Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Chapitre "Santé" extrait du Bilan économique et social 2003 

De
14 pages
Accueil des personnes âgées en Picardie En Picardie, les établissements pouvant prendre en charge les personnes âgées se composent de maisons de retraite, de structures de logement foyer et de services de soins de longue durée. Si les unités de soins de longue durée accueillent principalement des personnes âgées, elles s'adressent également aux personnes poly-handicapées, pluri-handicapées et aux personnes jeunes en fin de vie. A ce dispositif s'ajoute le service de soins infirmiers qui permet un maintien à domicile des personnes dépendantes ne pouvant ou ne souhaitant pas être admis en établissement. De même, depuis quelques années, des familles d'accueil agréées et contrôlées par les conseils généraux, sont habilitées à prendre en charge des personnes âgées, les agréments étant délivrés pour un accueil permanent ou intermittent d'une à trois personnes. Globalement, on s'accorde à dire que les personnes handicapées sont vieillissantes à partir de 40-45 ans, compte tenu de l'augmentation de leur fatigabilité physique et psychique. Cependant, il semble que l'appréciation du vieillissement soit relative et varie selon les handicaps et en fonction des critères d'évaluation retenus par les professionnels. Intégrer divers indicateurs sanitaires et sociaux pour mesurer l'offre de soins La Picardie est l'une des régions françaises les moins bien pourvues en matière de médecins. Ainsi, elle possède la densité de spécialistes la plus faible (112,3 pour 100 000 habitants contre 170,8 en France métropolitaine) et se place en troisième position des régions les plus déficitaires en densité d'omnipraticiens libéraux derrière le Centre et la Champagne-Ardenne (91,6 pour 100 000 habitants contre 104,2 pour la France métropolitaine). Comme pour de nombreux indicateurs, les contrastes à l'intérieur de la région sont très importants. Les cartographies permettent de visualiser les différences qui existent entre les 112 "cantons plus" de Picardie.
Voir plus Voir moins
tslanineesléssliabét-eniifniseosdilicomdàrsierm,esée9019.nsecalp8llatsniOls,éeeis906
                  ￾ !"       ￾    ##$%
&&
AccueildespersonnesâgéesenPicardie
SANTÉ
EnPicardie,lesétablissementspouvantprendreenchargelespersonnesâgéessecomposentdemaisonsderetraite,destructuresdelogementfoyeretdeservicesdesoinsdelonguedurée.Silesunitésdesoinsdelongueduréeaccueillentprincipalementdespersonnesâgées,ellessadres-sentégalementauxpersonnespoly-handicapées,pluri-handicapéesetauxpersonnesjeunesenfindevie.Acedispositifsajouteleservicedesoinsinfirmiersquipermetunmaintienàdomiciledespersonnesdépendantesnepouvantounesouhaitantpasêtreadmisenétablissement.Demême,depuisquelquesannées,desfamillesdaccueilagrééesetcontrôléesparlesconseilsgénéraux,sonthabilitéesàprendreenchargedespersonnesâgées,lesagrémentsétantdélivréspourunaccueilpermanentouintermittentduneàtroispersonnes.n 2004, la Picardie dis- élargir l’offre en direction des une augmentation de près de âgées apparaît sensiblementEpose de 19 779 places personnes âgées, les services 70% depuis le début des an- déséquilibrée. Avec au totalment dont près de 70% en mai- structures alternatives au pla- Enfin, le nombre de places dispose d’une capacité d’ac-son de retraite, les logements cement en établissement, se pourvues en familles d’accueil cueil nettement supérieure àfoyers et les unités de soins de sont fortement développés, de est de 97, pour 141 places celles de l’Aisne (6 848 places)longue durée se partageant façon constante ces dernières agréées au 1er janvier 2004 en et de la Somme (6 664 places).équitablement le reste des pla- années, couvrant assez bien Picardie. Plus précisément, on observeces. Depuis le début des an- l’ensemble du territoire de la ré- Entre les trois départe- en Picardie, une concentrationnées 1990, la capacité d’accueil gion. En 2004, ces services ments picards, l’offre en ma- beaucoup plus forte des struc-en établissements a augmenté comptent 2 500 places, soit tière d’accueil pour personnes tures d’accueil dans les terri-de près de 15% dans la région,avec une évolution plus rapide         du nombre de places en loge-      ment foyer soit +34 %, contre  +17% en maison de retraite et$'(seulement +5% en unité desoins de longue durée.Lesservicesdesoinsinfirmiersàdomicile:unealternativepourlespersonnesâgéesLes établissements pu-blics et privés se partagent àparts égales les places propo-sées dans la région. Globale-ment, le secteur public a ten-dance à couvrir une populationplus dépendante par l’intermé-diaire des unités de soins delongue durée, alors que le sec-teur privé accueille une partplus importante de personnesvalides dans des structuresd’hébergement foyer.Grâce à une politique vo-lontariste de l’État, visant à78INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004
)
   
#  + ,1"
$  ##  .#
/,"￾0 2- 0*'#+ ,-￾ #
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin