La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

6
Contexte régional
Un impact plus modéré de la crise
en Ile-de-France
a crise, déjà perceptible à la fin nombre de mises en chantier de loge- De nombreuses pertes d’emploi
de 2008 en Ile-de-France, a ments a baissé de 18,5 % en 2009 et la
et une forte augmentationL atteint son paroxysme au pre- construction de locaux non résidentiels
du nombremier trimestre 2009. L’activité a décli- a reculé d’un tiers. L’année 2009 a été
né dans tous les secteurs, entraînant une également moins dynamique dans les de demandeurs d’emploi
dégradation du marché du travail. Le travaux publics. En 2009, le chiffre
En 2009, la diminution généralisée devolume des emplois salariés a continué d’affaires dans le secteur du bâtiment et
l’activité s’est répercutée sur le marché
de diminuer en 2009 et le nombre de des travaux publics a diminué de 3,1 %
du travail. Dans la région, les pertes
demandeurs d’emploi a fortement aug- par rapport à 2008 (source CERC-IDF).
d’emploi dans le secteur marchand
menté. Toutefois, l’Ile-de-France fait
Les effectifs salariés du secteur de la cons- hors agriculture ont atteint 73 300, dont
partie des régions les moins touchées
truction ont diminué de 2,2 % en 2009, 22 000 dans l’industrie et 34 700 danspar la crise du fait de l’importance du
après une hausse de 0,9 % en 2008. le secteur des services marchands. En
secteur tertiaire dans son économie.
2009, les effectifs salariés franciliens ont
Le secteur tertiaire, ainsi diminué de 1,8 % (après - 1,2 % enDégradation de l’activité
2008) contre - 2,2 % en France métro-touché aussi par la crisedans l’industrie
politaine. L’Ile-de-France fait cependant
et dans la construction Les activités tertiaires n’ont pas été partie des régions où le recul de l’em-
épargnées par la crise. La plupart ont ploi est le plus modéré en 2009.
Dans le secteur industriel, la conjonc-
subi en 2009 une baisse d’activité.
ture, déjà peu favorable en 2008, s’est Le nombre de demandeurs d’emploiC’est le cas notamment du commerce,
nettement dégradée en 2009. L’in- inscrits à Pôle emploi (catégories ABC)des transports, du tourisme et des services
dustrie a été, en effet, le secteur le plus a fortement progressé en 2009 : + 18 %aux entreprises. S’agissant de ce dernier
affecté par la crise économique, alors après seulement + 1 % en 2008. Lessecteur, le chiffre d’affaires des entreprises
qu’en 2001 la crise avait surtout touché mesures de la politique de l’emploi ontfranciliennes aurait diminué de 5,2 % en
les services, avec l’éclatement de la été sensiblement renforcées en 2009,2009 selon la Banque de France, après
bulle internet. La chute de l’activité notamment en faveur des jeunes.avoir augmenté de 5,9 % en 2008. La
s’est accompagnée d’un recul de l’in-
baisse la plus forte du chiffre d’affaires
Le taux de chômage régional augmentevestissement et d’une diminution de
concerne les entreprises de travail tempo-
de 1,6 point en 2009. Il atteint 8,4 % enl’emploi salarié (- 4,3 %).
raire (- 18 %). Le repli de l’activité dans
fin d’année. Il est inférieur de 1,2 point
l’industrie manufacturière a entraîné,L’activité a également décliné dans la à celui de la France métropolitaine.
en effet, une diminution importante duconstruction alors que ce secteur avait
recours à l’intérim.été relativement épargné en 2008. Le Des allocataires du rSa plus
La baisse des effectifs salariés du sec- nombreux en fin d’année
Pour en savoir plus
teur tertiaire est cependant plus mo-
De l’entrée en vigueur du rSa en juinRageau F., Roy J. : « Légère reprise de dérée que dans les autres grands
2009 à décembre 2009, le nombre del’activité sans amélioration de la situation secteurs : - 1,4 % en 2009.
bénéficiaires du « rSa socle » (en rem-de l’emploi », Ile-de-France à la page,
placement du RMI et de l’API) n’a cessén° 327, février 2010. Bilan touristique en demi-teinte
de croître, en lien avec le contexte éco-
« Les entreprises en Ile-de-France » Bilan
La crise économique a joué défavora- nomique défavorable et la forte dé-
2009 et perspectives 2010, Banque de
blement sur l’activité touristique. En gradation du marché du travail. Fin
France, février 2010.
Ile-de-France, la fréquentation hôte- 2009, le nombre des allocataires du
« Cahier de la cellule économique du BTP », lière a diminué de 6 % en 2009, essen- rSa s’élève à 320 300. Il dépasse de
CERC IDF, n° 81, avril 2010. tiellement en raison d’une désaffection plus de 10 % le nombre d’allocataires
des touristes étrangers. Le taux d’occu- des deux minima sociaux antérieurs,Conjoncture régionale sur le site internet
pation des hôtels a baissé, en particu-de l’Insee : comptabilisés en fin d’année 2008.
lier pour les hôtels de haut de gamme,http://www.insee.fr/fr/regions/idf/default.asp?
page=conjoncture/conjoncture.htm surtout fréquentés par la clientèle ■■■■ Christèle Rannou-Heim
étrangère. Insee, Service études et diffusion
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009Un impact plus modéré de la crise en Ile-de-France 7
Le secteur du bâtiment et des travaux publics en Ile-de-France Chiffre d'affaires dans les services marchands
chiffre d'affaires en milliards d'euros valeur 2002 évolution (%)
15
Evolution
2008 2009 2009/2008 10
(%)
5
Total construction neuve 9,2 8,5 -7,6
Locaux non résidentiels 4,6 4,2 -8,7 0
Logements 4,6 4,3 -6,5
-5Travaux sur bâtiments existants 14,0 14,1 0,7
Total Bâtiment 23,2 22,6 -2,6
-10
Travaux publics 6,0 5,7 -5,0
Ensemble BTP 29,2 28,3 -3,1 -15
Source : Cellule économique régionale de la construction Ile-de-France (CERC-IDF)
-20
Transports Ingéniérie Conseil en Ingéniérie Travail Conseil en Total
routiers de informatique affaires et technique temporaire publicité73 300 destructions d'emploi en 2009 en Ile-de-France
marchandises gestion
2008/2007 2009/2008
Source : Banque de France
Industrie Evolution 2009/2008 de l'emploi salariéServices marchands
30 %47 % en % - données CVS
1
22 000
0
34 700
-1
5 800
-2
10 800 Construction
8%
-3
Commerce -4
15 %
Industrie Commerce
-5
Construction Services marchands Industrie Construction Tertiaire Total
Champ : emploi salarié du secteur concurrentiel non agricole. Ile-de-France France métropolitaine
Champ : emploi salarié du secteur concurrentiel non agricole.
Source : Insee, estimations trimestrielles d’emploi
Source : Insee, estimations trimestrielles d’emploi
Evolution du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, B, C
indice base 100 en janvier 2004 - données CVS
110
105
100
95
90
85
80
75
70
Ile-de-France France métropolitaine
Sources : Pôle emploi, Dares, DRTEFP Ile-de-France
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009
Janv. 04
Avr. 04
Juil. 04
Oct. 04
Janv. 05
Avr. 05
Juil. 05
Oct. 05
Janv. 06
Avr. 06
Juil. 06
Oct. 06
Janv. 07
Avr. 07
Juil. 07
Oct. 07
Janv. 08
Avr. 08
Juil. 08
Oct. 08
Janv. 09
Avr. 09
Juil. 09
Oct. 09
Janv. 10
Avr. 10