGRATION
Spécialisés  :  Artisans  du  Monde,  Alter  Mundi GMS  :  Leclerc,  Monoprix,  Auchan,  Carrefour Chaînes  de  restauration  :  Starbucks,  Exki Distribution  produits  bio  :  Biocoop,  La  Vie  Claire,  Naturalia Vente  en  ligne  etc. Restauration  Collective  :  Elior,  Sodexo,  Pomona etc. Vêtements  dentreprise:  Elis Fournitures  pour  la  consommation  interne  :  JM  Bruneau,  Lyreco Distribution  automatique  :  Lyovel,  Selecta,  CHR  Caffe etc. SNCF,  La  Poste,  Crédit  Agricole,  Accor,  Bouygues,  Société Générale,  Pierre  et  Vacances
LES  ENTREPRISES  SPÉCIALISÉES  :  PILIER  DE  DÉVELOPPEMENT  DU  COMMERCE  EQUITABLE
FAITS  MARQUANTS
60%  du  chiffre  daffaires  réalisé en  GMS  par  4  entreprises  (Ethiquable,  AlterEco,  Lobodis  et  Malongo) Pionnières  hors  GMS
CARACTÉRISTIQUES
Relations  directes  et  dans  la  durée  avec  les  Organisations  de  Producteurs  Soutien  à des  groupements  et  des  projets  de  taille  et  de  nature  variées Ancrées  dans  lEconomie  Sociale  et  Solidaire Rôle  de  plaidoyer  et  de  sensibilisation  des  consommateurs  (directement  ou  à travers  des  ONG)
LES  ENTREPRISES  SPÉCIALISÉES  :  ATOUTS  ET  LIMITES  POUR  LE  DÉVELOPPEMENT  DU  CE
ATOUTS des  entreprises  du  commerce  équitable
Expertise  terrain
Innovation  produits
Symétrie  de  la  relation  avec  les  OP
Garantie
d
LIMITES équitable
se netreprise
Fragilité économique
s ud ocmmreec
Difficultés  daccès  aux  financements
 
En  règle  générale,  pas  de  maîtrise  directe  de  loutil  de  transformation  et  de  distribution
Manque  de  visibilité
MOTIVATIONS  ET  POSITIONNEMENT  DES  ENTREPRISES  CONVENTIONNELLES  VIS À VIS  DU  COMMERCE  ÉQUITABLE
MOTIVATIONS  EXPRIMÉES  PAR  LES  MODALITÉS  DINTÉGRATION ENTREPRISES Solidarité Internationale/Développement Achats  indirects Action  concrète  développement  durable Sensibilité des  salariés  Mobilisation  autour  dun  projet  et  de  valeurs Début  de  formalisation  dune  politique  dachats  responsables Répondre  au  marché Demande  des  consommateurs Exigence  dun  client  (ex.  marché public) Différenciation Stratégie Exigences  RSE  vis à vis  des  fournisseurs Sécurisation  de  la  supply chain Valeurs  des  dirigeants  et  de  lentreprise
Achats  directs Produit  ou  Gamme  « extension » ou  « alternative »
Achats  directs Produit  ou  Gamme  « substitution » Achats  indirects Concerne  les  entreprises  avec  des  volumes  dachat  importants  et  avec  une  forte  exposition  au  public
ACHATS  INDIRECTS ETAT  DES  LIEUX  
Evolution  du  marché
Marché en  croissance  mais  peu  dindicateurs  :  initiatives  isolées,  pas  dindicateurs  CE  dans  les  entreprises,  empilement  des  intermédiaires
La  demande  des  entreprises  a  entraîné :
Le  référencement  doffres  équitables  dans  les  catalogues  des  entreprises  B  to  B La  création  dentreprises  du  CE  dans  le  B  to  B Des  gammes  nouvelles  ou  élargies  des  entreprises  conventionnelles  (café,  thé et  vêtements  professionnels)
ACHATS  INDIRECTS ETAT  DES  LIEUX  
Eléments  recueillis  lors  des  entretiens
Dans  les  TPE  et  PME,  les  acheteurs  indirects  sont  souvent  non  qualifiés,  manquent  de  méthodologie  et  dinformation
Dans  les  grands  groupes,  les  responsables  Développement  Durable  peuvent  faciliter  la  décision  et  la  mise  en  uvre  mais  se  heurtent  aux  procédures  et  à la  réticence  au  changement
Manque  de  visibilité de  loffre  de  produits  de
de  commerce  équitable  
Perception  dun  coût  élevé des  produits  de  commerce  équitable  
1,8t  de  café en  2008  dans  les  Partenariat  avec  la  PFCE Au  niveau  du  groupe,  18  pays  distributeurs  automatiques Tenue  des  agents  en  gare  et  proposent  dans  les  hôtels  des  Débats/conférences  contrôleurs  en  coton  produits  du  CE.  organisées  au  siège équitable Etaphôtel :  95%  des  Contrat  cadre  de  boissons  établissements  en  France  chaudes  avec  café équitable proposent  des  boissons  chaudes  labellisées  fairtrade.  Engagement  de  tout  le  réseau  européen  fin  2010. Actions  de  sensibilisation  Motivation  des  salariés Le  produit  fait  partie  du  interne  (expo  itinérante) Engagement  de  la  direction service  proposé aux  clients Discussion  en  amont  de  Préparation  en  amont  de  Le  CE  fait  partie  des  lappel  doffre  avec  les  lappel  doffre indicateurs  de  fournisseurs Développement  Durable Surcoût  partagé entre  les  Emulation  entre  les  différents  acteurs  différentes  enseignes économiques  (+2  cts   pour  Collaboration  direction  les  salariés) achats direction  DD
ACHATS  INDIRECTS PORTRAITS  DENTREPRISES  ENGAGÉES
Opérations
Clés  de  la  réussite
Valeurs  de  lentreprise Durable
Motivations
tartSgemaeui iRqsirétilade soue ditiqPolne tveloppemégie  Dé
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin