La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

TECHNOLOGIE

2 pages

TECHNOLOGIE

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 84
Signaler un abus
TECHNOLOGIE Lecomposantpassif,roidelinnovationàVeLa première Journée technique de l’électronique organisée mi-septembre, à Versailles, par le Gixel a mis en valeur l’innovation au cœur des composants passifs avec pour objectif de relever les défis imposés par les débouchés les plus porteurs. ersailles. Foin de touteçaise ne représente que 10% de deVEnergies Nouvelles et la crois-marché Décision a ouvert le morosité. Sébastien Ros-la part de la production euro-pide du cabinet d’étudespéenne, mais l’impulsion d’ED UN SUCCÈS POUR marathon des présentations de lasance intrinsèque de ce secteur, CETTE PREMIÈRE Journée technique de l’électroni-qui est le plus dynamique d que organisée au palais des con-l’électronique à moyen terme, grès de Versailles par le Gixel,pousse à sa consolidation. avec une présentation du marchéAprès cette introduction près de des énergies renouvelables. Unequarante présentations techniques présentation qui a battu en brè-se sont succédé sur des innova-che l’idée pernicieuse que l’Eu-tions principalement en matière d rope et la France n’ont plus decomposants passifs, même si cer-véritable industrie électroniquetains semiconducteurs de puis-ou que cette dernière est ensance s’y sont glissés, permettan  aprem re ourne panne d’innovation. Cette étudede servir les marchés spécifiques INJECTER LA THERMITANCE technique de l’électronique a passé en revue quarante annéesdes énergies renouvelables, des permet de les personnaliser. organisée par le Gixel, s’est d’évolution de l’industrie électro-véhicules motorisés, de l’électroni-déroulée jeudi 17 septembre au nique depuis le soutien par lesque innovante et du médical. Dif-palais des congrès de Versailles. pouvoirs publics avec la Défenseficile dans cet ensemble de lister et les gros systèmes en locomo-ou de classer les produits présen-son côté, Temex Ceramics, parti >Cette manifestation était tive jusqu’à la consommationtés par leur innovation du fait d’und’un savoir-faire en céramique, articulée autour de quatre électronique individuelle et sonlaps de temps de cinq minutes parprincipalement pour des conden-sessions de conférences r y t h m ed er e n o u v e l l e m e n tprésentation, qui pouvait néan-sateurs dont des modèles amagné-techniques sur les thèmes effréné, en passant par l’ère dumoins être approfondie dans latiques pour les applications médi-porteurs des énergies PC de bureau et l’équipementzone d’exposition lors des pauses.cales à résonance magnétique, renouvelables, des véhicules des entreprises.En matière de condensateurs, lesdiversifie ses développements motorisés, de l’électronique annonces ont été nombreuses,avec des éléments sensibles céra-innovante et du médical. Les condensateurs montent principalement pour assurer unemiques pour capteurs d’humidité >Ces conférences ont été en température montée en température. Chezou des éléments poreux pour dispensées par Axon, EADS, Il semble cette fois que la repriseEurofarad par exemple, le SnapSICcœurs de pile à combustible. L’al-Epcos, Eurofarad, FCI, puisse venir des marchés socié-HV, un condensateur électrolyti-lemand Epcos, bientôt sous la Fimor, Hüber&Sühner, Radiall, taux, avec des grands mouve-que aluminium, a été décliné pourcoupe de TdK, était fortement Temex et Vishay. ments en matière d’environne-des applications de convertisseurreprésenté sur la manifestation >Une place était également ment, de sécurité, de médical, etc,photovoltaïque, afin d’assurer uneavec une grande variété de pro-réservée à l’exposition mouvements qui façonnent l’élec-très grande durée de vie,duits. Condensateurs aluminium des produits des sociétés. tronique actuelle et façonneront64 000heures à 105 °C, et la sociétéhaute densité pour le médical, con->Avec près de 140 participantscelle de demain. En énergiedensateur film extrêmement com-propose également pour des véhi-(85 en ne comptabilisant pascules, des modèles assurantpact pour véhicules électriquesrenouvelable, l’étude évalue le les membres des sociétésmarché de l’électronique de puis-500 heures à 175°C. Les modèlespouvant se coller au plus près des intervenantes), cetteIGBT, varistance pour permettrequant à eux, visentmilliards céramiques,sance à plus de 30 manifestation a été un succèsde passer les dernières révisionsles 250 °C. Objectif qui sera proba-d’euros, avec une Europe partie et sera reconduite l’an prochain.%. La filière fran-blement atteint l’an prochain. Deprenante de 29des normes UL le disputaient aux ER ELECTRONIQUE INTERNATIONAL20091 OCTOBRE 6
rsailles
NOVA
CERTAIN DE VÉHI spécifiés
thermist étanches ou de chauffage aux for-mes personnalisables ainsi qu’aux transformateurs de courant mon-tant jusqu’à 40A ou aux filtres à ondes acoustiques de surface aux tolérances resserrées.
Les nouveaux défis de la connectique
Du côté de la connectique aussi, les secteurs évoqués lors de cette journée technique sont sources d’innovations technologiques impor tantes.Dans le vaste domaine des énergies renouvela-bles, et plus particulièrement celui des véhicules tout électriques, certains connecticiens n’hésitent pas à parler de rupture technolo-gique du fait d’un besoin en com-posants capables de gérer des puissances électriques sans com-
aujourd’hui.les« Actuellement, voitures nécessitent une puis-sance électrique aux alentours de 1 kW,ce qui implique essentielle-ment des problèmes d’échauffe-ments liés aux courants élevés. Pour les véhicules électriques, les besoins vont davantage se situer autour des 100kW, voire plus, avec des tensions de l’ordre de 400 Vet des courants pouvant atteindre 250A »,affirme El Mos-tafa Zindine, vice-président de FCI et directeur général du centre de recherche du connecticien fran-çais, auteur d’une présentation particulièrement remarquée sur le sujet. Et M.Zindine d’ajouter: « Auxphénomènes d’échauffe-ment par conduction s’ajoutent ainsi des problèmes liés au rayon-nement électromagnétique des
déclenchement d’arcs e fortes puissances. » e notamment sur la s interfaces de con-thermique à l’aide  modélisationpour chauffements locaux, tion de systèmes de ifs à l’intérieur même eurs pour “éteindre ” ieux, en empêcher la t sur des solutions de ctromagnétique qui mpromis raisonnable blindage est un phé-veau dans l’automo-cacité de blindage. l’honneur, la connec-ée au photovoltaïque. & Sühnerse pose en ncurrent de l’améri-cain Tyco Electronics et du suisse Multi-Contact en ce qui concerne la fourniture de solutions complè-tes de connectique (connecteurs, câbles assemblés et boîtes de jonction) permettant de relier les panneaux solaires entre eux et/ou de connecter l’ensemble aux onduleurs de l’installation. La con-nectique du Suisse se distingue notamment par un niveau d’étan-chéité IP67, y compris pour les boîtes de jonction, ainsi que par la possibilité d’une installation 100 % automatisée de ces dernières sur les modules photovoltaïques. Le médical est également un secteur pourvoyeur d’innovations dans la connectique, à l’image de ces solutions d’interconnexions qui s’érigent en barrière contre les infections nosocomiales, telle que
celle proposée par Axon’Cable. La PME française conçoit des câbles assemblés à partir de câbles gai-nés, de moulages et de surmoula-ges en NosoFree, un matériau polymère spécifiquement conçu pour limiter les risques de conta-mination des microbes.
Regain d’optimisme
Radiall, quant à lui, a prôné les bienfaits de la connectique opti-que dans les applications médica-les, que ce soit avec des connec-teurs de type monocanal ou des connecteurs modulaires multica-naux hybrides (contacts signaux, coaxiaux, de puissance, optiques) inspirés de sa connectique modu-laire EPXB initialement conçue pour le militaire. En ce qui con-cerne la connectique optique monocanal, Radiall a développé une technologie d’alignement optique sans contact baptisée Optaball qui se caractérise notam-ment par une grande fiabilité (plus de mille cycles de con-nexion), un point crucial dans les applications de capteurs médi-caux. Et ce ne sont là que quel-ques-unes des innovations pré-sentées lors de cette première édition de la Journée technique de l’électronique, journée qu’il était difficile de quitter sans un certain vertige lié à la quantité de présentations dispensées, mais aussi et surtout sans un regain d’optimisme insufflé par le poten-tiel de toutes ces innovations. PASCAL COUTANCEET ERWAN HUMBERT
ER 1 OCTOBRE2009INTERNATIONAL ELECTRONIQUE 7
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin