La lecture en ligne est gratuite
Lire Télécharger

NUMERO SPECIAL Agreste 1 N SE E
LA STATI STIQUE AGRICOLE
RH ÔN
ALP ES
INVENTAIRE COMMUNAL 1998
LOIRE
Dans la Loire, Equipements, commerces et services à la population
département
très urbanisé,
plus de la moitié de
Une population très bien desservie population dispose la
sur sa commune d'une par les équipements
très large palette
de commerces
et de services.
a forte densité de population du dépar­ Loire au treizième rang des départements
En milieu rural, L tement de la Loire, notamment autour français. 57 % des habitants disposent sur
de l'agglomération deSaint-Etienne, lu i con­ leur conunune d'une très large paletted ' équi­les habitants
fère un statut privilégié en matière d'accès à pements, allant de la boulangerie au cinéma,
se déplacent vers l'équipement. de la supérette au magasin de meubles.
L'indicateur d'éloignement des Ligériens aux Mieux encore, 5 % seulement (contre 10 % le chef-lieu de canton,
équipements, de l'ordre de 1 km, place la des Fra nça is) doivent sortir de leur com-
souvent
très bien équipé.
Niveau d'équipement des communes et éloignement aux équipements
Le vétérinaire
et le supermarché Eloigne ment des co
équipements '" '" sont deux fois z
• plus de7 km Q
ëïi plus répandus w de 5 il 7 km
w
u
en qu'il y a vingt ans. d e 0 il 5 km
w
w
en
~
@ Niveau d' équipement
(sur un total d e 36)
36 Mireille FERRAND
12 DDAF de la Loire
6
Valérie DARRIAU
INSEE Rhône-Alpes
Eloignement
Distance moyenne de la commune aux 36
équipements de référence. Si la commune
possèd e un équipement, ses habitants sont
dits « desservis sur place » e t la distance est
alors égale à 0 km. Plus un équipement est
rare, moins il pèsera dans le calcul de l'éloi
gnement : une commune qui apparaît très
éloignée des équipements l'est donc avant
RHÔNEr\lPES tout des commerces les plus courants.
ET DE LA PEC IIE
\lIt 1
DDAT LO I RE
, l\lI' 11)11
Niveau d'équipement
1 TI 'tt Il ..
Nombre de commerces et d e services pré
Il (' t}'.llcllt\
sents sur la commune sur un total de 36
équipements d e référence (voir tableau de
la page 2). Il n'est pas tenu compte du nom
bre d e commerces de chaq ue type insta llés
sur la comrnune. _ Limite ca nto nale
Mai 1999
Source : Inventaire communal 1998
­­­