Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Premier trimestre 2008 : l'économie bretonne marque une pause (Flash d'Octant n°143)

De
4 pages
Au premier trimestre 2008, dans un environnement international sous l'effet d'une embellie passagère, la croissance de l'économie française continue de progresser, portée par un investissement dynamique des entreprises. Dans ce contexte, l'économie bretonne marque une pause. Les professionnels de tous les secteurs font état d'un maintien de leur activité comparé à la période précédente. La différence réside dans leur opinion sur le court terme. Confiants dans l'industrie, la construction et le commerce de détail, ils sont plus mesurés dans le commerce de gros et pessimistes dans les services. Le nombre de demandeurs d'emploi continue de diminuer au 1er trimestre dans la région comme au niveau national. Au 4e trimestre 2007, l'emploi salarié privé breton progresse de 0,6 % et de 2,0 % sur une année.
Voir plus Voir moins
Premier trimestre 2008 : l'économie bretonne marque une pause
Au premier trimestre 2008, dans un environnement international sous l'effet d'une embellie passagère, la croissance de l'économie française continue de progresser, portée par un investissement dynamique des entreprises. Dans ce contexte, l'économie bretonne marque une pause. Les professionnels de tous les secteurs font état d'un maintien de leur activité comparé à la période précédente. La différence réside dans leur opinion sur le court terme. Confiants dans l'industrie, la construction et le commerce de détail, ils sont plus mesurés dans le commerce de gros et pessimistes dans les services. er Le nombre de demandeurs d'emploi continue de diminuer au 1trimestre dans la région comme au niveau national. e Au 4trimestre 2007, l'emploi salarié privé breton progresse de 0,6 % et de 2,0 % sur une année.
Contexte national : la croissancecontinue de progresser
France entière, le PIB (Produit Intérieur Brut) progresse de 0,5 % au 1er trimestre 2008 après 0,4 % au dernier trimestre 2007. La demande intérieure hors stocks contribue à la croissance à hauteur de 0,2 point. Le solde du commerce extérieur y participe pour 0,2 point. Importations comme exportations se redressent (respectivement + 2,3% après  1,1 % et + 3,2 % après + 0,3 %). Les variations de stocks ne contribuent pas à l'évolution du PIB. L'investissement des entreprises non financières continue de progresser (1,3 % après 1,1 %), alors que celui des ménages stagne. Leurs dépenses de consommation ne varient pas après 0,5 % au trimestre
précédent. er La production industrielle s'accroît de 0,3% au 1 trimestre 2008. Elle recule dans les industries agroalimentaires, l'énergie et l'industrie automobile et augmente dans les autres secteurs. L'emploi salarié croît de 0,2 % ce trimestre, soit 39 400 emplois supplémentaires. La construction et le tertiaire continuent de créer des emplois (respectivement + 0,8 % et + 0,4%). Les effectifs industriels sont toujours en baisse ( 0,4 %). Le taux de chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail) s'établit à 7,5 % de la population active en er France métropolitaine et Dom au 1trimestre 2008.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin