Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Tableaux économiques

De
5 pages

Tableaux économiques issus des comptes nationaux 2008

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Signaler un abus

TABLEAUX1. Ressources et emplois en biens et services
Évolutions en vo-
lume aux prix de
2008
l’année précédente,
en %
Contribu-
Prix,
Milliards tion à la
2006 2007 2008 évolution
d’euros croissance
en %
du PIB
2,2 2,3 0,4 2,5 1 950,1 0,4Produit intérieur brut (PIB)
Importations 5,6 5,4 0,8 4,0 563,8 -0,2
2,9 3,0 0,5 2,8 2 513,9 0,7Total des emplois finals
Consommation effective des ménages 2,2 2,3 1,1 2,6 1 409,6 0,8
dont : dépense de consommation
- des ménages 2,4 2,4 1,0 2,8 1 086,8 0,5
- individualisable des administrations 1,4 1,6 1,6 1,9 295,5 0,2
Consommation effective des administrations publiques 1,1 1,4 0,5 2,5 156,1 0,0
4,1 6,5 0,6 3,9 427,2 0,1Formation brute de capital fixe
dont : - des entreprises non financières 4,2 8,7 2,6 2,8 224,6 0,3
6,4 5,5 -1,4 5,5 120,9 -0,1- des ménages
-2,7 4,5 -4,4 4,8 62,4 -0,1- des administrations publiques
0,0 0,0 -0,3 - 5,3 -0,3Variations de stocks (en contribution à la croissance)*
4,8 2,6 -0,2 2,9 515,6 -0,1Exportations
*Y compris acquisitions moins cessions d'objets de valeur.
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
2. Valeur ajoutée brute par branche
En milliards
Évolution en volume aux prix
d’euros cou-
de l’année précédente, en %
rants
2006 2007 2008 2008
Agriculture, sylviculture, pêche -0,3 -2,4 2,6 35,0
Industries agricoles et alimentaires -0,7 -1,7 -4,2 32,7
-0,3 1,1 -2,2 171,2Industries manufacturières hors IAA
dont :
Industries des biens de consommation 3,7 2,7 1,1 34,0ie automobile -8,8 0,3 -15,4 10,9
Industries des biens d’équipement 2,0 0,5 1,7 48,4ies des biens intermédiaires -1,8 0,9 -3,9 77,9
Énergie 2,5 0,6 -0,7 37,4
Construction 2,2 4,2 0,4 117,1
3,5 3,3 1,2 982,1Services principalement marchands
dont :
Commerce 2,2 3,7 0,7 174,3
Transport 3,0 3,8 1,8 77,4
Activités financières 4,5 5,3 2,2 80,0
Activités immobilières 2,9 2,5 1,4 253,1
Services aux entreprises 5,5 3,4 1,4 300,8
1,5 2,5 0,1 96,5Services aux particuliers
0,6 1,3 1,1 377,0Services administrés
dont :
Éducation, santé, action sociale 0,4 1,0 1,4 241,8
0,9 1,7 0,6 135,2Administration
2,2 2,4 0,7 1 752,4Ensemble
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
Tableaux 1333. Quelques éléments du tableau économique d’ensemble (comptes nationaux base 2000)
À prix courants, en milliards d'euros ou le cas échéant en %
En
Évolution en %
milliards
(sauf grandeurs en italique)
d’euros
2006 2007 2008 2008
4,7 4,9 2,9 1 950,1Produit intérieur brut
dont : Valeur ajoutée au prix de base 4,3 5,1 3,2 1 752,4
Impôts sur les produits nets de subventions sur les produits (1) 7,7 2,7 0,2 197,7
Valeur ajoutée brute par secteur
Valeur ajoutée des entreprises 4,2 5,0 3,0 1 218,2
Sociétés non financières 4,4 5,4 3,1 992,1
Entreprises individuelles 1,7 4,5 3,9 146,3
Sociétés financières 6,2 1,1 0,1 79,7
Valeur ajoutée des administrations publiques 3,1 3,7 3,0 304,4
Éléments du partage de la valeur ajoutée
Rémunération des salariés des entreprises 4,8 4,3 3,3 719,0
Excédent brut d’exploitation et revenu mixte des entreprises 4,9 6,0 2,6 458,8
Rémunériés des administrations publiques 2,8 3,1 2,4 247,7
Sociétés non financières
Excédent brut d’exploitation 5,3 7,4 2,2 310,3
Revenus de la propriété nets versés -3,9 2,8 15,2 104,7
Épargne brute 4,7 10,9 -6,6 130,4
Formation brute de capital fixe 7,8 11,5 5,9 211,8
Variation de stocks 1,1 2,2 -5,6 2,7
Capacité (+) ou besoin (-) de financement -5,0 -2,4 -14,5 -71,3
Taux de marge (2) 0,3 0,6 -0,3 31,3
Taux d’autofinancement (3) -2,1 -0,4 -8,2 61,6
Sociétés financières
Excédent brut d’exploitation 6,4 -4,3 -0,1 25,5
Formation brute de capital fixe 22,4 -5,4 10,2 16,1
Capacité (+) / besoin (-) de financement -5,2 -0,5 6,3 13,8
Ménages (y compris entreprises individuelles)
Excédent brut d’exploitation (4) 6,8 8,2 4,3 170,1
Revenu mixte 4,1 5,1 4,1 128,4
Salaires bruts reçus 4,4 4,4 3,2 749,7
Prestations sociales hors transferts sociaux en nature (5) 4,1 3,6 3,5 377,8
Revenus de la propriété nets reçus 5,4 3,9 3,2 127,7
Impôts courants et cotisations effectives à la charge des ménages 4,6 2,1 3,5 292,8
Revenu disponible brut 4,7 5,2 3,4 1 283,2
Dépense de consommation finale 4,5 4,5 3,8 1 086,8
Épargne brute 6,0 8,7 1,7 196,3
Formation brute de capital fixe 11,5 9,4 3,5 133,7
Capacité (+) / besoin (-) de financement -0,7 3,3 -0,7 58,2
Taux d’épargne (6) 0,2 0,5 -0,3 15,3
Taux d’épargne financière (7) -0,3 0,0 -0,2 4,5
Administrations publiques
Total des impôts 5,6 3,1 1,6 518,9
Cotisations sociales effectives 5,5 3,6 2,6 314,9
Prestations sociales et autres transferts sociaux en nature versés 4,0 3,7 3,6 637,6
Dépense de consommation collective (8) 3,0 3,0 3,0 156,1
Subventions et aides à l’investissement versées 2,2 8,8 1,0 59,4
Formation brute de capital fixe 1,5 7,8 0,2 62,4
Capacité (+) / besoin (-) de financement 9,2 -9,8 -14,6 -66,2
État 3,9 8,6 -14,7 -54,4
Organismes d’administration centrale 3,4 -14,3 1,5 -2,3
Administrations publiques locales 0,2 -4,6 -0,9 -8,6
1,8 0,6 -0,6 -0,9Administrations de sécurité sociale ( y c. hôpitaux)
134 L’économie française, édition 2009Quelques éléments du tableau économique d’ensemble (suite)
En
Évolution en %
milliards
(sauf grandeurs en italique)
d’euros
2006 2007 2008 2008
Relations avec le reste du monde
Exportations de biens (FAB) 8,5 3,6 2,7 412,6
ImporFAB) 9,5 6,2 5,7 465,7
Exportations de services moins importations de services -3,1 -0,2 1,4 4,9
Solde des opérations de répartition en provenance du Reste 6,9 3,0 -9,9 -16,0
du monde
-1,7 -8,9 -22,8 -64,2Capacité (+) / besoin (-) de financement de la Nation
(1) Les impôts sur les produits regroupent la TVA, les impôts sur les importations et d'autres impôts sur les produits
(TIPP, taxes sur les tabacs, sur les alcools…).
(2) Excédent brut d’exploitation / Valeur ajoutée brute.
(3) Épargne brute / Formation brute de capital fixe.
(4) Excédent principalement tiré de la location de logements, y c. des loyers imputés que les propriétaires se versent
à eux-mêmes.
(5) Les prestations sociales autres que les transferts sociaux en nature sont principalement des prestations en espè-
ces (retraites, indemnités journalières, allocations familiales, indemnités chômage, RMI).
(6) Épargne brute / Revenu disponible brut.
(7) Capacité de financement / Revenu disponible brut.
(8) La dépense de consommation collective des administrations publiques correspond au financement courant de
biens ou services pour la collectivité tels que la défense, la justice ou l’administration.
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
4. Investissement des entreprises non financières* par produits
En milliards
Évolution en volume aux prix
d’euros
de l’année précédente, en %
courants
2005 2006 2007 2008 2008
Construction automobile -2,0 0,6 13,1 -0,5 23,9uction navale aéronautique et ferroviaire 35,6 11,0 2,3 8,0 6,0
Biens d’équipement mécanique 3,8 2,6 12,3 2,9 41,7
Biens d’équipement électrique et électronique 1,7 -1,7 2,2 -0,1 14,1
Construction 1,1 4,5 9,0 3,7 63,7
Services aux entreprises 5,7 8,0 8,3 6,0 47,7
7,4 5,2 5,4 -2,8 27,5Autres
3,7 4,2 8,7 2,6 224,6Ensemble
(*) Sociétés non financières et entreprises individuelles.
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
5. Investissement par secteur institutionnel
En milliards
Évolution en volume aux prix
d’euros
de l’année précédente, en %
courants
2005 2006 2007 2008 2008
4,4 4,1 6,5 0,6 427,2Ensemble des secteurs résidents
dont :
Sociétés non financières et entreprises individuelles 3,7 4,2 8,7 2,6 224,6
Sociétés financières et entrepr -6,5 18,6 -5,9 6,1 16,1
Ménages (hors entreprises individuelles) 5,9 6,4 5,5 -1,4 120,9
6,9 -2,7 4,5 -4,4 62,4Administrations publiques
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
Tableaux 135Principaux résultats des comptes trimestriels pour 2008
6. Ressources et emplois en biens et services
Variations au prix de l'année précédente chaînés (variations t/t-1 en %, données CVS-CJO)
Trimestre 2008 T1 2008 T2 2008 T3 2008 T4
Produit intérieur brut 0,4 -0,4 -0,2 -1,5
1,1 -1,0 0,5 -3,0Importations
Dépenses de consommation des ménages -0,2 0,0 0,1 0,2
0,2 0,3 0,6 0,3Dépenses de consommation des administrations publiques
FBCF totale 0,9 -1,5 -1,1 -2,4
dont :
Entreprises non financières 1,8 -1,5 -0,3 -2,7
Ménages 0,1 -1,3 -2,8 -2,6
Administrations publiques -1,5 -3,0 -1,3 -1,6
0,0 0,2 0,0 -0,7Variations de stocks, contribution à l’évolution du PIB
2,0 -2,7 -0,1 -4,6Exportations
Source : Insee, comptes nationaux - Base 2000.
136 L’économie française, édition 2009

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin