La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

SUD INSEE
conjonctureN° 20 - janvier 2008
Redressement de l’activité régionale
au troisième trimestre 2007
Autrimestrede2007,l’économierégionaleapleinementbénéficiédeladyna-
mique nationale, marquée par un sursaut d’activité. Dans les services, le chiffre d’affai-
res s’est accéléré. Dans le bâtiment, le niveau d’activité est demeuré élevé, même si le
nombredemisesenchantierdelogementsestdésormaisenbaisse.L’industrieestrestée
bienorientée,demêmequelecommercededétail.Refletdelabonnetenued’ensemble
de l’économie, la création d’emploi a été vigoureuse au troisième trimestre, après un
premiersemestreatone.Lenombredesdemandeursd’emploiacontinuédereculer.Les
créations d’entreprises ont nettement progressé. La région devrait mieux résister que le
reste du pays au ralentissement économique du début d’année 2008.
Repères nationaux Contexte international
Variations annuelles (%) Moyennes annuelles
2006 2007 2006 2007 (*)
PIB (*) +2,2 +1,9 Taux de change euro-dollar 1,26 1,37
Dépenses de consommation des ménages (*) +2,3 +2,0 Cours du baril de pétrole 75,1 $ 72,8 $
Prix à la consommation (**) +1,5 +2,6 (*)hypothèsesretenuesparla note de conjoncture nationale de l'Insee
(*) aux prix de l'année précédente chaînés Lecture : en moyenne sur 2007, 1 euro vaut 1,37 dollar.
(**) glissements annuels Source : Insee
prévision issue de la note de conjoncture nationale de l'Insee
Source : Insee
La croissance française a fortement rebondi serait en partie lié à un effet de rattrapage consécutif à la faible
au troisième trimestre de 2007 (+ 0,8 %), croissance du deuxième trimestre (+ 0,3 %).
après un deuxième trimestre atone. Elle de- La conjoncture économique mondiale devrait cependant de
vraitrejoindreunrythmeplusmodéréenfin nouveau se dégrader à partir de la fin d’année 2007. La chute
d’année 2007 et au cours du premier se- persistantedumarchéimmobilieraméricain,lafortehaussedes
mestre de 2008. Au total en 2007, le PIB prix du pétrole, quasi ininterrompue depuis février 2007, celle
progresserait de 1,9 %, soit un léger ralentis- des matières premières agricoles ainsi que le durcissement des
sement par rapport à 2006 (+ 2,2 %).
Dansuncontextemondialmarquéparlesur-
sautd’activitédel’ensembledespaysindus-
trialisés, la bonne tenue de l’économie
françaiseautroisièmetrimestrede2007està
mettre au crédit du dynamisme des exporta-
tions de biens et services (+ 1,5 %). La nette
progression de l’investissement des entrepri-
ses(+ 1,1 %),enlienaveclafortesollicitation
des capacités de production, a également
joué un rôle moteur pour la croissance.
Les performances de l’économie française
au troisième trimestre de 2007 se situent
dans la moyenne de la zone euro (+ 0,7 %
decroissance).Lerebonddel’activitéobser-
vé,communauxprincipauxpaysdelazone,
© Insee 2008N° 20 - janvier 2008SUD INSEE
conjoncture
conditionsd’octroidescréditsenseraientlesprincipauxfacteurs.
LaFrancen’échapperaitpasauralentissementgénéraldel’activité
àlafindel’année2007etaudébutdel’année2008.Sesexporta-
tions souffriraient de la nette appréciation de l’euro, tandis que
l’investissement des entreprises serait freiné par les perturbations
financières et le tassement de la demande étrangère. La
consommationdesménagespâtiraitdel’inflationénergétique
et alimentaire, qui pèserait sur le pouvoir d’achat. Les créa-
tions d’emplois, bien que fléchissant légèrement, resteraient
toutefois bien orientées.
Accélération du chiffre d’affaires dans les
services au troisième trimestre
En France, au troisième trimestre de 2007, la croissance du
chiffred’affairesdanslesservicesauxentreprisesadenouveau
ralenti (+ 5,1 % sur un an, après + 6,0 % au trimestre précé-
dent), confirmant le mouvement engagé depuis le début
En France, après une période de recul entre fin 2006 et led’année. Al’inverse, aprèsdeux trimestresderecul, elleapro-
deuxième trimestre de 2007, le nombre de mises en chantiergresséenProvence-Alpes-Côted’Azurpouratteindre +6,3 %,
de logements s’est orienté à la hausse au troisième trimestresoit plus d’un point par rapport à la France. Cet écart favo-
(+ 12,8 % en évolution annuelle). Les données relatives auxrableàlarégionseretrouvedansquasimenttouslessecteurs :
mois d’octobre et novembre semblent indiquer que cettepostes et télécommunications, conseils et assistance, services
hausse ne s’est pas prolongée au quatrième trimestre.opérationnels.
EnProvence-Alpes-Côted’Azur,laconstructiondelogementsDans les services aux particuliers, le chiffre d’affaires national du
neufsnesesitueplussurladynamiquedeforteprogressiondetroisième trimestre de 2007 a légèrement ralenti par rapport au
2006.Autroisièmetrimestrede2007,lenombredemisesentrimestre précédent:+ 3,6 % sur un an, contre+ 3,8 % au
chantieramêmenettementreculé(- 9,2 %surunan).Lereplideuxième trimestre. La croissance régionale s’est quant à elle
persistantdesmaisons,initiéfin2006,s’estaccompagnéd’unaccrue (+ 4,9 % après+ 4,4 % au deuxième trimestre), portée
recul des appartements. Les évolutions observées en octobrenotammentparledynamismedusecteurdeshôtelsetrestaurants
et novembre laissent entendre que la baisse s’est poursuiviequi occupe une place très importante dans l’économie locale.
en fin d’année.
Autotal,surlesonzepremiersmoisde2007,lenombredemi-
ses en chantier de logements a reculé de 2,1 % en Provence-
Alpes-Côte d’Azur comme au niveau national. La baisse du
nombredepermisdeconstruiredélivréspourleslogementsin-
dividuels dans la région, observée sur la même période, laisse
présager un prolongement du recul en 2008.
Le tassement de la construction de logements se ressent sur les
prix des maisons neuves, en net recul annuel au troisième tri-
mestre, tandis que les prix des appartements neufs ont conti-
nué d’augmenter. Dans le logement ancien, le ralentissement
des prix des maisons et des s’est poursuivi.
Ralentissement dans la construction
Sur un an, la progression du chiffre d’affaires national dans la
construction a été de 10,0 % au troisième trimestre de 2007.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle a été proche (+ 9,6 %).
Comme sur l’ensemble de la France, la croissance annuelle ré-
gionaleaétélégèrementmoinsmarquéedepuislepicobservé
au premier trimestre de 2007 (+ 11,2 %).
En France, selon l’enquête mensuelle sur le bâtiment de no-
vembre,leschefsd’entrepriseinterrogésprévoientunmaintien
du rythme d’activité à un bon niveau en fin d’année 2007. Au
niveaurégional,l’opiniondesentrepreneurssuggèreuneaccé-
lération dans le secteur.
© Insee 2008N° 20 - janvier 2008 SUD INSEE
conjoncture
En France, selon les chefs d’entreprise interrogés, lesCroissance toujours soutenue dans l’industrie
perspectives générales pour la fin del’année2007 danslesec-
En France, au troisième trimestre de 2007, le chiffre d’affaires teur se stabiliseraient à un niveau élevé, en dépit d’une légère
inflexion des intentions de commandes. Au niveau régional,dansl’industrieaprogresséde5,4 %surunan.Danslarégion,
l’opiniondesdétaillantsindiqueuneaméliorationdesperspec-la hausse a été supérieure à la moyenne nationale : + 6,6 %.
Lesecteurdel’énergienotamment,trèsprésentdansl’industrie tives générales d’activité, ainsi qu’un redressement des inten-
tions de commandes.régionale,acrûplusfortementenProvence-Alpes-Côted’Azur
que sur l’ensemble de la France (+ 1,9 % contre + 0,6 %).
L’avantage de la région, observé depuis le deuxième trimestre Fréquentation des hôtels et des campings en
de2006entermesdecroissanceduchiffred’affairesindustriel, hausse au cours de l’été
s’esttoutefoisréduitautroisièmetrimestrede2007 :ilestpas-
sé de 2,2 points à 1,2 point. La fréquentation hôtelière observée au cours de l’été 2007 a
progressé dans le pays. Malgré la réduction de l’offre d’héber-
Au niveau national, les industriels interrogés en novembre antici-
gement,lenombredesnuitéesaeneffetaugmentéde3,0%
pent un léger tassement de la demande globale pour la fin de
par rapport à l’été 2006. Dans le même temps, les hôtels ont
l’année 2007. Ce n’est pas le cas dans la région: l’opinion des
étémieuxremplis :letauxd’occupationmoyenaprogresséde
chefs d’entreprise indique que les carnets de commande ont été
1,6 point. Dans les campings, en revanche, la fréquentation a
mieux remplis au troisième trimestre et suggère une forte hausse
reculé de 2,4 % au niveau national. Au total, la fréquentation
de la demande globale dans le secteur à la fin de l’année.
touristique en France s’est néanmoins légèrement accrue
(+ 0,3 % par rapport à l’été 2006).
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le nombre de nuitées passées
dans les hôtels homologués au cours de l’été a progressé de
1,1 %,sousl’effetdelahaussedelafréquentationdestouristes
français. Le taux d’occupation moyen des hôtels a également
augmenté(+ 1,8point).Danslescampings,lenombredenui-
tées a été bien orienté (+ 1,9 %), en lien avec l’engouement
des campeurs pour les emplacements locatifs (mobiles-homes
etbungalows).Autotal,lafréquentationtouristiquerégionalea
progresséde1,5 %,cequireprésenteprèsde400 000nuitées
supplémentaires par rapport à l’été 2006.
Fréquentation des hôtels et campings au cours de l'été
Nuitées en milliers
Provence-Alpes-Côte d'Azur France
Eté 2007 Eté 2007/ Eté 2007 Eté 2007/Bonne tenue persistante du commerce de détail
en niveau été 2006 en niveau été 2006
en % en %
Depuis le deuxième trimestre de 2006, Provence-Alpes-Côte Hôtels 12 716 1,1 103 666 3,0
d’Azurabénéficiéd’unecroissancesupérieureàlamoyennena- Campings 13 576 1,9 97 694 - 2,4
Ensemble 26 292 1,5 201 360 0,3tionaledanslecommercededétail.Celle-cis’estappuyéesurle
Sources : Insee, Direction du Tourisme, Comités régionaux et départementauxdynamismesoutenudusecteurrelatifaucommercededétailnon
du Tourisme
alimentaire (habillement, électroménager, loisirs notamment) et
auxréparations.Autroisièmetrimestrede2007,lechiffred’affai-
res a ainsi progressé de 3,4 % en évolution annuelle dans la ré-
gion, contre+ 2,4 % en France. Néanmoins, la bonne tenue du
Net rebond des créations d’entreprises ausecteur ne doit pas masquer le léger ralentissement observé de-
puisledeuxièmetrimestre(+ 3,9 %après + 4,7 %aupremier). troisième trimestre
Après un deuxième trimestre en léger repli, le nombre de
créations d’entreprises françaises a rebondi, progressant de
10,4 % au troisième trimestre sous l’effet de hausses enregis-
trées dans tous les grands secteurs (industrie, construction,
commerce et services).
Dans la région, un redressement comparable s’est pro-
duit : + 11,9 %.Lenombred’entreprisescrééess’estainsiéta-
bli à 9 630, soit 1 020 de plus qu’au trimestre précédent.
Comme sur l’ensemble de la France, tous les grands secteurs
d’activitéontenregistréuneprogression,enparticulierlecom-
merce (+ 17,6 %), la construction (+ 12,2 %) et les services
(+ 10,5 %).
© Insee 2008N° 20 - janvier 2008SUD INSEE
conjoncture
dustrie a de nouveau créé des emplois aux deuxième et
troisième trimestres (respectivement + 0,3 % et + 0,5 %),
après un premier trimestre orienté à la baisse.
Nouveau repli du chômage
Selonlanouvelleméthoded’estimationréaliséeàpartirdesré-
sultatsdel’enquêteEmploi,lereculdutauxdechômagenatio-
nals’estpoursuiviau troisièmetrimestrede2007.Letaux s’est
ainsi établi à 8,3 % de la population active en moyenne sur le
trimestre, soit un repli de 0,2 point par rapport au trimestre
précédent (- 1,0 point sur un an).
Selonlesdonnéesdel’ANPErelativesauxdemandeursd’emploi,
lenombred’inscrits(encatégories1,2et3horsactivitésréduites)
a diminué de 1,4 % en octobre et de 1,1 % en novembre.
Redressement de l’emploi salarié
En France, l’emploi salarié a continué de progresser à un
rythmemodéréautroisièmetrimestrede2007 :letauxd’évo-
lution s’est maintenu à + 0,3 %, soit 48 700 emplois de plus
(1)qu’à la fin du deuxième trimestre (champ Unedic) . Les créa-
tions d’emplois sont restées concentrées dans la construction
(+ 1,0 %, soit 14 100 emplois de plus) et le tertiaire (+ 0,4 %,
soit 44 500 emplois de plus). Le secteur industriel a continué
deperdredesemplois(-0,3 %,soit10000emploisdemoins).
Au troisième trimestre, Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est située
au rang des régions métropolitaines les plus créatrices
d’emplois salariés avec une hausse de 0,6 %. Le nombre d’em-
ploissalariésrégionalaatteint1216300finseptembre,soit7100
emploisdeplusqu’àlafinjuin.Cettenetteprogressionafaitsuite
à une croissance fragile en début d’année (respective-
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le nombre de demandeursment+ 0,1 % et+ 0,2 % aux premier et deuxième trimestres).
d’emploi a diminué de 1,7 % au cours du troisième trimestreElleanotammentétéportéeparunereprisedanslesecteurter-
(2)de 2007 . Fin septembre, on dénombrait 192 700 inscrits àtiaire (+ 0,5 % après + 0,1 % au deuxième trimestre), tandis
l’ANPE en tant que personnes sans emploi à la recherche d’unque dans la construction, l’emploi salarié a continué de pro-
emploi et se trouvant immédiatement disponibles pour l’exer-gresser à un rythme soutenu (+ 1,2 % après + 1,3 %). L’in-
cer. Au mois d’octobre, la demande d’emploi s’est légèrement
orientée à la hausse (+ 0,2 %) avant de se contracter de nou-
veau, nettement, en novembre (- 2,1 %).
Au cours des prochains mois, la dynamique des créations
d’emplois en France devrait perdurer malgré le ralentissement
de l’activité. Le maintien d’un rythme de croissance écono-
miquedel’ordrede0,5 %partrimestrepermettraiteneffetau
tertiairemarchandetàlaconstructionderesterdesmoteursde
la création d’emploi.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le redressement des créations
d’emplois,observéautroisièmetrimestre,areposésurunedy-
namique souvent plus favorable que celle observée au niveau
national. L’opinion des chefs d’entreprise interrogés en fin
d’année, tous secteurs d’activité confondus, n’augure pas une
remise en cause de cette dynamique. Ces éléments laissent à
penser que la région pourrait mieux résister que le reste du(1) Champ Unedic : ensemble des secteurs concurrentiels hors agriculture.
L’emploidessecteursconcurrentielscomprendl’emploidetouslessecteursd’activi- paysauralentissementéconomiquedudébutdel’année2008.
té économique, à l’exception de l’emploi public dans les secteurs non marchands
(administration, éducation, santé et action sociale).
(2)Lanouvellesériedestauxdechômagerégionaux,cohérenteaveclasérienatio-
nale réalisée selon la nouvelle méthode d’estimation, n’était pas disponible au mo-
ment de la clôture de ce document. Sa publication interviendra prochainement. Sylvain Adaoust
InstitutNationaldelaStatistiqueetdesEtudesEconomiques© Insee 2008
Provence-Alpes-Côted'AzurDépôt légal : janvier 2008 Directeur de la publication : François Clanché
17,rueMenpentiN° ISSN : 1287-2946 Directeur adjoint : Pascal Oger 13387MarseilleCedex10
Code Sage : COJ082032 Rédacteur en chef : Bernadette Renard Téléphone:0491175757
Fax:0491175960
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr/paca (rubrique "Publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : www.insee/fr/paca (rubrique "Lettre d'information électronique")